Sons of Texas (t2) : The Protector

sonsoftexas2Titre : The Protector (VO)
Auteur(e) : Donna Grant
Maison d’édition : St. Martin Press, collection Paperback (Inédit en France)
Genre : Romantic Suspens
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 19/20❤

Résumé :
Tout est plus chaud dans le Texas.
Lorsque le capitaine de Marine Force Recon Cullen Loughman apprend que son père a été kidnappé, il est prêt à tout pour le retrouver. Afin de remplir sa mission, Cullen a besoin de travailler en équipe avec le meilleur du meilleur, quelqu’un qui se trouve être la plus belle femme sur laquelle il n’a jamais posé les yeux…
Ce n’est pas son premier rodéo pour l’ancienne pilote de l’Air Force Mia Carter. Cependant, l’apparence de bad boy de Cullen et son charme la distraient de sa mission… et il semblerait que le sentiment soit mutuel. Alors que Mia et Cullen entame leur descente dans un monde dangereux et ténébreux, ils atteignent le point de non retour. Mais leur désir vaut-il la peine de prendre le risque quand un ennemi sans pitié les attend sur la piste atterrissage ou bien leur amour solitaire conquerra tout ?

Avis d’Ash :
Alors que je finis à peine de digérer The Hero, un des meilleurs livres qui m’ait été donné de lire en 2016, je remet le couvert avec The Protector qui est tout aussi excellent bien que différent. C’est donc sans surprise que j’ai eu un énorme coup de cœur pour cette suite qui se passe en même que le livre précédent. On découvre enfin pourquoi Cullen était injoignable et la vérité sur Mia et Orrin. On va de surprise en surprise, tout en gardant l’intensité déjà bien mise en place.

Cullen est le petit dernier de la famille et lorsque sa mère a été assassiné, il n’était qu’un petit garçon. A partir de ce moment-là, sa vie a totalement basculé, il a commencé à haïr son père, s’éloigner de ses frères et envisager une carrière militaire alors qu’il n’aime pas ça. Il revient en urgence au pays et revoit ses priorités alors qu’il recherche son père kidnappé. Il est amusant de voir Cullen se décrire lui-même comme un militaire sans foi, ni loi, coureur de jupons et briseur de cœur. Sa rencontre avec Mia est déterminante, le changeant peu à peu et le révélant à lui-même en tant que protecteur au grand cœur et aux mains rouge de sang.

Mia est une jeune femme mystérieuse avec bien des secrets dans sa vie. On sait qu’Orrin la considère comme une fille, que Callie est sa seule amie et qu’elle ne vit que pour piloter sa Valkyrie. Et pourtant, c’est une femme très complexe avec des zones d’ombre nombreuses et qui a fait beaucoup d’erreurs par le passé, des erreurs qui l’ont forgée. Il n’y a pas de présence féminine dans sa vie, uniquement des hommes puissants et c’est son apparence fragile, mais avec un caractère de feu et fonceuse qui attirent tout ces hommes, mais pas sexuellement.

Mais ce qui est le point fort de ce livre, en plus de la relation brûlante de ce couple et de leurs caractères bien marqués qui les rend attachant, c’est l’intrigue passionnante. La romance prend son temps à se mettre en place et elle n’est pas l’élément principal de l’histoire. C’est avant tout le côté thriller qui est développé avec la suite de la protection de Ragnarök, la recherche d’Orrin, la découverte des Saints et surtout la survie des membres de la famille Louhgman. On enchaîne les scènes d’action et d’enquête, avec des accalmies bienvenues qui sont plus tendres et romantiques.

Donna Grant m’a une fois de plus surprise avec ses personnages et ses révélations, certaines choses étant totalement inattendues et le final qui redistribue les cartes de façon assez radicales. De plus, il y a un véritable effort pour créer un univers complexe avec plusieurs personnages secondaires qui ont du poids dans l’avancée de l’histoire. On s’attache à Seguei, un paksan de la mafiya russe et son bras droit mystérieux Lev. Yuri se révèle bel et bien être plus compliqué à comprendre que prévu, tout comme Orrin qui va croisé une belle médecin qui pourrait bien lui redonner goût à la vie et au bonheur. Bref, c’est une suite de feu avec un final époustouflant qui promet d’être épique avec son dernier tome.

Merci à Donna Grant et St. Martin Press pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s