Under Construction

underconstructionfTitre : Under Construction (VO)
Auteur(e) : Aria Cole
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain / Érotique
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 12/20

Résumé :
Lorsque Paige Brennan déménage dans son nouvel appartement, elle ne s’attendait pas à ce qu’il soit fournis avec un voisin venu de l’enfer. Ses habitudes nocturnes la gardent éveillée pendant des heures, avec chaque coups et mouvements amplifiés par la fine épaisseur du mur qui les sépare.Lorsque Paige rentre dans l’oiseau nocturne bruyant, elle décide de lui dire ses quatre vérités, même si ses larges épaules et son sourire en coin la laisse brûlante sous son col.
Stone Garrett est obsédé par la beauté vivant la porte à côté, sa répartie et ses courbes dangereuses le distraient. Elle est hors de portée mais il est motivé de lui prouver qu’il est tout ce dont elle a besoin et bien plus encore. La passion chauffe après un autre échange nocturne tardif qui se finit avec les mains de Stone dans le short bien trop petit de sa magnifique voisine. Mais l’amour existe-t-il au-delà du mur qui sépare leurs chambres ? Ou sont-ils destinés d’être qu’un coup d’un soir inoubliable ?

Avis d’Ash :
Mon histoire d’amour avec Aria Cole reste et restera toujours un grand huit avec ses diverses nouvelles. Un coup j’adore, la fois suivante je suis déçue et malheureusement avec Under Construction cela aura été le second cas. Avec un résumé amusant et une couverture accrocheuse, je m’attendais à plus qu’une histoire « d’amour » rapide sans aucune profondeur. Il y a pourtant une bonne base, mais l’auteure est restée bien trop superficielle sur la plupart des points essentiels…

Paige est une jeune vétérinaire qui a enfin pu se payer son premier appart et qui vit de beaux jours jusqu’à que son nouveau voisin débarque et raccourcisse considérablement ses nuits. Les bruits portent à travers la fine épaisseur du mur qui sépare leurs chambres respectives et elle n’en peut plus d’entendre ses ébats sexuels chaque nuit. Paige n’a pas sa langue dans sa poche et malgré une apparence fragile, elle est assez forte mentalement. Malheureusement, on n’en sait pas plus sur elle et cela m’a beaucoup frustré…

C’est également le cas pour Stone, qui est en réalité tout le contraire de l’image qu’il renvoie. Il semble être un coureur de jupons avec des besoins sexuels énormes et qui aime bien se moquer des autres. En réalité c’est un homme passionné par ce qu’il fait, il adore son job et sa voisine est bien loin de le laisser indifférent. Une fois qu’il la voit, il est incapable de l’effacer de son esprit et plus qu’une seule chose compte pour lui : la faire sienne. En dehors de son caractère d’alpha, il reste un mystère.

Leur romance est très rapide, tout est dans le sac en moins d’une semaine et le côté émotionnel n’est pas vraiment bien construit. J’ai plutôt l’impression de voir une histoire de cul débridée qui au final donne un couple solide (?!). L’érotisme est ultra-présent et prend le dessus sur la romance pour le coup. L’intrigue en soit est claire comme de l’eau de roche, à partir d’une chapitre vu de chacun des points de vue, on connait la vérité sur les bruits nocturnes et on devine la conclusion de l’histoire.

Bien que j’apprécie leurs joutes verbales, que les scènes érotiques sont bien sympathique, le manque de profondeur et de recherche m’a cruellement déçue et frustrée du début à la fin. Cela se lit très rapidement, ça passe tout seul, mais c’est une histoire qui ne restera pas dans les mémoires et qui aurait pu être bien plus intéressante. Aria Cole a bien droit de faire des erreurs parfois… Next.

Merci à Aria Cole et Ardent Prose pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s