Assassins (t9) : Face-off At the Altar

assassinsta9Titre : Face-Off At The Altar (VO)
Auteur(e) : Toni Aleo
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 18/20

Résumé :
Markus l’a dur. Vraiment très dur. Envoyé dans une équipe de hockey de deuxième division à des milliers de kilomètres de chez lui, il voit ses rêves de carrière dans la NHL s’envoler. Ajoutez à cela la culpabilité persistante qu’il ressent depuis la fin de sa relation avec sa petite amie, Mekena, et il est une véritable épave sur et hors de la glace. Mais sa famille de cœur, les Sinclair ne veulent pas le laisser souffrir encore plus. Quand il revient à Nashville pour un essai chez les Assassins, il sent que sa vie pourrait prendre un nouveau départ. Si seulement Mekena pouvait lui pardonner…
Mekena Preston est meurtrie depuis qu’elle s’est enfuie de Nashville après l’horreur d’avoir découvert la trahison de Markus avec sa sœur. Elle est maintenant une photographe professionnelle, et Mekena se retrouve au même moment, à la même place, que Markus pour célébrer le mariage de Lucy et Benji Paxton. Aucun des deux n’a réussi à aller de l’avant — et ils commencent à se demander s’ils le veulent vraiment. Ils se dirigent vers un face-à-face devant l’autel jusqu’à ce qu’ils affrontent leur passé et découvrent la vérité sur ce qu’il s’est réellement passé cette nuit-là.

Avis de Yuki :
Ouh lala, le petit ami qui fait des cochonneries avec la sœur de sa copine ? Comment va-t-il rattraper le coup ? Je suis trop curieuse, je ne pouvais pas ne pas lire ce livre.
Markus est au plus mal, lui qui était un vrai tueur sur la glace est devenu une véritable épave en moins de deux ans. Il a été mis dans une équipe de deuxième division, avec un coach qui ne fait que les enfoncer au lieu de les motiver. Il refuse d’être dans cette équipe et il refuse de côtoyer ses coéquipiers, alors il boit, très souvent, trop souvent. À tel point que ce jour-là, il a une gueule de bois carabiné et manque de bol, ou pas, c’est également ce jour-là qu’Eli Adler a décidé de venir voir ses joueurs.
Eli Adler dirige les Ninjas, l’équipe de Hockey où joue Markus, mais également les Assassins, l’équipe que Markus rêve d’intégrer. Et son rêve a la possibilité de se réaliser quand Eli lui propose de venir faire un essai.
Heureux de revenir à Nashville, Markus se précipite chez ses amis, les Sinclair. De plus, il aura la possibilité d’assister au mariage de Lucy et Benji. Mariage ou Mekena, l’amour de sa vie qu’il a perdu il y a deux ans, travaillera comme photographe.
Il y a deux ans, Mekena a vécu le plus gros traumatisme de sa vie. En allant rendre visite à son petit ami, elle le découvre au lit avec sa grande sœur. Pire, Markus n’a jamais expliqué quoi que ce soit et sa sœur répète à toute sa famille qu’elle a agi ainsi pour le bien de Mekena.
Traumatisé, Mekena n’a jamais plus réussi à faire confiance à un autre homme, et maintenant, elle devra le voir durant tout le week-end pour le mariage de Lucy Sinclair.

J’étais très curieuse de lire l’excuse de Markus, ou de voir si Mekena serait trop naïve pour retourner rapidement dans ses bras.
Et le moins que je puisse dire, c’est que je m’attendais à tout, sauf à ça.
Mekena est une jeune femme mal dans sa peau qui essaie de se reconstruire, et la photographie l’aide énormément, ça et son chat « Mr Right ». Quand Lucy lui demande d’être son photographe à son mariage, elle accepte pour passer un bon moment avec sa meilleure amie Avery.
Mais Mekena doit faire face au pire, elle devra voir Markus parmi les invités. Double coup de couteau, sa sœur a décidé de revenir vivre chez ses parents, en même temps qu’elle venait s’installer le temps du mariage. Triple coup de couteau, ses parents veulent que Mekena pardonne à sa sœur Skylar, sa mauvaise conduite.
Cependant Mekena n’est plus la gentille petite fille qu’elle était il y a deux ans, elle s’est affirmée, et refuse de pardonner à sa sœur, malgré la demande de ses parents.

Markus, est un jeune homme qui touche le fond au début du roman, mais une lueur d’espoir, au doux nom d’Eli Adler, lui permet de remonter la pente. Il décide de mettre toutes les chances de son côté, en arrivant à Nashville, il se fait la promesse d’arrêter de courir les femmes et de boire comme un trou.
Quand il retourne à Nashville, Markus est un homme transformé. Au début, il était à la limite de la dépression, mais chez lui, entouré des gens qu’il aime, c’est un homme gentil, doux, affectueux et un véritable clown. À force de le connaitre, le lecteur se demande comment un homme aussi gentil et aimant a pu faire une chose pareille à sa petite amie.

Le livre est composé de deux parties : avant l’explication et après l’explication. L’auteure tire parfois en longueur sur certaines scènes, mais la lecture se fait facilement et le livre est vraiment très appréciable.
Même si la romance est au cœur de ce roman, l’auteure n’oublie pas non plus son véritable amour : le hockey. En lisant ce livre, vous assisterez également à des matchs de hockey, et l’auteure les décrit avec une véritable passion.

Ce qui est aussi très appréciable dans ce livre, c’est que les personnages des tomes précédents, mais également de la série spin off Bellevue Bullies ont une place importante et qu’ils évoluent encore dans ce roman. Et petite cerise sur le gâteau, l’auteure nous annonce déjà qui sera le prochain couple.
Entre rire, larme, joie et tristesse, vous passerez par toutes les émotions durant ce roman et vous n’aurez pas envie de reposer le livre avant le mot « fin ». La série Assassins est une gentille petite série à déguster sans modération.

Merci à Toni Aleo et Ardent Prose pour ce service presse !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s