Sons of Texas (t1) : The Hero

sonsoftexas1Titre : The Hero (VO)
Auteur(e) : Donna Grant
Maison d’édition : St. Martin Press, collection Paperback (Inédit en France)
Genre : Romantic Suspens
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 19/20 ❤

Résumé :
Le retour à la maison du héros.
Owen Loughman est un Navy SEAL grandement décoré qui a soif d’action. Mais il y a une chose qu’il n’a pas pu oublier, son amour de jeunesse, Natalie. Après une décennie au loin, Owen revient à la maison dans un ranch du Texas pour une dangereuse nouvelle mission qui le met face à face avec Natalie et une menace extérieure qui menace tout ce à quoi il tient. Il est prêt à tout pour garder en sécurité Natalie, et gagner son cœur…
Natalie Dixon a eu toute une vie de cœur brisé depuis qu’Owen a été déployé. Quatorze années et un mauvais mariage plus tard, elle se retrouve mêlée avec les Loughman une fois de plus. Avec sa vie en jeu face à un ennemi qu’elle ne peut combattre seule, ceux sont les solides épaules d’Owen, ses yeux de braise et son sourire sensuel vers lesquels elle se tourne. Lorsque le danger se rapproche, elle se tient proche du seul homme qu’elle a jamais aimé…

Avis d’Ash :
De Donna Grant, je ne connaissais que les romances paranormales avec les faës, les dragons et les druides, mais Sons of Texas m’a totalement subjugué !! J’ai adoré l’histoire, les personnages et l’univers traître des guerres dans l’ombre dans lequel évolue tout ce petit monde. Les Loughman sont clairement le type de mâle alpha qu’on rêve toute de rencontrer et avoir rien que pour nous, et Owen est la parfaite mise en bouche pour cette série qui s’annonce d’ores et déjà comme étant passionnante !

Natalie est une femme bien dans sa peau et épanouie dans son emploi à l’ambassade de Russie. Mais cela n’a pas toujours été le cas et ça ne va pas être le cas bien longtemps encore. Elle a eu le coeur brisé par Owen, l’amour de sa vie, 14 ans auparavant, et elle ne s’en est pas totalement remise. Après un mariage et un divorce expéditif, elle est décidé à rester célibataire et se donner à fond dans son job, malheureusement pour elle, les Loughman et Ragnarok sont sur son chemin. J’ai apprécié de voir l’évolution de sa personnalité, notamment grâce à des rappels de sa relation avec Owen. Elle grandit face au danger et aux responsabilités, c’est une femme forte avec quelques faiblesses qui ne la rendent que plus touchante et admirable.

Owen a tout de l’homme parfait de ce genre de livre : il porte l’uniforme (c’est un SEAL après tout), il est viril et sûr de lui, c’est un protecteur et un héros dans l’âme. Mais voilà, il a bien des failles, il a fait des erreurs dans son passé et avouons-le, le portrait de lui dépeint par Natalie au début n’est pas des plus positif. On a pour le coup du mal à s’attacher à lui dans les premiers chapitres, ce qui se comprend puisqu’on s’identifie à Natalie. Mais on le découvre peu à peu, ce qu’on voit nous touche et nous fait craquer. Il va lui aussi changer peu à peu, prendre sa vie en main et ouvrir les yeux.

Leur romance est une pure seconde chance comme on aime bien les voir : un amour contrarié par quelque chose d’extérieur au couple mais qui reste secret pendant des années jusqu’à la révélation ultime dans un moment critique. Leur couple est une évidence, il suffit de voir leurs interactions, la question ne se pose même pas. Ils se complètent, ils se comprennent et surtout ils s’apportent beaucoup mutuellement. Natalie offre le pardon et la tolérance à Owen, pendant que ce dernier lui montre ce qu’est le sens du sacrifice et le courage. Bien entendu, puisqu’ils ont un passé commun (qui ne s’est pas très bien fini), ils ont des comptes à régler et le côté sensuel est plutôt direct et bien amené.

Leur histoire d’amour va de paire avec l’intrigue principale : l’enlèvement d’Orrin, le patriarche du clan Loughman, et la recherche de Ragnarok, une arme biochimique. Donna Grant m’a agréablement surprise avec une histoire digne de films d’action. On se croirait dans James Bond ou Jason Bourne par instant, avec les secrets d’états, les assassins et les trahisons. L’antagonisme entre les USA et la Russie est assez classique, mais une fois de plus, l’auteure gère parfaitement son histoire, tout est logique, tout a un sens et est à la bonne place. On découvre en même temps que les différents personnages les différents aboutissements et on n’est pas à l’abri de surprises.

Donna Grant est clairement douée dans tout ce qu’elle entreprend et ce n’est pas du tout étonnant que j’ai eu un gros coup de coeur pour The Hero. Même si j’ai adoré le couple de Natalie et Owen, j’ai vraiment hâte de voir Wyatt et Callie à l’action, sans oublier le petit dernier, Cullen. Il était intéressant d’avoir des chapitres du point de vue d’Orrin, qui se détachaient assez bien d’ailleurs. Cela apportait des informations complémentaires, en plus du personnage de Yuri qui m’intrigue énormément. Le meurtre de sa femme est-il lié à Ragnarok ? Orrin rentrera-t-il sain et sauf chez lui ? Les frères Loughman resteront-ils en vie ? Il n’y a qu’une seule façon de le savoir, lisez cette série !

Merci à Donna Grant pour ce service presse !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s