Be Mine

beminefTitre : Be Mine (VF)
Auteur(e) : N.C. Bastian
Maison d’édition : Harlequin, collection HQN
Genre : New Adult / Romance / Contemporain
Parution : 2016 (France)
Note : 16/20

Résumé :
Kim Cinq ans… et j’ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n’en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’Alex m’a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ? Aujourd’hui, je suis de retour, mais j’ai tourné la page. Les contes de fées, c’est terminé. Je n’y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j’éprouve toujours pour Alex malgré moi. À aucun prix. Alex Cinq ans… et l’absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n’ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion. Mais, maintenant qu’elle est revenue dans le Dakota, c’est enfin l’heure des explications. Et rien ni personne ne pourra la tenir éloignée de moi plus longtemps. Elle est à moi. À moi.

Avis de Yuki :
Une romance dans le monde des bikers ? C’est pour bibi !
Le roman se compose d’un prologue et de deux parties.
Le prologue est narré par Alex. Jeune Biker du club des SOD (aka Silence Of Death) — classe, non ? — qui se réveille d’une nuit bien agitée en retrouvant les jumelles allongées dans son lit. Alex adore sa vie de biker et fait tout pour oublier une certaine personne. Ce jour-là, son chef a un comportement étrange, et il lui demande d’effectuer une livraison dans un autre état.
Et si son chef avait un comportement étrange, c’était pour une raison particulière.

La première partie est narrée par Kim, qui revient aux États-Unis, et plus particulièrement dans le Dakota, pour passer une année sabbatique avec son grand-père, loin de la France.
Son grand-père y tient une ferme agricole et a longtemps été le chef des bikers des SOD, et sa mère est partie vivre en France pour ne pas avoir la même vie que lui. Mais Kim s’est toujours sentie chez elle aux USA. Mais elle arrive le cœur lourd, ne sachant pas comment les autres vont réagir face à son retour, alors qu’elle était partie sans dire un mot cinq ans plus tôt, en abandonnant son grand-père, sa famille de biker, Mendi sa meilleure amie, et surtout le grand amour de sa vie, Alex.
Kim se jure et se répète qu’elle ne ressent plus rien pour Alex, mais elle a peur de se retrouver de nouveau face à lui.
Mais surtout, un autre danger plane au-dessus d’elle, quelque chose de bien plus dangereux que son ancien amour.

J’étais très impatiente de lire ce livre. J’avais lu le résumé et il me donnait vraiment l’eau à la bouche.
Le début de l’histoire était véritablement prenant, l’auteure s’amuse à mettre des flashbacks sur les évènements d’il y a cinq ans, en expliquant le début de la relation du couple Kim/Alex, l’amitié qui lie Kim à Mendy, etc… Et bien évidemment, l’auteure s’amuse avec le lecteur, elle ne raconte pas tout de suite ce qui a provoqué la fuite de son personnage. Le lecteur se retrouve à la place d’Alex, qui lui aussi veut des explications, et comme Alex, on découvre tout petit à petit.

En toute honnêteté, la première partie était vraiment super, même si Kim est le genre de femme qui me tape sur le système. Elle est gentille, a du caractère, ce que j’aime chez mes personnages, mais elle n’a aucune volonté. Elle clame haut et fort, et elle se répète souvent aussi, qu’elle est passée à autre chose, qu’Alex ne représente plus rien pour elle, mais dès qu’il fait un pas vers elle, elle craque : PITOYABLE. Elle n’a aucune volonté et ça me fout en rogne.
Je ne dis pas qu’ils ne méritent pas d’être ensemble et tout le tralala, mais un peu de volonté ça ne tue personne bordel !
Quant à Alex, c’est le gros dur à l’extérieur et terriblement tendre à l’intérieur. Il est déterminé à récupérer sa régulière au point de se comporter comme un homme des cavernes. Mais il est aussi adorable, et on finit par s’attacher à lui.

L’histoire est vraiment bien, les personnages sont très attachants, à part Kim quand elle s’amuse à souffler le chaud et le froid, et l’auteure place déjà son prochain roman. Oui, on devine assez facilement le prochain couple de son deuxième roman au bout de quelques chapitres.

Par contre, la deuxième partie est un véritable tournant et nous amène à un gros « WHAT THE FUCK ?! » On rentre limite dans le paranormal avec la « quête spirituelle » qui sera surtout des flashs prémonitoires, avec des dialogues tel que « le 10 septembre, j’ai vu qu’il allait (non je ne spoilerai pas !) et je n’ai vraiment pas envie que ça se produise », bref, à ce moment-là du roman, j’étais DÉPITÉE ! Pourtant, le personnage qui amène ces « prémonitions », Coyote, est vraiment cool et il amène une bonne ambiance dans l’histoire quand elle commençait à s’essouffler, mais j’ai véritablement eu envie pendant plusieurs secondes d’arrêter définitivement la lecture.

D’ailleurs, dès la troisième partie de l’histoire, ce ne sont plus des flashbacks, mais des « quêtes spirituelles » qui viennent mettre des pauses au moment présent.
Mais je vous rassure, étrangement, l’histoire est véritablement addictive, surtout parce que je me suis attachée aux personnages du prochain roman. De plus, l’auteure a une bonne plume, elle rend la lecture facile — si on oublie les rêves prémonitoires — et on finit par passer un bon moment avec Kim et Alex, qui forment un couple assez mignon au final.
Pour finir, l’auteure a fait du bon travail de recherche en plaçant l’histoire à Sturgis, ville réputée pour la « Sturgis Motorcycle Rally » et son défilé de Harley.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s