Erotic Intentions (t1) : Sin’s Temptation

eroticintentions1Titre : Sin’s Temptation (VO)
Auteur(e) : Evie Harrison
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain / Érotique
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 14/20

Résumé :
Inventeur d’une des meilleures ventes au monde de sex toys et propriétaire d’une chaîne très populaire de magasins érotiques, Jordan Sinclair a tout. Encore et encore, il a vécu du surnom que lui a donné la presse, Mr Sin. Ce célibataire endurcit n’a pas l’intention de se mettre en couple.
Tout cela change pendant une visite d’un de ses magasins Erotic Bent lorsqu’il remarque une lycéenne de 19 ans, Natalie Farrar, dans l’allée numéro 6. La beauté aux cheveux sombres l’a captivé en un battement de cil. L’attraction entre eux est palpable et en quelques minutes à peine, Jordan sait qu’il ferait n’importe quoi afin de la réclamer et la garder à ses côtés pour toujours.

Avis d’Ash :
Ce livre m’a laissé un goût assez amer en bouche alors que les choses avaient commencées assez bien. Sin’s Temptation avait tout de la nouvelle douce, sexy et amusante à laquelle je m’attendais jusqu’à un petit dérapage non contrôlé de l’auteure me gâche un peu l’histoire dans sa globalité. Si on retire ce moment gênant dont je parlerais plus tard, c’est une lecture rapide et agréable qui me donne envie de lire autre chose d’Evie Harrison.

Jordan est devenu riche assez jeune avec une création révolutionnaire dans le monde des sex toys. Les femmes se les arrachent et lui en profite pour faire fructifier son capital. Coureur de jupons, célibataire endurci et persuader de ne jamais se mettre en couple, il va tomber de haut lorsqu’il va rencontrer Natalie. Ses convictions volent en éclats et il n’a plus qu’une seule chose à l’esprit : faire en sorte que la jeune femme de 15 ans sa cadette accepte de passer le restant de ses jours à ses côtés. C’est assez amusant de voir comment Jordan change radicalement en un seul instant, ce mâle alpha nous fait craquer avec sa bonne volonté et son regard de chiot perdu.

Cela est loin de laisser insensible la jeune et assez naïve (avouons-le) Natalie. Elle est entrée dans un de ses sex shop afin de faire un projet pro pour sa dernière année au lycée. Elle va en ressortir avec un projet pro dans un autre magasin et un homme prêt à tout pour elle. Elle est douce, gentille, curieuse et différente des autres filles de son âge. Bien plus mature, avec des goûts et des projets différents, pour ne pas dire inadaptés pour une fille de 19 ans à peine. C’est une vieille âme et cela explique pourquoi les choses fonctionnent aussi bien avec Jordan et que tout semble naturel entre eux.

Leur romance est plus que rapide puisque cela se base sur un coup de foudre. A peine le temps de dire ouf que Jordan a tout prit en main, ils emménagent ensemble et envisagent d’avoir des enfants. Tout cela aurait pu suffire, être mignon et sensuel à la fois, puis l’auteure a fait un choix pas du tout à mon goût, qui était assez dérangeant. La différence d’âge ne me gênait pas du tout entre ces deux-là jusqu’à ce qu’elle décide de jouer avec l’idée du « Daddy ». Complexe d’Oedipe mal refoulé me voila et une scène de sexe ou une discussion banale sur la famille se transforme en moment gênant pour le lecture qui ne sait plus si il est dans une romance ou bien dans un mauvais porno.

Bref, si on met cela de côté, Evie Harrison m’intrigue et me donne vraiment envie de lire le reste de la série en me demandant ce qu’elle va bien pouvoir mettre en avant après l’univers de l’érotisme. J’ai comme l’impression que l’on part sur les 7 pêchés capitaux avec la luxure et la gourmandise, et si c’est le cas, je trouve que c’est une idée intéressante avec pas mal de potentiel. Si vous chercher une lecture simple, fluide et son réelle prise de tête, vous êtes tombé au bon endroit.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s