La Duchesse insoumise

14718740_1191024117649008_7534819042591058743_nTitre : La Duchesse insoumise (VF) / The Inconvenient Duchess (VO)
Auteur(e) : Christine Merrill
Maison d’édition : Harlequin, collection Historique
Genre : Romance / Historique
Parution : 2012 (France) / 2006 (USA)
Note : 14/20

Résumé :
Angleterre, 1815.
Mariée de force au duc Marcus de Haughleigh, ce libertin à la trouble réputation, lady Miranda ronge son frein : vivre dans un château en ruines aux côtés d’un mari ombrageux, voilà qui n’est jamais entré dans ses rêves de jeune fille. Bien sûr, Marcus ne l’a épousée que par devoir, et certes pas par amour. Mais de là à se montrer aussi rude avec elle. S’il croit pouvoir lui imposer cette vie austère sans qu’elle réagisse, il se trompe ! Déterminée à prouver à son mari qu’elle n’est pas femme à se résigner aussi facilement, Miranda se met à le provoquer.

Avis de Tora :
Malgré une difficulté à entrer dans l’histoire dès le début, on se laisse finalement porter par le style d’écriture de l’auteur. Une lecture agréable, mais pas assez pour nous toucher pleinement. Un petit quelque chose manquait pour que cette romance soit parfaite.

Un soir, le Duc de Haughleigh, voit apparaître dans sa demeure la jeune Miranda. Livrée à elle-même, trempée et sans chaperon à cette heure tardive de la nuit. Sa présence est due à la correspondance de sa mère défunte et la tutrice de Miranda, dont la promesse d’un mariage a été décidé. Marcus, le Duc, et son frère St.John ne semblent pas être décidé à l’épouser. Cependant, bien que leur mère soit décédée, son influence est toujours présente. Le mariage est alors convenu pour le lendemain avec Marcus. Une relation qui va peu à peu évoluer à travers les mystérieuses personnalités de personnages, notamment sur celle de Miranda, loin d’être celle qu’on peut croire.

Certes, ce mariage est avant tout par devoir, permettant par le même occasion à Miranda d’avoir un statut. En effet, on aperçoit dès son arrivée, que sa manière d’être est bien différente d’une jeune femme dite noble. D’ailleurs, Marcus le constate mais il ne se pose pas plus de questions que cela. Il respecte simplement la promesse de sa défunte mère. Miranda, n’est pas la seule à être mystérieuse. Marcus et St.John, des caractères opposés malgré leur lien familial, ne s’entendent pas. Que ce soit l’un ou l’autre, on ressent une méfiance qui s’accentue au fil des pages. St.John est très charmeur, si bien qu’on se dit que cela est étrange. Par contre, le Duc est caractériel mais honnête, et Miranda ne se laisse aucunement impressionnée. Le château étant délabré, elle va même jusqu’à le remettre en état pendant les absences de Marcus. Des absences des quelles St.John profite pour se rapprocher de Miranda. Dans ces moments-là, et à un moment précis, que notre supposition se révèle être vrai sous son voile de gentillesse. C’est l’une des raison qui nous empêche d’être totalement prise dans l’intrigue, car c’est un personnage qui en devient presque pathétique. Il a son lot de secrets, sauf que cela ne fait que l’enfoncer dans sa soit-disant sympathie. l’autre raison, Une autre raison, Miranda n’est pas si insoumise que ça, car elle tombe vite sous le charme de St.John. De même lorsque le Duc tente une ouverture, elle devient rapidement une petite chose fragile. Hormis ces moments de faiblesse, elle tient tête pour finalement se rendre compte que le seul qui l’accepte telle quelle, est Marcus.

Une romance intéressante, sans doute la plus intéressante parmi les Harlequin que j’ai pu lire (peu pour le moment, ou alors je ne m’en souviens plus lol)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s