Not the Hot Chick (t1) : Not the Hot Chick

notthehotchick1Titre : Not the Hot Chick (VO)
Auteur(e) : N. Raines
Maison d’édition :  Auto-édition (Inédit en France)
Genre : New Adult / Romance / Érotique
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note :  17/20

Résumé :
On ne peut pas dire que la pulpeuse Layla Messner est sexy. Adorable et intelligente, oui, mais pas sexy. Elle n’a aucune chance avec Cam, le beau barman au sourire taquin — surtout que sa voisine Jessi a jeté son dévolu sur lui. Jessi est le fantasme de tous les hommes. Alors Layla n’a plus qu’une seule envie, rentrer chez elle et passer la nuit avec son vibromasseur.
Mais quand son rendez-vous avec Jessi tombe à l’eau, Cam se tourne vers Layla. Il la veut. Et c’est enfin sa chance de devenir un objet de désir — la nana sexy. Si elle dit non, elle pourrait le regretter à jamais. Si elle dit oui, une nuit ne serait peut-être pas suffisante.

Avis de Yuki :
Devenir la nana sexy que tout le monde regarde est un peu le désir de toutes les femmes. Malheureusement, je ne sais pas pour vous, mais ça n’a jamais été mon cas. Alors, forcément, je devais à tout prix lire ce livre.

Mais commençons pas le début, Layla Messner, une professeure d’école en formation, est tranquille dans son appartement, se demandant ce qu’elle va bien faire de la soirée, et quand elle trouve la solution — faire mumuse avec son vibromasseur — sa voisine frappe à sa porte et l’invite à boire un verre.
Layla trouve cette invitation suspecte, surtout qu’elle n’a jamais échangé plus qu’un simple « bonjour » dans les couloirs avec Jessi. Mais pourquoi pas ? Ce sera une occasion d’apprendre à connaitre cette voisine.
Mais voilà, c’est au cours de la soirée, après avoir passé un long moment à baver devant le magnifique barman que Layla comprend. Elle est la « copine pas terrible » que Jessi amène avec elle, pour passer la soirée à draguer le beau barman et pouvoir ensuite coucher avec lui, en abandonnant sans honte l’amie « pas terrible » en question.
C’est donc avec une grande peine que Layla observe Jessi flirter outrageusement avec Cam, le beau barman, et Cam n’est pas du tout insensible au charme de Jessi, bien au contraire, ils prévoient un rendez-vous.
Mais tout va changer à cause d’un aliment avarié qu’aura mangé Jessi un peu avant de venir au bar. Cam et Layla seront obligées de raccompagner une Jessi comateuse et couverte de vomie. Cam, chaud comme la braise, décidera de flirter avec Layla et… vous devinez la suite.

Not the Hot Chick est une petite nouvelle de 20 pages, et je vous assure, c’est vraiment trop court. L’auteur se résume surtout à aller à l’essentiel (je ne vais pas trop vous spoiler quand même) tout en décrivant un peu les personnages et leurs personnalités.

Layla est la bonne pomme, c’est vraiment ce qu’il faut retenir de cette première nouvelle. Trop gentille pour dire non à sa voisine qu’elle ne connait pas, elle la suit dans un bar qu’elle ne connait pas et même après que Jessi lui ait fait comprendre que puisque Cam était partant pour une partie de jambes en l’air, elle devait se démerder pour rentrer seule, Layla décide de s’occuper d’elle quand elle se met à vomir et décide même de la raccompagner chez elle.
Mais en plus de ça, Cam lui dit clairement qu’il a envie d’elle, vu que son coup avec Jessi est tombé à l’eau. Et à votre avis comment réagit Layla ? C’est vraiment une bonne pomme.
Sauf que Layla est aussi une bonne personne qui ne s’arrête pas simplement au physique des gens, même si Cam est à tomber par terre, mais elle cherche aussi à les connaitre. Et cette qualité va tout changer à cette histoire.

Cam est le barman typique, beau comme un dieu, gentil, etc… Il plait à toutes les femmes, et il ne se prive absolument pas de passer de bons moments avec elles. Il trouve en Layla un réconfort après le flop avec Jessi. Layla n’est pas une grande beauté comme il a l’habitude de rencontrer, mais elle fera l’affaire, et puis, il la trouve gentille, vraiment très gentille.

Quant à Jessi, c’est l’antagoniste par excellence. On n’apprend pas grand-chose sur elle, à part qu’elle est véritablement égoïste et qu’on ne pourrait pas la supporter plus de 5 minutes.

Not the Hot Chick est une agréable petite nouvelle qui se lit très (trop même) vite. Je trouve ça un peu dommage d’ailleurs, car l’auteur montre de bonnes qualités d’écriture, elle aurait pu écrire un bon roman avec cette histoire.

Merci à N. Raines et Xpresso Book Tours pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s