Les dossiers de Dresden (t1) : Avis de tempête

dresden1Titre : Dans l’œil du cyclone (VF) / Avis de tempête (VF : réédition) / Storm Front (VO)
Auteur(e) : Jim Butcher
Maison d’édition : Bragelonne, collection L’Ombre (VF) / Milady, collection BIT-LIT  / Sixtrid (Audiobook)
Genre : Urban Fantasy
Parution : 2007 (France : Bragelonne) / 2010 (France : Milady) / 2012 (France : audiobook) / 2000 (USA)
Note : 15/20

Résumé :
Harry Dresden est le meilleur. Techniquement, c’est même le seul dans sa « catégorie » : c’est un magicien, un vrai. Aussi, lorsque la police de Chicago se trouve devant un cas qui dépasse ses compétences, c’est vers lui qu’elle se tourne. Car notre monde de tous les jours regorge en fait de choses étranges et magiques – dont la plupart ne s’entendent pas très bien avec les humains. C’est là qu’Harry entre en scène…

Avis d’Ash :
Harry Dresden et ses folles aventures improbables me font envie depuis bien loooongtemps. Il y a peu de séries d’Urban Fantasy en France, de moins en moins d’ailleurs, et même si je devrais passer par la VO pour découvrir la suite, j’ai tenté l’aventure. De plus, c’était mon tout premier audiobook, une aventure que je retenterais bien d’ailleurs. Mais revenons au plus important, Harry Dresden et ses journées bien pourries !

Harry est un magicien, un vrai de vrai comme on en trouve peu. Il est indépendant, il est un électron libre et enchaîne les conneries avec cynisme et mauvaise foi. J’aime bien son caractère de chien, il fonce toujours au créneau et c’est un gros flemmard la plupart du temps. Pourtant, il a une certaine loyauté et sa volonté qu’on le laisse tranquille (en plus de se faire de l’argent) le pousse à faire de bonne chose, mais pas toujours du bon côté de la barrière.

C’est là que rentre en jeu ses alliés et ennemis, bien que ceux qui se démarquent sont sans aucun doute l’inspectrice de police Murphy, qui lui fait confiance dans ses affaire (mais qui a des doutes sur lui tout de même), ainsi que Bob, un esprit (maléfique si on peut dire) qui sert de base de données et de partenaire à Harry. La Blanche Confrérie se démarque aussi puisqu’ils ont des comptes à régler avec le magicien et qu’on sent bien qu’on les reverra par la suite.

En tout cas, tout ce petit monde, ainsi que des mafieux, des flics (parfois ripoux), des démons et des femmes trahies, sont au cœur d’une intrigue complexe et sombre où les cadavres étranges s’amoncellent. Ce qui est intéressant, c’est qu’en parallèle de l’enquête policière, on découvre tout l’univers magique dans lequel évolue Harry et tous les codes auxquels il doit se plier. On se doute bien qu’il n’est pas comme les autres, ce qui se confirme assez rapidement.

C’était une histoire bien sympathique et agréable à suivre, d’autant plus que le narrateur lui donner vraiment vie avec les bonnes inflexions au bon moment. Ce que je peux regretter dans les audiobooks, c’est qu’il n’y ait qu’une seule personne qui lit et donc pas de différenciations entre les différents personnages. Tout de même, cela me donne envie de recommencer l’expérience, aussi bien la série que le support.

Advertisements

2 réponses à “Les dossiers de Dresden (t1) : Avis de tempête

  1. Coucou,
    J’ai lu les 5 premiers tomes il y a ouuuuh tout ça lol, j’ai beaucoup aimé l’humour, dommage que le reste de la série n’ait pas été traduite 😦

  2. J’aurais beaucoup de misère à écouter un livre audio, moi qui déteste écouter une radio quand ça parle!!! Et je dois dire que la couverture est vraiment moche contrairement à celle de chez Milady (que je possède) !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s