Lola, petite, grosse et exhibitionniste (t4) : Lola, petite, grosse et au taquet

lola4Titre : Lola, petite, grosse et au taquet (VF)
Auteur(e) :  Louisa Méonis
Maison d’édition :  Harlequin, collection HQN (France)
Genre : Romance / Chick-lit / Érotique
Parution : 2015 (France)
Note :  20/20 ❤

Résumé :
Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). Grosse (aucun commentaire). Et au taquet (je vous aurai prévenu…)
Il m’aime. Sexy-Fossettes m’a dit qu’il m’aimait ! Je suis joie, je suis bonheur, je suis félicité !!! Bon, évidemment, un tel amour, une telle passion, ne peut pas être aussi simple. Car depuis que Jerry a débarqué dans ma vie, c’est le gros, le très gros bordel. Enlèvements, séquestrations, interrogatoires et chantage, il y en a pour tous les goûts. Mais surtout, c’est le festival des révélations et certaines, au goût amer de trahison, font vraiment mal. Pas le temps de pleurnicher sur mon sort : je dois agir pour sauver ceux que j’aime. Ça tombe bien, le noir de ma tenue de super Lola me fait un corps de rêve.

Avis de Yuki :
Autant vous le dire tout de suite, c’est avec une immense tristesse que j’écris cet avis, car c’est le dernier tome de la série. Noooooooooooonnnnnn, pourquoiiiiiiiiii ???? *snif snif*

Sexy-Fossettes aime Lola. Ça, c’est vraiment super, c’est la plus belle chose que Lola n’ait jamais entendu. Mais il y a un souci, l’arrivée d’un certain Jerry va semer la zizanie. Bah oui, c’est quoi ce prénom ridicule de souris de cartoon ?
Mais en plus de ça, Lola va subir un véritable choc. Une de ses connaissances n’est pas ce qu’elle prétend. Cette personne est en réalité une terroriste allemende. Mais euh, y’a des terroristes en Allemagne ?
Mais pas le temps de penser à tout ça, car dans ce dernier tome, Lola va devoir affronter de gros méchants pas beaux à la coupe de cheveux playmobil, pour sauver les siens. Par contre, elle aurait peut-être dû prendre le talkie-walkie Hello Kitty pour aller avec sa panoplie de Super Lola.

Un dernier tome dans la même lignée que les précédents : sexy, drôle, avec plein d’action et une fin qui détonne. En lisant la fin j’ai été à deux doigts de pleurer, je ne voulais pas que l’histoire s’arrête, mais alors, pas du tout. C’est limite de la maltraitance envers les lecteurs, quand une histoire est aussi bonne.

J’ai été très triste de devoir dire au revoir à la grandiose Lola, qui aura su me faire rire du début à la fin. J’ai eu beaucoup de fous rires incontrôlables. Le petit Raspoutine va beaucoup me manquer, ainsi que Sexy-Fossettes.
Comme toujours avec la série, dans ce tome on ne voit pas le temps passer, la lecture est tellement facile qu’on entre tranquillement dans l’histoire et on la vie aussi intensément que Lola.

Publicités

Une réponse à “Lola, petite, grosse et exhibitionniste (t4) : Lola, petite, grosse et au taquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s