Un soldat de plus

soldatplusTitre : Un soldat de plus (VF) / One More Soldier (VO)
Auteur(e) : Marie Sexton
Maison d’édition : Sidh Press
Genre : Nouvelle / Romance / M/M
Parution : 2016 (France) / 2010 (USA)
Note : 16/20

Résumé :
Nous sommes en 1963. À cette époque, l’homosexualité est considérée comme un péché envers Dieu. C’est aussi l’année pendant laquelle Will rencontre Bran pour la première fois. Au fil du temps, une étroite relation se crée entre eux, malgré leurs dix-sept ans de différence. Will apprend à nager à Bran et l’aide à faire ses devoirs. Les années passent, Bran abandonne l’école et déménage. Puis, un jour, Bran revient. Will pourra-t-il surmonter leur différence d’âge ? Et s’il y parvient, comment arrivera-t-il à garder Bran, dans les États-Unis des années 70 ?
Ce magnifique récit suit les amours et les chagrins d’un homosexuel qui ne s’assume pas, au tout début du mouvement LGBT américain.

Avis d’Ash :
Ce livre aura était une assez belle surprise pour ma part. Lorsque j’ai lu le résumé, je me suis dit « pourquoi pas, ça me changera de mes lectures habituelles ». J’ai beau lire du M/M depuis un certain temps et apprécié ça, c’était la première fois que j’en lisais un avec une telle différence d’âge et avec l’Histoire qui avait un impact sur l’histoire.

Will est proche de la trentaine lorsqu’il rencontre Bran, un garçon de 11 ans bien particulier mais très mature pour son âge. Alors que tout commence étrangement entre eux autour d’une piscine, les années vont les rapprocher jusqu’à ce que Bran fasse le premier pas à 18 ans et leur permet de vivre les plus belles deux semaines de leur vie. Cela a beau être court, nous laissant avec une impression amère, on ne peut nier que c’est une belle romance qui redonne de l’espoir pour les gays de l’époque.

Will est un homme gay qui se cache de tous et qui vit grâce à ses talents pour réparer les voitures. Il a beau cacher ses penchants, il reste ouvert et généreux avec le jeune Bran qui est un peu perdu à son arrivée à Houston. Les années passent, Will aimerait avoir un homme dans sa vie de façon stable, mais il avoue être lâche pour vivre son amour à la vue de tous. Il reste tout de même attachant.

Brannon est en quelque sorte l’opposé de Will, mais cela lui aura prit plusieurs années pour devenir le jeune homme fougueux sûr de lui et expressif qu’il est. Il était assez calme, obéissant et sombre lors de leur rencontre, mais leur relation va le changer de façon inattendue. Bran représente assez bien la jeunesse des années 70 lors du début du mouvement LGBT et de la guerre du Vietnam. Je l’ai trouvé mignon comme tout et il m’a touché sur certains de ses choix.

L’histoire est bien ancrée dans son temps, l’auteure met bien en avant la difficulté d’un couple gay de se montrer à cette période, si on oublie la différence d’âge. Il est vraiment intéressant de voir la différence des mœurs par rapport à notre actualité, tout en y voyant des similitudes. Ce livre m’a plus et cela a été vraiment rafraîchissant, totalement le genre de lecture que je cherchais pour les vacances. Bien que les thèmes puissent être graves, on sourit avec ce couple attendrissant et la seule que l’on puisse regretter, c’est que ce soit aussi court !

Merci à Sidh Press pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s