Mackenzie Grey

mackenziegreyTitre : Mackenzie Grey (VO)
Auteur(e) : Karina Espinosa
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Urban Fantasy
Parution : 2015-en cours (USA)
Nombre de volumes : 2 (en cours)
Lu en anglais

Résumé de la série :
Mackenzie Grey est une jeune femme qui aspire à devenir inspectrice de police à New-York et qui après s’être séparé de son copain, pense au lendemain. Mais rien n’est aussi simple lorsqu’on est une louve et la seule à sa connaissance. Enfin, ça c’était jusqu’à ce qu’elle se retrouve sur le chemin d’un Alpha et son Beta qu’elle est loin de laisser insensibles. Kenz va devoir découvrir qui elle est réellement et elle va devoir se battre pour sa liberté.

Avis d’Ash :
Mackenzie Grey est une série d’Urban Fantasy vraiment intéressante et étonnante. L’auteure a recréé la race des lycaons d’une façon inattendue, plus conservatrice et rétrograde que ce dont on est habitué. Heureusement que Kenzie est là pour jouer les troubles fêtes et remonte la barre, leur montrer le bon chemin, bien que pas toujours de la meilleure façon. Kenzie est une héroïne qui a du chien à qui on s’attache et avec des défauts qui peuvent entacher son image, ce qui est vraiment agréable. Les personnages secondaires sont développés peu à peu, mais l’histoire était sur et depuis le point de vue de la jeune femme, c’est assez biaisé et il y a pas mal de zones d’ombres.

J’ai enchaîné les deux tomes et c’est pas peu dire que les choses sont intenses et ne cesse de se compliquer et gagner en force. Surtout le final du tome 2, on s’en mord les doigts et on réclame la suite au plus vite !! Maaais la série à un assez gros point faible à mon goût : la romance. Elle n’est pas flamboyante, le triangle amoureux est vraiment étrange et j’en suis venue à vouloir entraîner les deux hommes qui se battent pour ses faveurs. Les choses tournent en rond, pour ne pas dire qu’on avance à reculons de ce côté-là. Heureusement que ce n’est pas le coeur de l’intrigue, mais ça en reste une pièce importante, ce qui peut frustrer, voir ennuyer. Mackenzie Grey reste cependant une série qui mérite la peine d’être découverte et lue.

Liens Chroniques :
Mackenzie Grey (t1) : SHIFT
Mackenzie Grey (t2) : CAGED

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s