A Sexy, Modern Fairytale (t2) : White

white aria

Titre : White (VO)
Auteur(e) : Aria Cole
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : New-Adult / Romance / Contemporain / Érotique
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 15/20

Résumé :
Eve White est sur le point d’être vendu au plus offrant.
Désespérée de fuir la vie qu’elle n’a pas choisit, elle est envoyée loin de sa famille d’accueil une dramatique nuit, afin d’être vendu en tant que la propriété d’un autre homme.
Déterminée à survivre par n’importe quel moyen nécessaire, elle fait de son but de profiter de n’importe quelle occasion pour s’enfuir, parce qu’Eve ne pense qu’à ses garçons. Les frères adoptifs avec lesquels elle a grandit en les protégeant sont sa seule préoccupation, les sauvegarder, ainsi qu’elle même, du mieux qu’elle le peut. Mais un demi million de dollars pour deux ans de sa vie, payée par un doux, silencieux et fringant homme est la carte mystère qu’elle n’avait pas vu venir.
Asher Strong a passé sa vie avec un seul objectif fixe : elle.
Hantée par une simple nuit de son passé, Asher a fait de sa vie celle d’une personne qui rend justice à ceux à qui on a fait du tord, mais dès l’instant où il a posé ses yeux sur la beauté au cheveux couleur corbeau, tout a changé. Il est devenu obsédé avec l’idée de la protéger, de la baigner d’un amour qu’elle n’a jamais eu lorsqu’elle était enfant, et de l’accueillir chez lui et dans sa vie pour toujours. Cela ne prend pas beaucoup de temps avant qu’une tension sexuelle entre embrasse un feu qu’ils sont incapables de contrôler, jusqu’à une nuit fatidique qui menace de tout briser.

Avis d’Ash :
Après un premier tome bien sympathique qui revisitait le conte de La Belle et la Bête à la sauce romantic suspens bien pimenté, Aria Cole remet le couvert cette fois-ci avec sa version bien personnelle, et moderne, de Blanche-Neige. Accrochez-vous bien parce que rien n’est blanc comme neige, pas même la princesse qui se révèle plus que passionnée !

Eve ou Evie comme l’appelle ses frères adoptifs, est une jeune femme qui n’a pas eu un passé simple, pour ne pas dire douloureux. Orpheline, elle se retrouve dans une famille d’accueil horrible où sa mère adoptive la pousse à la pornographie et fait vendre de la vendre par ses petits frères. Quelques jours après ses 18 ans, elle est vendu dans une vente aux enchères et là commence sa rédemption.

De bout en bout elle sera courageuse et fragile à la fois, mais toujours avec une volonté d’aller de l’avant et protéger sa famille. Ce n’est pas anodin qu’elle accepte aussi rapidement le prénom d’Allie, afin de construire un nouveau elle. Même si elle est très intelligente, qu’elle ose bien des choses, elle n’en reste pas moins innocente et parfois naïve sur certains points.

Asher est tout le contraire de la jeune femme… ou pas. Il est sombre, taciturne, riche comme ce n’est pas permis, en plus d’être gâté par la nature. Derrière une apparence qui pourrait effrayé, il est en réalité tendre, protecteur et surtout possessif. Il ne fait rien par hasard et il a surtout l’habitude qu’on lui obéisse en tout point. Mais avec Eve, il va lâcher prise et vouloir obtenir ce qu’il souhaite le plus au monde : une famille et l’amour.

Leur romance a beau commencer de façon peu conventionnelle, il reste évident qu’il était destiné l’un à l’autre, leur alchimie ne pouvant pas être simulée. Tout est une évidence entre eux, mais surtout, ce n’est pas qu’une question de sexe (même si il y a de quoi avoir chaud dans certaines scènes), les sentiments sont très importants pour les deux protagonistes. Tout comme leurs passés qui sont liés, on se demande pourquoi Asher veut tant l’avoir à ses côtés et évidemment si Evie va réussir à récupérer la gardes de ses frères.

Une fois de plus Aria Cole m’a fait passé un agréable moment de lecture, bien que j’aurais apprécié que le parallèle avec le conte d’origine soit un peu plus prononcé. Il y a de l’action et du suspens par touche, l’érotisme fonctionne bien et la romance équilibre le tout. Je suis maintenant intriguée par Scarlet et la version du Petit Chaperon Rouge qui risque d’être explosive !

Merci à Aria Cole et TRSOR Promotions pour ce service presse.

NAbanAsh : 8/30

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s