Dirty Boys Of Chicago (t1) : Wasted

wastedTitre : Wasted (Bad Boy Mafia Romance) (VO)
Auteur(e) :  Morgan Black
Maison d’édition :  Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romantic Suspens / Erotique
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais 
Note : 10/20

Résumé :
Xavier:
Je la voulais dès que je l’ai rencontré.
Ça va faire dix ans.
J’ai été en prison.
Enfermé loin de la femme que je ne pouvais pas avoir.
Je tuerai encore pour la protéger.
Pour la faire mienne.
Farrah:
Je voulais tuer ce connard.
Xavier Santini a détruit ma famille.
Maintenant, c’est à mon tour de me venger.
Je ferai tout ce qui est possible pour découvrir la vérité.
Sur la mort de ma mère. Sur lui.
J’ai même prétendu tomber amoureuse de lui.
Mais j’ai réalisé, qu’après tout ce temps, je lui appartenais encore.

Avis de Yuki :
Avec un résumé pareil, hors de question de passer à côté de ce livre. Et pourtant, il n’a pas été entièrement satisfaisant.

Voilà maintenant 4 ans que Xavier est en prison, mais grâce à un avocat surpayé, il aura bientôt le droit à une révision de son procès. Pourtant, ce jour-là, son avocat arrive alors qu’ils ne sont pas censés avoir rendez-vous avant un mois. Mais il ne vient par lui parler de son procès, mais lui dire qu’il a enfin retrouvé Farrah. Sa trace a été retrouvée dans Chicago où elle travaille dans un petit restaurant.
Xavier était attiré par Farrah depuis le jour où elle a débarqué dans sa vie, alors qu’ils n’étaient tous les deux que des enfants. Mais le père de Xavier lui a dit de ne pas s’approcher de cette fille, car elle faisait maintenant partie de la famille. Et quelle famille. Xavier est le fils d’un parrain de la mafia et fait tout pour être à la hauteur de son père. La mère de Farrah travailler pour le père de Xavier, son travail consisté à trafiquer les livres de comptes.
Seulement, il y a dix ans, quand Farrah avait 15 ans et Xavier 17, la mère de Farrah et deux autres personnes se sont fait tuer dans un règlement de comptes. Et Farrah a ensuite disparu.
Farrah est devenue une jeune femme de 25 ans qui travaille durement pour vivre. Ou du moins, c’est ce qu’elle fait croire. Après la mort de sa mère, c’est son oncle qui s’est occupé d’elle, et si elle est de retour à Chicago s’est pour se venger de Xavier qui a détruit sa vie.
Pourtant, quand Xavier sort de prison, il part directement la retrouver, et Farrah qui cherche des indices décide de se laisser prendre au jeu. Mais rapidement, elle se rend compte que les sentiments qu’elle avait pour lui il y a 10 ans sont toujours là.

Oui, ça paraît être une bonne histoire. Qu’a fait Xavier ? Pourquoi Farrah veut-elle se venger ? Malheureusement, même si l’histoire est très bien, le souci réside plutôt dans la construction des chapitres. Ne cherchez pas le grand suspense, la grande enquête pour tout découvrir, tous les chapitres sont très court et l’essentiel de l’histoire se passe au lit avec le couple Farrah/Xavier. Le reste est presque un résumé de tout ce qui se produit, et c’est véritablement dommage.

Pourtant, les personnages sont très bien ancrés dans leurs rôles. Xavier est un homme très dominant, que ce soit par son statut de fils de mafieux qu’au lit. Il décide de tout et après une première nuit, exige que Farrah arrête de travailler (enfin ça, il l’exige à demi-mot) et qu’elle vienne vivre avec lui. Et Farrah aime ça et accepte tout. (aucune volonté la pauvre femme !)

Le personnage de Xavier ne m’a jamais posé de problème. Par contre, Farrah qui est quand même censée chercher à se venger m’a rapidement tapé sur le système. Non seulement, elle se laisse mettre un collier autour du cou et courir dès que Xavier la siffle, mais en plus, elle oublie rapidement sa vengeance, mais pire, elle ne veut presque plus connaitre la vérité. En gros, j’avais une immense envie de lui foutre une bonne paire de claques.

Malgré le problème de l’histoire racontée trop vite, ce livre n’en est pas pour autant désagréable. L’auteur a presque un bon style d’écriture, il lui manque seulement la capacité à étoffer ses histoires pour ne plus en faire de longs résumés, et la lecture est véritablement facile.
On peut aussi regretter l’épilogue qui a été véritablement bâclé, mais au final, c’est assez proportionnel au reste de l’histoire.
Pour finir, ce n’est pas le livre du siècle et je ne le recommande pas. Mais si vous avez l’occasion de le lire, vous passerez quand même un bon petit moment.

Merci à Mark My WordsPublicity pour ce service presse.

Publicités

Une réponse à “Dirty Boys Of Chicago (t1) : Wasted

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s