Eerie

eeriefTitre : Eerie (VO)
Auteur(e) : C.M. McCoy
Maison d’édition : Omnific Publishing (Inédit en France)
Genre : Young Adult/ Fantastique / Romance
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais 
Note :  18/20

Résumé :
Les rêves d’Hailey ont toujours été, eh bien… vivant. Comme par exemple, les monstres de ses cauchemars la suivent quand elle est réveillée. Quand sa grande soeur disparaît, Hailey, 18 ans, trouve la seule chose qui peut la protéger d’une vieille créature meurtrière de 3000 ans, est une créature tout aussi terrifiante qui est tombé “follement” amoureux d’elle.
Voulant gagner son affection, la créature des rêves, Asher, l’attire chez lui en lui proposant sa protection – Une université paranormale basée en Alaska qu’il considère comme sa maison. Là-bas, elle va étudier la science du surnaturel et devra apprendre à vivre avec une colocataire venant tout droit de l’Enfer, elle devra apprendre à survivre dans un tunnel remplit de vers mortels, extraire une écharde carnivore, échapper aux poltergeists du campus et espérer que la seule créature qui puisse la sauver de l’horrible créature immortelle ne se décide pas à la tuer lui-même.

Avis de Yuki :
Le résumé m’avait fait un peu rire et je l’avais trouvé tellement intéressant, j’ai voulu le lire pour mieux comprendre qui sont ces « créatures de 3000 ans ».
Autant vous dire que l’histoire ne m’a pas du tout déçu. Mais laissez-moi vous faire un loooooooonnnggg résumé pour que vous compreniez mieux l’ambiance, car le résumé écrit plus haut ne donne pas suffisamment de détail.

Tout d’abord, nous avons le droit à un petit prologue dont le protagoniste est Asher, le démon de 3000 ans. Asher est un Envoy, alors je ne trouve pas une bonne traduction pour ce mot, mais sachez qu’il erre beaucoup dans le monde des rêves. Il est arrivé sur Terre il y a plusieurs siècles, avec d’autres Envoy, en passant par une brèche. Et depuis ce jour, tous les Envoy ne cherchent qu’une chose : retourner dans leur monde.
Les Envoy sont des créatures dépourvues de sentiments. Ils ne savent ni rire, ni aimer, ni haïr, rien. Mais après plusieurs siècles sur Terre, la plupart d’entre eux sont devenu fous.
Mais revenons à Asher. Au tout début de l’histoire, Asher est dans le monde des rêves (Aether) et rencontre une âme humaine tellement pure qu’il en est tout de suite attiré. Mais il ne sait pas comment traduire cette attirance, veut-il tuer cette âme ? Ou l’aimer ? Une chose est sure, quoiqu’il arrive à la personne pourvue de cette belle âme, c’est lui qui le fera, qu’il l’a tue ou qu’il l’aime.
Sympa non ? Mais encore une fois, il ne faut pas oublier qu’Asher est né dépourvu de sentiments.

Chapitre suivant, plusieurs années plus tard, nous rencontrons notre nouveau protagoniste : Hailey. Jeune lycéenne de 18 ans en dernière année. Avec sa sœur, Holly, elles travaillent dans le pub Irlandais de leur Oncle Pix. Hailey est une jeune fille qui n’a jamais vraiment eu d’ami, et encore moins, depuis qu’une élève a annoncé à tout le monde que c’était Hailey qui avait tué ses parents dans l’incendie qui a ravagé la maison. Et tout le monde l’a cru. Non sérieux, c’est comme ça qu’on nous annonce qu’elle n’a AUCUN ami, ce que je trouve un peu gros quand même.
Les parents de Holly et Hailey sont morts quand elles étaient enfants dans un incendie provoqué par un démon qui la suit également dans le monde des rêves, où elle retrouve son seul et unique ami : Asher. Elle ne se souvient pas de leur conversation, mais après plusieurs années, elle a fini par se souvenir de son prénom, mais aussi de sa présence. Car quand un humain entre dans le Aether (monde des rêves) il ne s’en souvient jamais à son réveil.

Mais Hailey est heureuse en ce début de chapitre, car pour la première fois de sa vie, le beau gosse du lycée (ouais ok, j’ai encore une fois oublié le nom d’un personnage !) est venu lui parler, pas trop longtemps certes, mais il lui a quand même parlé.
En arrivant au pub, Hailey s’empresse de le raconter à sa sœur pendant que Fin, le barman, nettoie le bar, mais écoute attentivement ce qu’elle raconte. Hailey ne supporte pas Fin, il se la joue trop grand frère protecteur alors qu’elle ne veut pas de lui dans sa vie. Mais Holly est folle de Fin, alors Hailey le tolère.
Holly et Hailey sont plutôt appréciées dans ce pub, pas uniquement parce qu’elles sont les nièces du propriétaire, mais parce qu’elles font chaque soir, une danse irlandaise pour divertir les clients.
Et un soir, durant une danse, Hailey aperçoit des yeux violets, et elle sait qu’il y aura bientôt un énorme accident. La seule et unique fois que ces yeux violets sont apparu, c’était un peu avant l’incendie qui a tué ses parents.
Hailey reste aux aguets, même après que le bar soit fermé. Mais elle n’a pas pu prédire ce qui allait se passer ensuite. Quand la cuisinière revient dans le bar, en lui demandant où se trouve Holly, car elle a retrouvé son portable dehors, Hailey comprend tout de suite que le démon aux yeux violets est derrière tout ça, et elle sort pour essayer de retrouver sa sœur, Hailey découvre une chaussure de Holly… avec son pied dedans.

Ensuite tout s’enchaîne, mais d’une façon terriblement lente. Asher apprend à Hailey que si Holly a été enlevé, c’est à cause de son sang et son âme qui pourrait être le portail qui ouvrirait le monde des Envoy. Il lui explique qu’un Envoy, Cobon, particulièrement fou et psychotique a découvert que la famille de Hailey possédait une âme suffisamment forte pour ouvrir le portail. Seulement, il s’est trompé de sœur, et maintenant la vie de Hailey est en danger. Et après plusieurs concours de circonstances, Hailey se retrouve en Alaska à l’université Bear (je sais plus quoi) avec Fin, qui s’avèrera être une personne qui en sait plus sur les Envoy qu’il ne le dit, et Asher qui n’est autre que le directeur de cette université, où étudie humain et non-humain.

Booon, j’en ai fini avec le résumé. Il était long non ? Et bien figurez-vous que l’histoire traine incroyablement en longueur. Au départ, je me suis demandé pourquoi l’auteur n’avait simplement pas coupé ce livre en deux. Et j’ai fini par le comprendre… mais chaque chose en son temps. Mais cette longueur est nécessaire pour permettre aux lecteurs de comprendre le monde du roman.

Tout d’abord, l’histoire en elle-même est extrêmement intéressante. Une jeune fille apprend que son âme peut ouvrir un portail et permettre à des créatures immortelles de rentrer dans leur monde, que décidera-t-elle de faire ? Accepter de les laisser retourner chez eux ? Ou de continuer à se battre pour vivre ?
Et puis on y découvre, en même temps que Hailey, un monde fascinant, où la mort rôde. Si vous aimez les balades en forêt, Eerie vous fera un peu changer d’avis, avec les arbres mangeurs d’hommes et les yétis agressifs.

Pour les personnages, et bien, ils tiennent correctement leurs rôles. Commençons avec Asher, le bel Envoy que tout le monde craint. Et pour cause, il peut être considéré comme un sociopathe tant il est dépourvu d’émotions. Et ça rencontre avec Hailey ne va pas arranger les choses. C’est la première fois qu’il ressent des sentiments envers une personne, et il ne sait pas comment se comporter. Il est donc parfois trop passif et parfois beaucoup trop agressif. Il est tellement jaloux à l’idée qu’un autre homme séduise sa belle, qu’il va jusqu’à menacer tous les étudiants de ne pas l’approcher sous peine de subir les pires tortures. Asher ne tue pas, un Envoy n’a pas le droit de tuer, mais un Envoy peut en terminer avec la vie d’un être quand ce dernier est sur le point de mourir.
Mais Asher est éperdument amoureux de Hailey, à tel point qu’il lui dit vouloir l’enfermer pour toujours dans un endroit où personne ne pourra l’approcher. Pour elle, c’est plus une menace qu’une parole romantique et quand elle l’envoie sur les roses, il ne comprend pas. Asher est un personnage du roman véritablement intéressant, qui finit par évoluer en bien, ou pas, durant tout le roman. Et pendant un long moment, je me suis demandée pourquoi il était aussi peu présent dans le roman, jusqu’à ce que l’auteur nous rappelle qu’il n’est pas le seul personnage masculin de l’histoire. Oui, il y a aussi Fin, son rival et son parfait opposé.

Fin est au début de l’histoire, le mec irritant qu’Hailey supporte à petites doses. Elle n’aime pas de le voir draguer toutes les femmes du bar alors qu’Holly est amoureuse de lui. Puis, avec la disparition d’Holly, il devient le grand frère dont Hailey a besoin. Toujours là pour l’aider et la soutenir. Et ensuite à l’université, il devient l’ami un peu taquin dont Hailey ne peut plus se passer.
Mais Fin cache certaines choses, comme le fait qu’il est devenu immortel en acceptant d’être l’esclave des Envoy. Et qu’Asher lui a ordonné de veiller sur Holly et Hailey. Puis de protéger Hailey de Cobon.
Fin est surtout un homme, avant, c’était un homme à femmes, mais maintenant qu’il passe autant de temps avec Hailey, il veut lui faire comprendre qu’il a de véritables sentiments pour elle. Mais surtout Fin, lui fait comprendre que lui ressent vraiment des sentiments contrairement à Asher et qu’aussi, il ne lui veut aucun mal.

Mais parlons du pire personnage de ce roman : Hailey. C’est assez énervant de lire une histoire où le personnage principal vous tape autant sur le système. Durant une bonne partie de l’histoire Hailey va osciller entre Asher et Fin. Quand Asher fait un pas de travers, Hailey se précipite vers Fin, en se disant que lui au moins ne lui ferait pas une chose pareille, et inversement quand Fin fait un pas de travers elle se tourne vers Asher. Ce qui résulte des moments véritablement pénibles.

Mais en toute honnêteté, même si Hailey me tape sur le système, l’histoire est véritablement intéressante. C’est un peu dommage qu’elle traîne en longueur. Et si l’auteur n’a pas coupé ce livre en deux, c’est parce qu’une suite est déjà en cours d’écriture. J’espère juste qu’il sera un peu moins long que ce premier tome. Et j’ai vraiment hâte de lire le deuxième, car la fin laisse présager de bonnes choses.

Merci à M.C. McCoy et Lady Amber’s Review pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s