Glen Landsbury (t1) : Phoebus Mortel

glenlandsbury1Titre : Phoebus Mortel (VF)
Auteur(e) : Thomas Andrew
Maison d’édition : Sidh Press, collection Zéphyr
Genre : Romance / Fantastique / M/M
Parution : 2015 (France)
Note : 15/20

Résumé :
L’amour adore s’amuser avec le destin… Lorsque Glen Landsbury débarque à Cambridge pour la poursuite de ses études à Harvard, il ne se doute pas un seul instant que sa vie va radicalement changer. Il aura suffit d’un seul baiser, profond, langoureux et passionné avec cet inconnu au regard de braise, pour que tout bascule, de manière irréversible. Qui a dit que rencontrer l’amour était sans danger ? Certainement pas Glen…

Avis d’Ash :
Ce livre m’interpellait depuis un certain temps déjà et du fait de rencontrer l’auteur à un salon, je n’ai pas pu résister et me suit acheter le tome 1 des aventures de Glen. Je ne le regrette pas du tout ! Même si j’ai vu qu’il y avait beaucoup d’avis différents, soit on aime, soit on n’aime pas, pour ma part j’ai apprécié ma lecture, le meilleur M/M que j’ai pu lire depuis un certain temps.

Glen est un jeune homme qui doit maintenant choisir sa voie et qui malgré un plan bien précis, va voir le destin se jouer de lui… enfin surtout son père qui va tout prendre en main et l’envoyer à l’autre bout du pays afin de devenir avocat. Le jeune gay va vite s’intégrer à Havard et rebondir malgré une tragédie. J’aime bien Glen, il est drôle et mignon à la fois. On a du mal à se dire qu’il est le soumis dans son couple lorsqu’on le voit partir à l’attaque. Par contre, sa façon assez fermée au début de voir les choses, de voir de l’intolérance partout, m’a un peu fatiguée.

Mais il a pu compté sur un ami de longue date pour le garder dans le droit chemin, le beau et sexy Killian. C’est un jeune homme mystérieux qui souffle le chaud et le froid sur la vie de l’apprentit avocat. Un coup il sera un ami sur qui on peut compter, la fois suivante il sera glacial et hautain au possible. Bien que ce soit un personnage intéressant, j’ai eu un peu de mal par moments avec ses constantes sautes d’humeur. Il n’en reste pas moins qu’il est attachant et que j’aimerais en savoir plus sur lui et son passé bien sombre et secret.

Ce livre est vendu comme du fantastique, mais cela n’apparait qu’à la toute fin du roman, ce qui m’a plutôt frustrée. J’ai vraiment été déçue par cette facette de l’intrigue, comme une impression d’arnaque… Heureusement que la romance était assez bien exploité. Il y a bien entendu des clichés du genre, le légendaire « je t’aime, moi non plus », mais c’était intéressant de voir la relation se construire peu à peu, que l’auteur ne se soit pas satisfait d’un coup vite fait et ça y est c’est le destin.

Malgré un manque de développement de l’univers surnaturel (ce qui se comprend à la fin), cela reste un bon livre d’introduction afin de bien mettre en place la personnalité de Glen. De plus il y a des personnages secondaires vraiment sympathiques et intéressants comme l’incendiaire Sharon et le déchaîné Bryan. Même Memphis le poney m’aura bien fait rire ! Le rire est d’ailleurs le gros point fort de ce livre, il y a énormément d’humour et de cynisme bienvenus, les références sont drôles et incontournables. Phoebus Mortel se lit d’une traite et très rapidement avec une envie d’en avoir plus.

Publicités

Une réponse à “Glen Landsbury (t1) : Phoebus Mortel

  1. Je ne pense pas le découvrir… Mais je dois avouer que la couverture est vraiment étrange!!! Un roman qui peut être sympathique, mais comme je croule sous les romans, je dois faire des choix!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s