The Ambassador Trilogy (t1) : The Ambassador and Me…

ambassador1Titre : The Ambassador and Me… (VO)
Auteur(e) : Mia Villano
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Érotique
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 16/20

Résumé :
« C’est un plaisir de vous rencontrer, Ambassadeur. Je suis Isabella Fiori, nouvelle assistante de votre attaché-presse. »
« Est-ce vrai ? » Cet homme m’a paralysé. J’étais en transe. Il était le sexe brut dans un flux comme je n’avais jamais vu auparavant.
Il est entré dans ma vie comme une tempête inattendue sortit de nulle part. Je ne pouvais pas m’en empêcher et je ne voulais pas. Il était beau, sauvage et confiant. Il y avait quelque chose entre nous, lorsque nos yeux se sont fixés l’un sur l’autre. Il était électrisant. Je n’avais jamais rien voulu dans ma vie.
Son amour m’a changé et m’a rendu plus forte. Il m’a fait comprendre que ma vie pourrait être tellement plus. Mais ça fait mal. Je le blesse. Je suis devenue quelqu’un d’autre.

Avis Jinxx :
Bien, bien, bien… Avant de commencer, je tiens à lancer un message à tous nos auteurs US. S’il vous plait, quand vous prenez un nom made in France, faites en sorte que ça en soit pas un marrant. Toute la crédibilité du personnage s’envole à cause de ça.
Mais nous y reviendrons, plus tard. Non, je déconne, on commence les hostilités !

The Ambassador and Me… est une romance tout ce qu’il y a des plus classique. Une jeune femme pleine d’ambition qui rencontre un mec riche qui lui fait tourner de l’oeil au moindre son de sa voix et de sexe, ça y est. C’est la fin pour cette lady, car il deviendra l’amour de sa vie.
Mon dieu… que c’est chiant sauf que ici, on a quand même des petites scènes sympa qui font qu’il a sa note actuelle.

Personnages :
Hormis les noms chelous comme Piori ou Arbidoux (Arbidoux… putain, j’ai cru que je devais faire une pub pour du beurre, non wait… Justin Bridoux (saucisson)…), eh bien, je dois bien le reconnaitre qu’ils ne sont pénibles à suivre. Surtout Isabella. Elle est loin d’être une nunuche et tout. Elle sait dire « non » quand il faut et résiste tant bien que mal à la tentation. Mia l’a bien mise en place et je l’apprécie. Par contre notre Ambassadeur… Oh my God… j’ai juré voir une mauvaise image de notre patrie. Non pas qu’il soit moche ou quoi, mais ça façon d’insister auprès d’Isabella… à la longue je l’ai presque trouvé lourd XD Mais, il s’améliore par la suite avec quelques anecdotes qui font qu’il soit différent des mecs déjà vu. (Non, c’était une blagounette). Les personnages secondaires ont un rôle super intéressant mine de rien.

Révélations :
Il y en aura des révélations. Et le pire c’est que ça ne viendra pas avec le hasard mais avec une personne qui – à mon avis- est là pour foutre la merde dans la relation Isabella/ Fabrice

Ambiance :
Alors, ça sera mon petit bémol du moment. A la différence de Capital Confession de Chanel Cleeton, ici il manque cruellement ce côté politique. Oui la romance c’est cool, mais l’action ! De l’action !!!!! En fait, celle qui apportait de « l’action », c’est Isabella. Toute sa vie est une suite de problèmes sans fin.

En conclusion, Mia a quand même un style prenant. Son roman se lit hyper vite, on apprécie le côté romantique et on prend partie pour Isabella. Bref, il vaut la peine d’être lu.

Merci à Mia Villano pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s