N’oublie pas mon petit soulier

noubliepasTitre : N’oublie pas mon petit soulier (VF)
Auteur(e) : Gabriel Katz
Maison d’édition : Éditions du Masque, collection Grands Formats
Genre : Thriller / Humour
Parution : 2015 (France)
Note : 16/20

Résumé :
Benjamin Varenne, un beau gosse acteur raté ou plutôt qui n’a pas encore percé, enchaîne les castings foireux et les jobs alimentaires. Pendant la période des fêtes, il fait office de Père Noël au Printemps. Débarque une petite bombe aux longs cheveux, encadrée de deux gardes du corps. Elle minaude ouvertement et exige un selfie avec le Père Noël. De fil en aiguille, le Père Noël se retrouve dans le lit de la belle, dans un luxueux appartement du XVIe, les gardes du corps sagement parqués dans le salon. Avant de s’endormir, la princesse le prévient : il doit mettre son réveil à 6 heures et disparaître. Manque de chance, le portable n’a plus de batterie. Et Benjamin émerge trop tard. Il tombe nez à nez avec une mamie revêche qui l’insulte dans une langue inconnue – genre pays de l’est- en le braquant avec un énorme pistolet. S’ensuit un règlement de comptes de gangsters et notre Père Noël, paniqué, n’a d’autre choix que de fuir. Car la mamie flingueuse est en fait la mère du petit ami officiel, un caïd albanais qui va tout faire pour se venger selon le principe albanais du kanun.

Avis de Tora :
Après un trailer plus qu’alléchant, un résumé attractif, je me devais de lire ce livre. Pas déçue, ce roman nous fait passer un très bon moment entouré d’une histoire mélangeant les genres.

Benjamin Varenne, dit Ben, est un comédien raté. Afin de subvenir à ses besoins, il endosse le rôle du Père Noël pendant la grande période des fêtes de fin d’années. Alors qu’il porte le costume, faisant d’innombrables photos avec des enfants, la longue file d’attente laisse entrevoir une jeune femme. Elle souhaite faire un selfie sur le genoux du Père Noël. Piètre comédien, mais dragueur, Ben accepte. En effet, sa plus grande faiblesse sont les femmes. Il se vante d’ailleurs d’avoir toujours plu à la gente féminine. Ne le sachant pas encore, il va déchanter. Voulant absolument séduire cette petite peste et riche, et peu lui importe son garde du corps, il lui courre après (comme un véritable lapin oui). Ben va s’engouffrer dans les ennuis dès le moment où Victoire accepte ses avances, il sera mis en danger, devra faire des choix pour sa sécurité ou sa perte. Du jour au lendemain, sa vie tranquille et ennuyeuse change. Valon, le petit-ami de Victoire, a bien décidé de se venger. Ben va apprendre à ses dépends la vengeance de la mafia albanaise (kanun). La question que le lecteur se pose continuellement : va t-il s’en sortir ?

Car derrière cette vengeance, d’autres choses se cachent, et les différents personnages entourant Ben n’arrange rien. Le lecteur suspecte tout le monde, ne sait plus où donner de la tête. La grande envie : étrangler Victoire et donner des gifles à Ben ! Elle, ne pense qu’à son petit confort, manipule tout ce qui lui est proche. Ben ne déroge pas à la règle. Lui, immature, ne pense qu’à la rejoindre, se laissant embobiner par les mensonges. La situation évolue, le personnage prend alors une certaine maturité. On a une impression d’être à la fois dans un roman adolescent, d’amour, thriller et humoristique. C’est justement ça l’intérêt. Jusqu’à la fin du livre, on ne sait pas réellement qui est derrière tout ça. Quelle surprise lorsqu’on le découvre, bien qu’on se dise que c’est pas étonnant finalement. Gabriel Katz maîtrise à merveilles ces genres, nous plongeant dans une histoire rythmé placée sous le signe de l’humour. Un livre à ne lâcher sous aucun prétexte.

Un premier roman lu de Gabriel Katz. Aucunement déçue, je lirai avec plaisir ces autres œuvres (quand ma PAL aura descendue). Un style bien maitrisé qui séduira ceux qui aime rire. A lire lorsqu’on se sent déprimé !

Publicités

Une réponse à “N’oublie pas mon petit soulier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s