Sinder

sinderTitre : Sinder (VF)
Auteur(e) : Jane Devreaux
Maison d’édition : Auto-édition
Genre : Romance / Érotique
Parution : 2015 (France)
Nombre : 3

Résumé :
Sandre est une jeune lycéenne asociale, à cause de son look vestimentaire d’hommes beaucoup trop grand et large pour elle et de son maquillage beaucoup trop noir, tout le lycée la surnomme « la rebelle ». Elle se complaît dans sa vie rejetée de tous où elle rejette tout le monde.
Mais son monde dont elle avait ses habitudes et dont elle commençait enfin à apprécier les bienfaits s’effondre quand on l’oblige à faire un exposé avec le beau gosse du lycée : Josh.
Josh, ce beau gosse fou amoureux de sa Marcy ne rêve que d’une chose, pouvoir enfin coucher avec elle. Mais Marcy est une jeune fille pieuse qui ne veut pas le faire hors mariage.
Quand Sandre lui dit qu’il devrait vraiment penser à coucher avec quelqu’un pour enfin avoir des pensées cohérentes, c’est le début d’une folle passion entre les deux.  Mais Josh aime toujours Marcy, pour lui Sandre n’est qu’un passe-temps. Mais petit à petit, il veut en savoir plus sur elle, au point de découvrir l’horrible passé qui se cache derrière cette fille froide.

Avis de Yuki :
Le résumé de cette série me faisait de l’œil. Et en le lisant, quelque chose m’a sauté aux yeux. Ce livre est un peu un After, mais dont les rôles sont inversés. Sandre est la nouvelle Hardin tandis que Josh est Tessa. Mais il n’y a pas que du After, j’ai pu aussi trouver une similitude avec 50 nuances de Grey, version Christian Grey, car la queue de Josh a un rôle capital chez lui et lui dicte pas mal de chose.

L’écriture est fluide, le langage est un peu cru et grossier, mais ce n’en est pas déplaisant. L’auteur nous peint un tableau d’adolescent dont les hormones en ébullitions dictent leur vie.

Il est véritablement regrettable que l’histoire se déroule aux États-Unis, c’est un roman écrit par une auteure française et pourtant, on nous peint un décor américain. Je dois être honnête, ça m’ennuie vraiment. Comme si la France n’avait rien de sexy ou d’appréciable pour une romance.

Il est vrai qu’il est difficile pour des adolescents de conduire une voiture, mais il y a d’autre moyen de transport que l’on peut rendre sexy ou attirant, comme un scooter, ou encore mieux, un vélo.

Liens Chroniques :
Sinder (t1) : Expérimentation
Sinder (t2) : Attraction
Sinder (t3) : Hésitation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s