Meute de la Lune (t8) : Henry

meutedelalune8Titre : Henry (VF) / Hunting Henry (VO)
Auteur(e) : Amber Kell
Maison d’édition : Auto-édition
Genre : Romance paranormale / M/M
Parution : 2015 (France) / 2011 (USA)
Note : 13/20

Résumé :
Henry travaille en tant que cuisinier auprès de la meute, heureux de dissimuler un passé douloureux et de réprimer son côté loup. Dakota est un loup à qui on a injecté un sérum afin de le transformer en homme. Que se passe-t-il quand un homme qui ne veut pas être un loup se lie à un loup qui ne veut pas être un homme ?

Avis d’Ash :
Déception pour ce nouveau tome qui est plein d’incohérence et de raccourcis. Même si le couple est mignon comme tout, que c’est guimauve à souhait, je n’ai pas du tout aimé ce qu’il se passe autour qui oscille entre le tourner en rond et l’illogique. Alors que j’avais commencé à éprouver de l’intérêt pour la série avec l’arrivée des fäes, je trouve que la suite est bien trop prévisible.

Bref, le héros de ce livre est le tant attendu cuisinier torturé de la meute qui d’après ses propres dires ne fait pas réellement partie de la meute. Il est aussi attachant que l’on pouvait le penser, avec son passé sombre, ses traumatisme et son charisme. Mais voila où le bas blesse, tout est jeté au lance-pierre, pas assez exploité et on se retrouve avec une impression de bâclé.

Dakota par contre a été la bonn surprise du livre, bien qu’il soit aussi celui qui a apporté tout le côté totalement improbable. Contrairement aux autres garous, il était un loup à l’origine, avec des gènes lui permettant peut-être de devenir humain. Les monstres lui ont donc injecté quelque chose qui l’a transformé en humain et donc garou. Il est marrant de voir sa façon de découvrir un monde qui lui est inconnu, mais pas tant que cela.

Même si tous les deux ensemble, ils sont adorables, que les étincelles volent et qu’il y a un minimum d’histoire. C’est trop rapide, puissant et fusionnel entre eux. Ils ont des réactions vis-à-vis l’un de l’autre qui sont totalement aberrantes et tout sauf logique. J’ai apprécié leur romance, les sentiments prennent le dessus sur le cul, même l’attirance et l’envie de marquer sont très fortes.

Concernant les personnages secondaires, Anthony continue à m’énerver avec sa façon d’être au centre de tout. Steven apparait comme étant plus asocial que dans mes souvenirs, mais j’adore toujours autant Dare. Leif m’intrigue beaucoup, tout comme Blake dont on a encore des doutes quand à quel camp il appartient réellement. L’histoire fait des pas de minipouces. On apprend certaines choses sur les faes et les dieux, mais c’est vraiment minimes pour le moment. Bref, j’espère que la suite sera plus pimentée, mouvementée et avec une réelle progression de l’histoire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.