Enforcers (t1) : Mastered

enforcers1

Titre : Mastered (VO)
Auteur(e) : Maya Banks
Maison d’édition : Penguin Groups, collection Berkley
Genre : Romance érotique
Parution : 2015 (USA)

Résumé :
Ce qu’il veut, il le prend sans aucun remord ou culpabilité.
Elle se tient dans son club comme un joyau, non souillée et intouchable. Un agneau parmi les loups, elle n’avait clairement pas sa place là-bas. Attiré par son innocence, il la surveille pendant qu’elle est entourée d’hommes qui voient la même chose que lui, mais personne d’autre que lui ne la touchera. Il l’a fait appeler dans ses quartiers privés. Il sent sa peur. Il reconnaît aussi le désir dans ses yeux. Et il sait qu’elle ne partira pas avant qu’il ne l’ait possédé. Elle n’a pas besoin de connaître ses secrets. Pas avant qu’il ne l’ait sous son total contrôle.
Ce qu’il veut, elle n’est pas sûre de pouvoir le lui donner.
Le moment où il lui a dit ce qu’il voulait, elle n’a pas pu lui résister. L’instinct lui a dit de fuir, mais son cœur lui a dit de rester et de marcher sur la fine ligne qui sépare le plaisir de la douleur. Bien qu’elle ne soit pas totalement certaine de pouvoir lui être complétement soumise, une part primale en elle veut essayer, même en sachant que cet homme pourrait la briser de façons jamais imaginées. Parce qu’une fois qu’il la possédera, il l’aura toute entière et il sera trop tard pour faire marche arrière. Elle peut seulement prier qu’il ne la détruise pas à la fin.

Avis de Jinxx :
Bon, Maya Banks et moi ont est pas super pote. Pourtant, je n’ai rien à lui reprocher en terme d’écriture, car mine de rien, elle a un style qui déchire.
Mastered sent le vécu et le déjà vu. Je ne sais pas si c’est à cause de la vague créée par E.L James mais, selon moi, ça va dans le même sens.

On suit l’histoire d’Evangeline qui se fait largué par son ex après que ce dernier ait abusé d’elle (pauvre chose… non je ne me moque pas !). Pour faire passer la pilule, elle se rend en boite, et là c’est la rencontre. Eh oui ! Drake, le sauveur de ses dames (en l’occurrence, cette dame), la traque à travers son moniteur (non ce n’est pas l’agent de sécu mais bien le proprio de la boite de nuit dans laquelle se trouve Evangeline…).

Voici le résumé en une ligne. Alors pourquoi je n’en suis pas satisfaite de ce livre ? Tout simplement parce que l’histoire est trop chelou, pour ne pas dire confuse ou trop rapide. Quitte à faire trois tomes, autant le faire sur le même couple. J’étais même prête à poursuivre au besoin, mais non.

Pour faire simple, Maya Banks m’a vendu du rêve jusqu’au troisième/quatrième chapitre (ouais je suis allé loin XD), déjà là il y avait un couac mais passons. Donc l’histoire continue et là, c’est le drame. Un doute s’empare de moi, un sentiment de déjà vu. Une impression que je ne connais que trop bien… Et oui, j’avais la sensation de lire un Cinquante nuances de Grey MAIS en mieux. Je vous rassure, je n’ai lu aucune critique avant d’en arriver là (d’ailleurs, j’en lis jamais).

On pourrait comparer les deux livres mais ça servirait à rien parce que les deux ne se ressemblent pas. Mastered donne une impression de déjà (re)vu, c’est tout.

Pourquoi ce n’est pas comparable ?
1) Les protagonistes ne sont pas péte couille. Ils ne sont pas pénible à lire, ni à suivre. Même si on a clairement devant nous une Anastasia (Evangeline) et un Christian (Drake).
2) Tout l’aspect qu’on détestait dans Fifty est carrément effacé et c’est là, que la comparaison s’arrête ! Maya Banks est une marchande de sable qui vend du rêve avec son style. Il n’y a pas photo. C’est du miel qui recouvre de la merde !!!
3) Maya Banks en plus d’être marchand de sable, c’est une troll. Oui, oui, le message qu’elle nous laisse en fin de livre m’a carrément achevé (sans parler de l’histoire). J’ai un peu la haine ceci dit.
4) Mine de rien, si on aime bien l’histoire, on peut facilement continuer à le lire. Car, elle est addictive. Oui, oui. Même si, je la descend, j’étais prête à continuer à la lire avant même d’avoir lu son message (mais ça, c’était avant)

Ceci étant dit, je n’ai pas parlé des personnages. Ben oui, ils sont importants dans l’histoire. Evangeline et Drake, comme je l’ai dit, on pourrait croire qu’il s’agit d’Anastasia et de Christian. Evangeline est une fille naïve qui s’est faite avoir par son ex et donc mène une vie banale avec trois de ses colocataires (je vous mets au défi de dire que ce n’est pas ressemblant XD !!!).

Drake, quant à lui, est le propriétaire d’un club de luxe où règne toutes les luxures possibles, et là son regard tombe sur Evangeline. A partir de là, elle devient son Ange. Non mais sérieusement, mec, tu viens de la rencontrer et ça y est c’est l’amour de ta vie, tu fais d’elle ta soumise en moins de 3-4 chapitres (chapitre 1-2 : présentation des prota, 3-4 : rencontre et extra, je vous laisse deviner). MAIS IL EST OU LE ROMANTISE BORDEL DE MERDE !!!! ET TOI EVANGELINE, IL EST OU TON SENS DE LA REFLEXION !!!! NOM DE ZEUS !!!! ARRETEZ D’AVOIR DES COUPS DE FOUDRE !!! Dans la vraie vie, on se ferait appeler « plage » rien que pour ça. Non mais allô quoi !

Bref, bref… je vous raconte ma vie mais c’est comme ça. En tout cas, je tire mon chapeau à Maya Banks. Elle a un style qui me plait et qui m’incite à poursuivre la lecture, même si je la boude. (C’est le deuxième que je lis mais que je ne termine pas la série). Malgré ma critique, je vous invite à lire cette série qui à mon sens, pourrait quand même plaire tout ceux qui ont aimé l’univers ou la relation qu’ont entretenu Anastasia et Christian.

Merci à Maya Banks pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.