Hot & Nerdy (t5) : His New Jam

hotandnerdy5Titre : His New Jam (VO)
Auteur(e): Shannyn Schroeder
Maison d’édition : Kensington Book, collection Lyrical (Inédit en France)
Genre : New Adult / Romance / Contemporain
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 13/20

Résumé :
Sydney Peters n’en peut plus d’attendre de lâcher ses cymbales dans l’orchestre et dévouer son temps à son véritable amour : la batterie. Avec son semestre qui arrive à sa conclusion, elle bloque la cacophonie des répétition, spécialement les sérénades au saxophone de Hunter Reed. Mais lorsque Hunter lui offre de payer ce qu’il lui doit en lui offrant une place dans son groupe, Sydney change rapidement de mélodie. Tous deux ont un style différent, mais ils font de la belle musique ensemble… de plus d’une façon.
Hunter est fasciné par l’air distant de Sydney. Il est peut-être le playboy de ces demoiselles du campus, mais la sarcastique joueuse de cymbales est totalement insensible à ses avances. Lorsque Hunter voit à quel point Sydney est passionnée derrière sa batterie, il orchestre un plan afin d’obtenir des baisers au niveau de sa musique. Ce qu’il n’a pas anticipé, cependant, c’était de tomber autant amoureux. Mais les répercussions de son passé qui reviennent à la surface vont-elles le priver de quelque chose de vrai ?

Avis d’Ash :
Alors que j’étais heureuse de retrouver le nouvel arc de Hot & Nerdy, j’ai vite déchantée avec ce second tome. Le livre n’est pas mauvais, ni ennuyeux, c’est simplement que je ne ressens aucune alchimie dans le couple auquel je n’ai pas du tout accroché. Je n’ai pas réussit à m’identifier à eux, ni à m’y intéresser vraiment. C’est dommage car cela reste une petite histoire sympathique et drôle qui donne la part belle aux différents types de nerd.

Sydney est une jeune femme assez complexe, peut-être un peu trop et qui finit par être trop simplifiée à cause de ses pulsions sexuelles. Elle adore la musique, c’est même toute sa vie, ses rêves, son avenir. Elle a eu une bourse grâce à son don pour la musique mais malheureusement pour elle, les choses ne sont pas au top dans la fanfare du campus et elle ne rêve que de jouer de la batterie dans un groupe de rock. Elle est partie de chez elle et vit avec sa sœur : première facette complexe et illogique de la demoiselle qui veut à la fois de l’indépendance mais qui est incapable de voler de ses propres ailes. Elle joue la fille froide sans aucun intérêt pour personne en cours, elle n’a pas vraiment d’ami, puis sa rencontre avec Hunter change tout. Second complexe illogique où la reine de glaces devient la chaudasse de service qui ne pense qu’au sexe.

Je l’avoue, j’ai eu beaucoup de mal avec Sydney qui est tout et son contraire à la fois. Ce qui a beau être le cas chez Hunter aussi, mais qui m’a gêné moins. Pourquoi ? C’est moins prononcé chez lui et il nie pas les choses en bloc. Il a plusieurs facettes de sa personnalité qui cohabitent, mais contrairement à la jeune fille, tout est bien délimité chez lui, on ne s’y perd pas. Il est à la fois le don juan drôle de la fanfare, le joueur de jazz sérieux qui veut devenir prof de musique et le leader d’un groupe de rock sexy amoureux de la batteuse. Il est tout cela à la fois et cela le rend intéressant, même si je regrette qu’on n’en apprenne pas tant que cela sur lui et que ses relations amicales avec Adam et Free ne soient pas plus développées.

Toute la nouvelle tourne autour du plan de drague de Hunter qui veut faire craquer Sydney, qui a un faible depuis plus d’un an  pour lui mais qui le cache. Ils vont devoir surmonter des obstacles : anciennes relations et rumeurs, membres de la fanfare et avenir de chacun. Pourtant je trouve que ça manquait de magie et d’intensité. Leur couple ne m’a pas plus fait chaviré que cela et c’est dommage ! En plus, on sait comment les choses vont se finir, enfin plus ou moins, à cause du tome précédent, et on n’attend qu’une seule chose au final : la scène de la fête du Nouvel An. Tout reste trop superficiel pour être coupé en plein vol une fois de plus, nous frustrant en nous laissant sans aucune idée des plans futurs.

Déçue par cette suite sur un personnage que je trouvais pourtant prometteur et charmant : Hunter. Sydney n’était pas assez bien développée et trop fouillis à mon goût. Maaaaais j’ai rigolé par moment et je suis intriguée par l’histoire qu’il se passe entre Free et Samantha qui semble être semée d’embûches aussi. Même si je retrouve le côté Hot de la première trilogie, j’en attends plus pour le Nerdy, et j’espère sincèrement que je serais servis avec Free pour ce qui est des rebondissements drôles et rocambolesques.

Merci à Lyrical Press pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s