Sword Art Online (t2) : Fairy Dance

sao2Titre : Fairy Dance (VF) / フェアリィ・ダンス (VO)
Auteur(e) : Reki Kawahara et abec
Maison d’édition : Ofelbe
Genre : Light Novel / Fantasy / Science-fiction / Romance
Parution : 2015 (France) / 2009-2010 (Japon)
Note : 18/20 ❤

Résumé :
« Bienvenue dans ALfheim Online »
Kazuto Kirigaya, plus connu sous le pseudonyme de Kirito, revient sain et sauf de sa quête de la forteresse d’Aincrad, alors qu’Asuna « l’Éclair Fulgurant », la fille dont il est tombé éperdument amoureux à l’intérieur de SAO ne se réveille malheureusement pas de son long coma…
Kazuto se rend à l’hôpital autant qu’il le peut pour veiller sur elle, soutenu par sa sœur Suguha. C’est lors d’une de ces visites que Kazuto apprend de la bouche même de Nobuyuki Sugô, un ingénieur-programmeur, que ce dernier est sur le point de se marier avec Asuna sans attendre son réveil.
Au même moment, Agil, un ancien compagnon de lutte de Kazuto, lui signale qu’un avatar ressemblant étrangement à Asuna, serait retenu prisonnier dans un nouveau VRMMO qui fait fureur : « ALfheim Online » !

Avis d’Ash :
Quel plaisir que de me replonger dans SAO ! Alors que Kirito a fini le jeu, qu’une ère s’achève, le cauchemar est loin d’être fini; En effet, plusieurs joueurs dont Asuna ne se sont pas réveiller pour des raisons inconnus et de fil en aiguille, Kirito se retrouve dans un nouveau jeu et de nouvelles aventures pour sauver sa belle. On reprend presque les mêmes et on est repartis, mais dans un nouvel univers incroyable et fantastique, sans oublier de nouveaux personnages pour pimenter le tout. Si vous avez aimer SAO, découvrez l’incroyable ALO.

Kirito est donc toujours le personnage principal et le seul à raconter les choses à la première personne (sauf une petite exception mais j’y reviendrais). Il remet le couvert dans le nouveau VRMMO qui fait fureur, ALfheim Online ou autrement dit ALO. Notre taciturne adoré va faire de nouvelles rencontres dans ce monde de fées inspiré des mythes nordiques et avec l’aide de Yui, plus mignonne que jamais. Epéiste hors pair à la ténacité inégalée, il se donne pour mission de rejoindre l’Arbre-Monde et sauver Asuna. Même si on retrouve rapidement nos repaires avec lui, il est agréable de voir qu’il a murit et qu’il s’ouvre plus facilement.

La première personne que Kirito va rencontrer est la belle blonde Sylphide du nom de Leafa qui n’est autre que sa petite sœur Suguha dans le monde réel. Durant leur quête, ils vont se rapprocher tout en ignorant leurs identités respectives. Suguha/Leafa est un tout nouveau genre de personnage, une héroïne inédite jusqu’à présent. Deux personnalités qui sont les deux faces d’une même pièce : Suguha est garçon manqué et timide, pendant que Leafa est plantureuse et extravertie. On peut dire que par instant il en va de même pour Recon, le compère de la demoiselle.

Asuna est la seconde héroïne de l’histoire, même si elle a un rôle de support et de raison de l’aventure dans laquelle se lance le jeune homme. Grâce à elle, on a certaines informations sur les coulisses du jeu et de son « enlèvement ». On a aussi la confirmation qu’elle est à la fois une jeune femme douce, intelligente et forte à la fois. Ses face à face malsains avec Sugo rajoutent une couche de ténèbres et de tristesse sur le couple maudit. D’ailleurs Asuna n’est pas la seule tête connue de SAO puisqu’on voit Agil, Klein, Silica et même Lizbeth (la fameuse narratrice à la première personne qui peut s’expliquer de part sa personnalité franche et entière).

A peine sortit de l’enfer, et déjà Kirito fonce tête baiser dans le suivant. Mais contrairement à SAO où l’on risquait sa vie à tout moment, dans ALO les personnages s’amusent, tentent tout et se créent un alter-ego parfois à 10000 lieu dans leur « moi » du monde réel. Ce concept même du jeu change tout pour le sabreur noir et il va lui falloir un moment pour voir ALO pour ce qu’il est normalement : un jeu ludique. Oui, ludique grâce à la possibilité de voler grâce aux ailes de fées. On est clairement dans deux univers différents, ce qui augmente le gouffre entre SAO et ALO.

Toujours est-il que ce nouveau monde est tout aussi complexe et bien construit que le précédent. Je tire mon chapeau à l’auteur qui a une imagination incroyable. De plus, les différentes illustration, ainsi que la carte du jeu, nous permet de totalement nous plonger dans l’histoire. Le livre, ou plutôt l’anime suit parfaitement le roman et du coup on a pas beaucoup de surprises ce qui dommage. Mais une fois de plus, on se retrouve avec un véritable bijou entre les mains, malgré quelques coquilles qui sont passées entre les mailles du filet de l’éditeur. Une belle aventure et un nouvel arc qui prennent fin, mais que peut bien nous réserver la suite ?

Merci beaucoup à Ofelbe pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s