Fixed on You (t1) : Fixed on You

fixed1Titre : Fixed on You / Fixed on You (VO)
Auteur(e) : Laurelin Paige
Maison d’édition : Hugo & Cie, collection New Romance
Genre : Romance / Érotique / Contemporain
Parution : 2015 (France) / 2013 (USA)
Note : 18/20 [Ash : 16/20 ; Yuki : 20/20 ❤ ]

Résumé de la série :
Harcèlement et ordonnances d’éloignement appartiennent au passé d’Alayna Withers. Son diplôme universitaire d’économie en poche, elle a planifié son avenir : grimper les échelons dans le night-club où elle travaille et rester loin de tout homme qui pourrait réveiller ses obsessions amoureuses. Un plan parfait.
Mais ce qu’ Alayna n’avait pas prévu, c’est l’arrivée de Hudson Pierce, le nouveau propriétaire du night-club. Il est intelligent, riche et très beau – le genre d’homme dont Alayna sait devoir se tenir loin si elle veut tenir en échec ses tendances passées. Pourtant, Hudson a posé son regard sur elle. Il veut l’attirer dans son lit et ne s’en cache pas.
L’éviter n’est pas possible après qu’il lui a proposé un contrat qu’elle ne peut refuser et elle se trouve plongée dans son univers, incapable de résister à ce tourbillon. Quand elle apprend qu’Hudson a lui aussi un sombre passé, Alayna comprend trop tard qu’elle est tombée amoureuse du pire des hommes à qui elle aurait pu s’attacher. A moins que leur passé, loin d’être idéal, leur donne l’occasion de se soigner mutuellement et de trouver l’amour qui leur a manqué jusqu’ici.

Avis d’Ash :
Quand ce livre a été tiré au sort, j’étais assez heureuse puisque je voulais le lire déjà avant sa sortie française. Au final, j’ai été conquise par cette histoire torturée où les démons du passé continue à jouer un rôle principal dans la vie d’Alayna et Hudson. Il est certain que c’est une énième histoire de jeune femme qui rencontre un millionnaire et qui commence un plan cul. Oui, car attention, il n’y a pas d’histoire d’amour au début, ni de coup de foudre. Il y a une énorme attirance sexuelle certes, mais leur relation est avant tout une mascarade devant résoudre les problèmes de l’un et de l’autre.
Alayna est barmaid dans une boite de nuit select de New-York et vient d’obtenir son master en management. Mais voilà, elle adore son boulot dans le monde de la nuit et elle est ambitieuse, son métier est tout pour elle et pour une bonne raison ! Elle a un passé difficile, celui d’un harceleuse qui a fait souffrir bien du monde et qui manque de confiance en elle, d’où son obsession pour son copain du moment. Tout allait bien pour elle, elle se satisfaisait de coup d’un soir, puis elle a rencontré Hudson et sa vie bascule.
Hudson est un entrepreneur très riche et disons-le, très canon. Il peut avoir n’importe quelle fille, même avec son côté dominateur et pourtant c’est Alayna qu’il veut. Mais leur relation, bien que sexuelle, est fausse en quelque sorte puisqu’il l’a « engagé » pour rompre ses fiançailles. Il lui fait jouer le rôle de fausse petite amie, avec des bonus à côté. Il fait ressortir le pire chez Alayna, ce qu’il accepte à cause de ses propres problèmes et démons. Il est sombre et mystère, il avoue lui-même ne pouvoir aimer personne, mais on sent des faiblesses chez lui qu’on ne peut qu’associer à des sentiments.
Alayna et Hudson se ressemblent énormément, si on ne prend pas en compte leur milieu d’origine respectif, mais ils ont tous deux grandit dans des familles dysfonctionnelles où les membres ne les aide pas à s’en sortir (exception faite pour Mira mais c’est une autre histoire). Ils sont tous deux des problèmes émotionnels et à avoir une relation saine, bien que les problèmes qu’ils rencontrent soient à deux extrêmes. Et ils sont tous deux obsessionnels vis-à-vis de l’autre. Leur relation n’est pas vraiment saine, le réel et le faux se fondent et les entraîne dans leurs pires travers.
Personnellement, j’ai apprécié l’histoire compliqué de ce couple assez sombre. Il y a beaucoup d’érotisme, mais jamais trop cru (sauf le langage), ni trop présent, les émotions et les sentiments des personnages sont mis en avant. Les personnages secondaires y sont pour beaucoup, que ceux soit ceux qu’on adore comme Mira, ou bien les haïssable tels que la mère d’Hudson ou bien le frère de Laynie. Quand au personnage de Celia, la fiancée de Hudson, elle me laisse perplexe, je ne sais pas vraiment quoi penser d’elle. Même s’ils ont un impact sur l’évolution du couple, on est avant tout centré sur eux et les rebondissement de leur histoire. Même si j’ai aimé dans sa globalité ce livre, je reste frustrée sur un point : on n’a pas un seul instant le point de vue de Hudson, ce qui le laisse peut-être un peu trop dans l’ombre. En tout cas j’ai hâte de lire la suite.

Avis de Yuki :
Ce roman me faisait de l’œil depuis un très long moment. Et quand l’occasion s’est enfin présenté de le lire (OK, j’ai abandonné toutes mes lectures pour le lire, mais chut, il ne faut rien dire à Ash) j’ai tout de suite sauté dessus.
Alayna, ou Laynie pour toutes les personnes qu’elle croise, est heureuse dans son travail. Elle est serveuse dans un club de nuit, mais compte bien gravir les échelons grâce à ses motivations et au diplôme qu’elle vient juste d’obtenir.
D’ailleurs, en cette veille de la remise des diplômes, sa meilleure amie, et également serveuse au club, ainsi que son manager et accessoirement flirt de certains soirs après la fermeture, décident de se prendre un petit verre pour fêter la réussite de Laynie.
Laynie est aux anges, elle a enfin un travail qu’elle aime, un entourage merveilleux, et tous ses mauvais jours semblent n’être qu’un lointain souvenir. Il a fallu à Laynie plusieurs années de thérapie pour reprendre sa vie en main. Son problème ? Ses relations avec les hommes. Pour elle, il y a deux catégories d’hommes, ceux avec qui il n’y a aucun problème, dont David (si je me souviens bien du nom, mais j’en suis plus trop sure) son manager, et il y a la catégorie « fuie le plus loin possible avant de faire une connerie ». Et Laynie a souvent croisé les hommes de cette deuxième catégorie, quand Laynie aime, elle devient terriblement accro et se met à suivre partout son amoureux, problème qui lui a valu plusieurs problèmes judiciaires, mais heureusement, son frère, grand avocat, a su les détruire.
Et en cette veille de remise de diplôme, la belle Laynie croise un type de la deuxième catégorie au bar. Jusque-là, il n’y a aucun problème, ce n’est qu’un client comme un autre, elle doit simplement faire attention à ne pas trop l’approcher ni lui parler. Mais quand elle croise son regard gris intense, elle sait qu’elle est complètement foutue, mais elle arrive à se contrôler, jusqu’à ce que cet homme parte.
Mais cet homme n’est pas n’importe qui, il n’est autre que Hudson Pierce, un patron milliardaire qui vient de racheter son club de nuit. Pire encore, Hudson semble véritablement intéressé par Laynie. Mais ce qui ne va pas arranger le cas de la belle est la proposition, un peu particulière d’Hudson : il aimerait qu’elle soit sa fausse petite amie pour annuler ses fiançailles avec une amie d’enfance.
Laynie se voit obligé d’accepter sa proposition pour rembourser son prêt étudiant, et au plus la belle côtoiera le beau Hudson, plus elle sera attirée par cet homme et Laynie devra apprendre à se contrôler pour que ses vieux démons ne ressurgissent pas. Mais Hudson a lui aussi pas mal de secrets…
Autant j’étais complètement tombée sous le charme de la petite série First and Last. Autant, je suis véritablement tombée accro à la série Fixed. Comment vous dire, tout ce qui m’irritait chez Emily (l’héroïne de First and Last) disparait chez Laynie.
Laynie est une femme qui a son caractère, et malgré son gros problème de paranoïa et d’obsession, elle ne se laisse pas facilement manipuler par les autres.
Hudson est quant à lui, un personnage plutôt énigmatique, surtout dans ce premier roman. Il fait tout de suite comprendre qu’il jouera un jeu avec elle, surtout en public, mais qu’en privé, il sera réellement lui-même : un homme dominant et solitaire.
Ensemble, ils forment un couple adorable qui a besoin de se construire et d’apprendre à faire confiance à l’autre pour avancer.
Les personnages secondaires donnent un petit coup de fraicheur dans cette histoire, et tout particulièrement la petite sœur d’Hudson, une véritable force de la nature qui est heureuse de voir ENFIN son grand frère en couple, et elle fera tout pour qu’ils restent ensemble. D’ailleurs, elle sera l’une des seules alliées de Laynie.
Le père de Hudson, est un homme particulièrement charmant et drôle, il est le parfait opposé de sa femme, qui est froide et méprisante. Pour elle, il n’y a que Cecilia (ou Celia je ne sais plus) qui est en droit d’épouser son fils.
Ce premier tome n’est que le début de la relation Laynie/Hudson, et Laurelin Paige nous ouvre en douceur les portes de leur histoire, qui s’annonce passionnante.
L’auteur nous écrit avec brio et beaucoup d’intensité, une histoire sur deux être brisées qui veulent se reconstruire. L’écriture est fluide, et l’histoire se lit très facilement
Fixed on You est une romance touchante, et véritablement torride. Sérieux, je veux un Hudson dans ma vie ! Il n’a pas besoin d’être milliardaire par contre.
Laurelin Paige était directement rentré dans le classement de mes auteurs favoris avec sa série First and Last, mais elle a obtenu le statut permanent (ouais je sais, elle s’en fou) avec la série Fixed.
Si vous n’avez pas encore lu cette série, je vous conseille de la lire sans plus tarder.

ImageChallenge réussi : Ash
Challenge échoué :
Jinxx, Tora, GDS

Publicités

Une réponse à “Fixed on You (t1) : Fixed on You

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s