Groomzilla

groomzillafTitre : Groomzilla (VO)
Auteur(e) : Tere Michaels
Maison d’édition : Dreamspinner Press (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain / M/M
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 16/20

Résumé :
Lorsqu’un drame est sur le point de ruiner une romance en plein réalité show, seul un véritable ami peut sauver le mariage du Mariézilla.
Daniel Green, un organisateur d’événement avec une vie bien rangée, accepte à contre cœur d’organiser le mariage de son ami d’enfance, Ander, un outrageux styliste qui est sur le point d’épouser un puissant avocat des célébrités, Rafe. Pour compliquer les choses, l’heureux couple accepte que leur mariage devienne un reality show, quelque chose que le pratique Daniel n’est pas fan.
Daniel n’est pas un romantique, ni un organisateur de mariage, mais il est la seule personne au monde qui peut contrôler Ander. Le distrayant de sa mission, Owen Grainger, un beaucoup trop beau producteur de télé, met Daniel sur orbite.
Lorsque le stress du show déclenche les mauvaises habitudes d’Ander, le co-producteur Victor Piece décide que c’est la clé des hauts taux d’audience, et il commence à déstabiliser la relation d’Ander et Rafe afin de créer encore plus de drame. Daniel est déterminé à protéger son ami et sa propre réputation, mais lorsqu’il se retrouve à tomber amoureux d’Owen, il y a bien plus en jeu que les taux d’audience.

Avis d’Ash :
J’avoue qu’à l’origine, c’est le titre qui a attiré mon attention, puis ça été la couverture et le résumé. Puis après l’avoir lu, je dois dire que c’est une belle surprise dans le sens que c’est une histoire vraiment mignonne. Il y a beau y avoir des moments sérieux, un véritable enfoiré dans le paysage et des scènes sensuels, c’est le rire et le sourire qui l’emporte. Daniel et Owen doivent faire face aux difficultés d’organiser un mariage éclair pour Ander qui peut se montrer difficile, sans oublier un Rafe absent et un Victor antipathique qui fait tout pour rendre les choses plus pimenter pour son show télévisé. Humour, romance, folie et rebondissements sont au rendez-vous !!

Bien qu’il s’agisse du mariage d’Ander et Rafe, l’histoire reste centrée sur Daniel et Owen, leur rencontre, leurs rendez-vous, leur histoire d’amour douce et drôle à la fois. Daniel est le meilleur ami d’Ander, le seul qui puisse le contrôler et son total contraire par la même occasion. Il n’a pas le sens de la mode, a du mal à se faire des liens avec les autres et pense qu’on boulot bien que ça ne le motive plus. Puis il rencontre Owen et tout change. Il gagne une seconde jeunesse (un comble à 25 ans), devient plus libre et confiant. Owen lui est un ancien mannequin et producteur télé maintenant. Gay, il a du mal à trouver une relation sérieuse, tout comme Daniel. Pourtant ça a été le coup de foudre entre eux. J’ai une préférence pour Owen qui tendre, généreux et continue à se débattre avec les démons de son passé.

Les personnages secondaires sont tout aussi important que les protagonistes. Il est intéressant d’ailleurs de les voir selon les deux points de vue. Cependant, Ander reste toujours aussi extravagant, le genre d’ami qui peut vite devenir une plaie à aider, mais toujours à vos côtés dans les moments difficiles. Je trouve qu’il remplit bien la description de « Groomzilla », même si je trouve que cette partie de l’intrigue n’a pas été utilisé à son juste potentiel. Rafe, le fiancé, n’est malheureusement pas très présent, on ne peut pas vraiment se faire un avis sur lui, sauf peut-être qu’il a l’air d’être quelqu’un de bien et qui aime sincèrement son homme. Victor, comme dit précédemment, réunis tout ce qu’il y a de pire à la télé : manipulateur, vicieux, misogyne, raciste, anti-gay et j’en passe des meilleurs. Il a été imbuvable du début à la fin, heureusement qu’Owen peut compter sur Naomi et les autres membres de son équipe.

Cette romance est vraiment agréable à lire, bien qu’il n’y ait pas beaucoup de surprises. On suit les codes habituels du genre, coup de foudre, attirance immédiate, scènes de sexe plus ou moins décrites et divers quiproquos et manipulations par le « méchant » de l’histoire. L’humour est ultra-présent de bien des façons différentes, j’ai rit plus d’une fois face aux bêtises d’Ander ou les piques que se lancent Daniel et Owen. En bref, Groomzilla est une histoire sympathique qui se lit bien et rapidement, on passe un agréable moment et on en redemande à la fin.

Merci à Dreamspinner Press pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s