Living With the Fall

livingwiththefallTitre : Living With the Fall (VO)
Auteur(e) : Hannah Thompson
Maison d’édition : Dreamspinner Press : Harmony Ink Press, collection Gay (Inédit en France)
Genre : M/M / Science-Fiction
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Dans un monde dystopique ravagé par un virus zombie, l’adolescent Flo rêve de devenir un chasseur. A la place, il devient infecté et pendant qu’il est maudit par la faim, il est capable contrôler ses besoins. Espérant que sa vie continue à avoir un sens, Flo accepte de voyager avec les chasseurs Hulme et Dihr, et il découvre un monde comme il ne pouvait l’imaginer.
Sur le continent, les gens se battent pour contenir l’apocalypse en recherchant le vaccin à la maladie, et Flo pourrait bien en être la clé. Mais son amitié et sa confiance sont testées lorsque le trio traverse un territoire hostile et fait face à des dangers qui vont au-delà de l’infection zombie. Au final, seul Flo peut décider s’il peut vivre avec ce qu’il est devenu.

Avis de Jinxx :
NON NON NON !!!!! C’est quoi cette fin de *bip*. Bon calmons nous et commençons par le début.
Florence -Flo pour les intimes- est un garçon sans soucis jusqu’au jour où son  chemin croise celui d’Helme. Depuis, il l’accompagne dans un monde qui est devenu apocalyptique.

Sincèrement, l’histoire tiens la route. Elle est passionnante, intéressante, et assez fournie niveau information sur le monde dans lequel vit les protagonistes. On reste dans un terrain connu : les zombies sont les maitres du monde. Bien entendu, il y a aussi des humains (sinon ça ne serait pas marrant tiens). Il n’y a pas vraiment de cohabitation comme dans Zombie Apocalypse, mais ce n’est pas non plus dramatique à 100% comme ça pourrait l’être dans 28 jours plus tard.

Les zombies sont très forts et rapides. Il faut lutter pour sa survie. Bien sûr, qui dit monstre, dit chasseurs. Bon, pour l’instant rien de palpitant. Et c’est vrai. En fait, ce qui rend ce livre intéressant à lire c’est Flo.
On voit son évolution en tant que contaminé, on sent sa peur, ses craintes et surtout ce qui le motive à être ce qu’il est. Il est conscient de ce qui lui arrive et il l’accepte, maintenant, c’est comment va-t-il vivre dans cette nouvelle vie. En fait, toute l’histoire est concentré sur lui. Je ne suis pas contre, au contraire, j’approuve. Il est unique et on veut savoir comment cela est possible.

En ce qui concerne Helme… je ne sais pas trop quoi penser de lui. C’est pas qu’il ne m’a pas plu, c’est qu’il est particulier et parfois je l’ai trouvé distant. Je ne sais pas s’il y a une relation directe ou indirecte entre Flo et lui (sauf si j’ai loupé un truc, mais ça m’étonnerait ceci dit). C’est censé être un M/M, je ne demande pas du sexe mais une once de relation. Un geste, un regard intense. Ok, il s’inquiète pour lui mais… je ne le sens pas.

Je ne suis pas déçue par ce livre mais j’en attendais encore plus, surtout vu les deux derniers chapitres. Ça va de révélation en révélation. Mon dieu ! J’étais en mode WTF !!! Et le pire, c’est que je m’attendais à un chapitre supplémentaire. Ben non, je me le prends là.

Bref, Living with the Fall frôle le coup de cœur, j’ai aimé et j’espère de tout coeur qu’il y a une suite qui approfondisse la relation entre Flo et Helme.

Merci à Dreamspinner Press et Harmony Ink Press pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s