Capital Confessions (t2) : Playing with Trouble

Playing-with-Trouble-Chanel-Cleeton-300x489Titre : Playing with Trouble (VO)
Auteur(e) : Chanel Cleeton
Maison d’édition : Penguin Groups, collection InterMix(Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20 [Ash : 17/20 ; Jinxx : 17/20]

Résumé :
La fille d’une des plus puissantes figures du Sénat, Blair Reynolds était prête à devenir l’ultime femme politique—jusqu’à ce qu’elle découvre son fiancé en train de la tromper le jour de leur mariage. L’école de droit est un nouveau départ, sa tentative de recoller les morceaux de sa vie. C’était son plan, au début. Jusqu’à ce que les ennuis apparaissent sous l’apparence de son professeur de droit, l’homme dont l’arrogance la rend furieuse en cours mais la hante dans ses fantasmes les plus secrets.
Graydon Canter est riche et une place dans la liste des plus canons des « 30 hommes de moins de 30 ans », jusqu’à ce qu’une série d’erreurs personnelles détruisent presque entièrement sa carrière. Une année à enseigner dans l’école de droit de D.C. est tout simplement le repos dont il a besoin afin de remettre sa vie dans l’ordre, aussi longtemps que rien, ni personne, le fasse trébucher à nouveau.
Lorsque Blair et Gray sont forcés de travailler ensemble, leur attraction explosive devient impossible à résister. Mais les démons de Gray l’ont dangereusement aspirés près du gouffre et Blair a passé sa vie à suivre les règles. Va-t-elle les briser pour tenter sa changer pour le grand amour ?

Avis d’Ash :
C’est toujours un réel plaisir que de lire les romances contemporaines de Chanel Cleeton. Elle nous vend du rêve et du sexy à la pelle, on ne peut qu’en réclamer d’avantage en refermant le livre. Même si j’ai préféré le tome précédent, j’ai tout simplement adoré le couple que forme Blair et Gray, même si je le trouve quelque peu déséquilibré. Blair est la fille bien sous tout rapport, même une fois que son masque de fille parfaite pour les élections est tombé, elle reste juste la femme parfaite, délurée de la façon dont il faut, humaine et adorable. Gray est celui qui traine bien des bagages derrière lui : un divorce, une carrière brisée, une réputation de coureur de jupons et ancien junkie, il a quitté Chicago pour repartir à zéro. Tout se passe pour le mieux jusqu’à ce qu’il rencontre Blair qui va le pousser à se remettre en question. Il est incroyablement sexy, touchant et généreux à la fois, son image de glaçon ne fait pas long feux face à la belle brune. Mais ce qui est intéressant dans leurs interactions, c’est de voir comment tous les deux recherchent la même chose en partant de points opposés. Ils sont clairement fait l’un pour l’autre, leur couple est une évidence et tout se passe de façon naturelle. Bien qu’ils soient professeur et élève, ce n’est pas réellement un obstacle. C’est chaud bouillant entre eux, de la frustration à la désinhibition totale, ils vont passer par tous les stades avant de se lâcher. En soit, j’ai trouvé l’histoire mignonne, mais il manquait de quelque chose pour que cela fasse des étincelles comme dans Flirting with Scandal. J’ai beaucoup aimé, mais pas suffisamment pour que ce soit un coup de cœur. Ce qui ne m’empêche pas de le recommander, surtout que l’on revoit Jackie et Will, et qu’on en apprend pas mal sur Kate qui est une jeune femme qui m’intrigue énormément ! Vivement la conclusion de la trilogie !

Avis de Jinxx :
Madre de dios ! Je tente de me remettre de mes émotions après avoir lu le preview du tome 3, mais nous n’en sommes pas encore là !
Previously on Capital Confessions : Jackie, la fille cachée du sénateur Reynolds, a été dévoilée au grand jour. Sa relation avec Will a été conflictuelle mais elle s’est terminée avec classe.
Now. Ben, now… on est avec Blair la sœur ainée de Kate et la demie sœur de Jackie. Bon, que dire sur elle ? C’est une princesse qui n’ose pas dire tout haut ce qu’elle pense tout bas. Le nombre de fois qu’elle dit « fuck » dans ses pensées, c’est limite flippant. Elle sait nous surprendre avec sa façon de voir les choses et par ses actions. Une fois qu’elle est accroché à quelqu’un, elle ne s’en sépare plus. Elle sait aussi avoir la main sur le cœur et sait se montrer compréhensive, même quand ça ne va pas. Blair est la sœur qu’on aimerait avoir mine de rien.
Gray (et non Grey, à ne pas confondre hein !) est un homme normal, en plus d’être sexy, avec son lot de passé et de difficultés. Il est beaucoup plus… accessible, si je puis dire.
Ce couple s’est bien trouvé. Ils sont MI-GNONS ! Il n’y a pas à dire, ce tome est juste guimauve. Et j’adore manger du guimauve. La fin est juste épique. On est passé du « rêve bleu » à « Bitch please, I want to fuck you ». Ok, ok, on arrête tout ! Non, je déconne un peu (lol), en tout cas, je considère cette histoire comme un tome de pause car… il lui manque ce rebondissement qu’il y avait dans l’histoire de Jackie. Ce petit truc qui disait « Mon dieu, est-ce qu’elle va s’en sortir ? ». Alors qu’ici… c’est pas plat mais… c’est juste adorable. Mais (oui, il y a un mais), maintenant qu’on a découvert la personnalité de Kate (la sœur cadette), j’ai vraiment hâte de la voir et ce bonus-de-fin-de-la-mort-qui-tue. Mon dieu…

Merci à Chanel Cleeton pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s