The Book of Ivy (t1) : The Book of Ivy

bookofivy1Titre : The Book of Ivy (VF) / The Book of Ivy (VO)
Auteur(e) : Amy Engel
Maison d’édition : Lumen Edition
Genre : Young-Adult / Science-Fiction
Parution : 2015 (France) / 2014 (USA)
Note : 19/20 ❤

Résumé :
Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Avis d’Ash :
The Book of Ivy est un des livres que j’avais le plus d’impatience à lire et au final je veux la suite !!! Cela va être de patienter jusqu’à novembre pour avoir la conclusion de cette duologie qui est déjà à mes yeux la meilleure dystopie que j’ai lu à ce jour avec Enclave d’Ann Aguirre. Le thème est sympa, les personnages attachants et l’histoire est addictive au point de ne pas pouvoir lâcher le livre à partir du moment qu’on le commence. Divergente & cie peuvent prendre la retraite, la nouvelle génération est arrivée !

Ivy Westfall, fille du Fondateur doit épouser le fils du Président maintenant qu’elle a 16 ans, mais ce n’est pas tout. Avec cette injustice de mariage forcé et de politique dictatoriale, sa famille a mis en place un plan assez simple pour tout régler : Ivy doit abattre son époux. Mais voila, comme on s’y attend, rien ne va se passer comme prévu et l’amour pointe son nez de façon imprévisible.

Ivy est un personnage comme on les apprécie, avec du caractère et qui au final se découvre peu à peu avec sa nouvelle liberté inattendue acquise. D’abord méfiante et secrète, elle s’ouvre peu à peu à Bishop qui n’est pas tel qu’on le lui avait fait croire. Bishop lui ressemble énormément, remettant tout en question, cherchant la liberté et donnant sa confiance avec difficulté. Le couple nous fait bien évidemment penser à Roméo et Juliette, dont il y a une référence à un moment (c’est mimi comme tout), mais tout en étant différent. Ils apprennent à se découvrir, se faire confiance et finalement s’aimer. Alors que tout semble au beau fixe, la mission familiale ne cesse de tourmenter Ivy.

On se retrouve dans un monde typiquement dystopique : une guerre nucléaire a mis fin au monde tel qu’on le connait, les survivants ont créé un nouveau mode de vie et il est remis en question. L’idée des mariages forcé visant à la paix est une bonne idée et vraiment bien utilisé par l’auteure. On découvre grâce à plusieurs couples différents, les variantes possibles de ce choix de vie, aussi des fins heureuses que tragiques. Il y a aussi tout un jeu de pouvoir, de politique et de vengeance, ce qui rythme le récit car Ivy se retrouve en plein cœur de tout cela. La romance va de paire avec l’horreur de ce nouveau style de vie, les sacrifices et les trahisons étant assez nombreux. La place de la femme est minime, une sorte de retour en arrière dans les droits de ces dernières.

Le style de l’auteur est simple, direct et le choix de n’avoir qu’Ivy comme narratrice donne lieu à une grande part d’ombre quand à certains choix et évènements. Tous les personnages ont leur importance bien que pas nombreux. Ils dénoncent les bienfaits ou méfaits du gouvernement mis en place, manipulent l’histoire et Ivy. Le final est juste magnifique, un point d’orgue à l’émotion qui n’a de cesse d’augmenter et le cliffhanger final nous donne une envie de nous jeter immédiatement sur la suite. Un énorme coup de cœur, probablement la meilleure lecture de l’année jusqu’à présent !

Merci à LaCroque-Livres d’avoir proposé cette lecture commune !

challengejeunesseYA449/50

Publicités

Une réponse à “The Book of Ivy (t1) : The Book of Ivy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s