Meg Corbyn (t3) : Vision in Silver

megcorbin3Titre : Vision in Silver (VO)
Auteur(e) : Anne Bishop
Maison d’édition : Penguin Groups, collection NAL (Inédit en France)
Genre : Urban Fantasy
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 18/20 ❤

Résumé :
Les Autres ont libérés les cassandra sangue afin de protéger les prophétes de sang de l’exploitation, ne réalisant pas que leur action aura des conséquences. Maintenant, les fragiles voyantes sont en plus grand danger que jamais, à la fois face à leur faiblesse et ceux qui les contrôlent pour leur don. A la recherche désespérée de réponses, Simon Wolfgard, un leader métamorphe, n’a pas d’autre choix que de demander de l’aide à Meg Corbyn, quelqu’en soit le risque.
Meg est toujours plongée dans les profondeurs de son addiction à l’euphorie ressentie lorsqu’elle se coupe et dit une prophétie. Elle sait que chaque coupure la rapproche de la mort. Mais les Autres et les humains ont besoin de réponses, et ses visions peuvent bien être le seul espoir pour aider Simon à mettre fin au conflit. Alors que les ombres de la guerre se répendent à travers l’Atlantique, le préjudice des factions fanatiques menace de ramener cette guerre sur le pas de la porte de Meg et Simon…

Avis d’Ash :
Wouaah !! Décidément, avec Anne Bishop et sa saga Meg Corbyn, je ne suis pas déçue un seul instant ! Au contraire, je trouve que l’histoire, les personnages et la mise en scène s’affine au fil des différents tomes. On commence clairement à voir où l’auteure veut nous emmener, qu’elle a bien réfléchit depuis longtemps à l’enchaînement des choses et que rien n’est laissé au hasard. Tout à son importance, même une simple petite phrase dite dans le premier tome, alors accrochez-vous pour cette suite étonnante !

Meg est assez déstabilisante cette fois-ci, tout le côté de l’addiction aux coupures est vraiment bien mise en avant et on se rend compte qu’elle n’est totalement libre. C’est étrange qu’après 6 mois elle fasse sa première surcharge de nouveautés, mais pas tant que cela quand on y réfléchit, elle n’avait pas eu de réelle pause jusqu’à présent. Ses relation avec les membres de l’Enclos évolue de façon intéressante, notamment avec Simon où l’idée de romance et de couple est enfin abordée. Elle garde toujours sa naïveté d’enfant, cependant elle mûrit.

Simon est le second personnage qui est beaucoup mis en avant et à contribution. Il doute quand à ses choix, se reproche de devenir de plus en plus humain, notamment à cause de Meg, mais il y voit aussi un avenir différent pour les siens, un espoir. Ces deux-là sont un peu comme un vieux couple, ils en ont tous les automatismes et la possessivité grandissante de Simon abonde dans ce sens. On commence aussi à se rendre compte de l’importance de Simon quand à la paix entre les Autres et les humains, le rôle crucial qu’il joue.

Merri Lee a un rôle grandissant, elle est l’amie la plus proche de Meg et le parfait exemple dans la division qui se renforce chez les humains. Monty est le second exemple dans cette facette de l’intrigue, d’autant plus qu’il est inspecteur est a donc un poste important dans la ville. Les humains se divisent définitivement entre pro et anti autres, la guerre faisant rage sur Asia. Steve et Jackson sont deux nouveaux narrateurs récurrents qui ont leur importance car ils rapportent des informations essentielles quand au déroulement de l’histoire dans le reste du continent.

C’est là que les choses sont cruciales : on suit maintenant le récit du point de vue d’au moins 10 personnes, toutes différents, humaines, cassandra sangues ou autres, à travers tout le continent. Peu à peu l’histoire prend son envol, avec de plus en plus de territoire mis en scène, des nouvelles têtes, des nouvelles intrigues. Cependant, tout est lié et Meg le voit dans ses visions, bien que ce soit un flou complet. L’histoire se complexifie de façon logique et croissante, mais ne nous perdant pas dans le processus puisqu’on est préparé au fil des chapitres.

Ce tome est bien entendu le plus aboutit jusqu’à présent et on se doute bien que les choses vont continuer ainsi. La guerre évolue vite, tout le monde est concerné, personne n’en sortira indemne. De nouveaux joueurs entre dans la partie et là où l’on avait commencé à l’échelle d’une ville, on s’avance peu à peu à l’échelle mondiale. J’ai vraiment hâte de lire la suite pour plusieurs raisons : la guerre va-t-elle être encore plus ouverte ? Y aura-t-il de grosses pertes ? Va-t-on enfin découvrir comment les choses se déroulent sur les autres continents ? Les choses vont-elles devenir encore plus intimes et palpables entre Simon et Meg ? Pour toutes ces réponses, il va falloir attendre encore un an !

Merci à Penguin Books pour ce service presse.

Publicités

2 réponses à “Meg Corbyn (t3) : Vision in Silver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s