Chronicles of Steele (t1) : Raven

chroniclesofsteele 1Titre : Raven (VO)
Auteur(e) : Pauline Creeden
Maison d’édition : AltWit Press (Inédit en France)
Genre : Steampunk
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Raven a vécu en respectant les règles des faucheurs depuis qu’elle a été entrainée par son père. Mais depuis qu’il est mort, elle a passé des années à rembourser les vies qu’elle a prise. A son compte, elle est presque atteint son objectif et il est temps de mettre fin à cette vie. Si elle décide de s’installer et devenir une femme, elle doit se sentir humaine à nouveau. Mais sur le chemin de la vie qu’elle pense souhaiter, le baron de New Haven lui demande de remplir une mission qu’elle ne peut ignorer… Alors que Raven est sur le point d’abandonner sa vie d’assassin, elle doit rempiler.

Avis d’Ash :
Alors que ce premier tome avait déjà été publié sous forme d’épisodes, Pauline Creeden propose une version omnibus pour notre plus grand plaisir, surtout au vue de la magnifique couverture. L’illustration représente parfaitement l’univers steampunk où vit Raven, un savant mélange de fantasy et de science-fiction où la mécanique à un rôle essentiel, tout autant que la magie. Quand un assassin décide de raccrocher mais que la vie d’un garçon spécial se retrouve entre ses mains, l’aventure promet d’être intéressante !

Raven est une jeune femme solitaire qui a toujours vécu dans la fuite, dans la crainte de se faire tuer. Le comble pour un faucheur, un assassin craint de tous. Au fond d’elle, derrière ses règles, se cache une personne gentille, loyale et généreuse. Son souhait est d’avoir une vie normale, se marier et avoir des enfants. Manque de chance, sa bonté et ses règles vont la pousser à sauver la vie à Darius et du tout se retrouver avec une mission périlleuse.

Darius est un petit garçon étrange et adorable, avec un pouvoir incroyable qui fait que son propre père souhaite sa mort : il contrôle une sorte d’électricité statique qui fait exploser tous les machines mécaniques. Dans un monde où les automates sont rois, son pouvoir est l’antéchrist même. Sur leur chemin à la recherche de la Wood Witch, ils vont rencontrés des hommes amis et ennemis avec qui ils vont se liés. Jack est le chef de la garde du baron et semble avoir un faible pour Raven depuis le début. Les membres de sa garnison sont sympathiques et intéressant. Mais pas aussi fascinant que Jasper, un autre faucheur, un de la génération précédente.

Entre fuite, traque, recherche de magicienne et trahison, Raven et Darius vont se rapprocher et former une unité solide, un peu comme une grande sœur et un petit frère. Que ce soit dans une grande ville pleine de mécanisme, dans une forêt ou dans la haute société, les automates se mélangent à la magie rendant l’intrigue que plus intéressante. Les choses sont en constante évolution, on passe d’un sauvetage à une course poursuite avant d’enchaîner avec une enquête. On ne se repose pas un seul instant.

Un premier tome enchanteur écrit avec une plume fluide, légére et fouillée à la fois. Le steampunk est parfaitement maitrisé, tout comme toutes les règles qui régentent cet univers si particuliers. Avec une fin inattendue pleine de potentiel, je n’ai que plus envie de lire la suite que j’attends avec impatience. Je recommande avec plaisir ce premier tome en attendant !

Merci à Pauline Creeden pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s