Lumineta (t2) : Claiming Her Warriors

lumineta2Titre : Claiming Her Warriors (VO)
Auteur(e) : Savannah Stuart
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Science-Fiction
Parution : 2013 (USA)
Lu en anglais
Note : 14/20

Résumé :
Deux frères veulent la posséder…
Après que sa planète ait été détruite, Brianna a été sauvée par deux fiers et magnifiques frères guerriers. Aeron et Hauk. Ils veulent la garder auprès d’eux, la protéger, l’aimer. Mais ce que les frères veulent d’elle est bien trop compliqué à gérer pour cette dernière. Être propulsée dans une nouvelle culture est assez difficile, surtout lorsqu’il s’agit de se mettre en ménage avec deux hommes à la fois. Alors elle les repousse.
Ils feront tout pour la protéger…
Une attaque envois Brianna directement dans les bras des deux frères. Maintenant ils sont prêt à tout pour conquérir son cœur. Mais Brianna peut-elle aller contre les mœurs humaines et accepter les deux guerriers comme compagnons ? Là n’est pas la question lorsqu’il est question de danger. Aeron et Hauk sont les seuls à pouvoir la protéger contre un ennemi mortel.

Avis d’Ash :
Après un premier tome sympathique, on passe enfin aux choses sérieuses avec un trio qui fait des étincelles. On entre dans le vif du sujet et l’auteure pousse plus loin la culture Lumineta. L’histoire entre Brianna et les frères Aeron et Hauk est compliqué, devant faire face à divers obstacles. Mais sur le chemin on ne peut que s’attacher à ces personnages hauts en couleurs.

Brianna est une jeune femme brillante et pleine de joie qu’on avait déjà commencé à apprécier dans l’histoire précédente. Elle a beaucoup plus de mal à s’intégrer à la culture Lumineta que Saroya, mais elle va s’ouvrir peu à peu et se laisser aller. Aeron est beaucoup plus ouvert que son frère, plus possessif et jaloux aussi. Hauk est plus tendre, tolérant, compréhensif. Tous les deux se complètent et font la pair. Il est aussi intéressant de voir leur fils interagir avec eux et Brianna, cependant il n’est pas assez présent à mon goût ce qui est dommage !

Dans le premier opus sulfureux, l’auteure a mis en place une culture polygame où les femmes prennent plusieurs compagnons. C’est pour le bien de la planète, pour avoir plus de naissances, mais cela n’est pas dans les mœurs humaines. Malheureusement avec Saroya et Linc, on a pas vraiment eu la chance de voir cette facette de l’intrigue. Ici l’auteure exploite totalement cette partie, laissant libre court aux fantasmes.

Même si l’auteure développe un peu plus son univers, que les scènes érotiques montent d’un grade, il manque toujours le côté science-fiction qui n’est pas assez exploité. Quand à la suite, il n’est pas obligé d’en avoir, en soit ceux sont des stand-alone, bien qu’il reste une humaine du trio d’humaines qui soit encore célibataire, alors pourquoi pas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s