Universe Hunters

universehuntersTitre : Universe Hunters (VO)
Auteur(e) : C.L. Scholey
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance érotique / Science-fiction
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 13/20

Résumé :
Cali a un problème. Elle est supposée être morte sur Terre. A la place, elle est ce qu’il y a de plus vivante dans un vaiseau spatial avec deux aliens sexy qui lui ont sauvé la vie. Deimos et Blazar ne sont pas seulement sexy, ils sont à tomber. Deux formes de vie de lumière brillante qui ont prit les apparences des amis de Cali afin d’être le plus proche possible de cette dernière. Les aliens entrainent Cali dans un voyage sauvage et rocambolesque jusqu’à ce qu’elle leur soit prise et mise en danger. Deimos et Blazar auront besoin de toute leur expérience de chasseurs de l’univers afin de la sauver et la garder à leurs côtés.

Avis d’Ash :
C.L. Scholey n’est pas un auteure incontournable avec une plume à couper le souffle, mais son gros point fort reste sans contexte son imagination et ses fantasmes. Quand j’ai besoin de m’aérer un peu le cerveau, de lire quelque chose de léger avec un humour au 10ème degrés, je sais que n’importe quelle de ses histoires sera suffisante. C’est de nouveau le cas avec Universe Hunters qui m’a fait sourire et mourir de rire à plusieurs reprises.

Cali est une jeune femme qui est raide dingue amoureuse du frère de sa meilleure amie. Mais ce dernier ne la considère que comme une amie de sa sœur, il ne la voit presque pas. Et ne parlons pas de son meilleur ami qui est condescendant. Pourtant Cali ne peut s’empêcher de fantasmer sur ces deux-là et sa rencontre avec deux aliens va rendre possible certains de ses rêves. Alors qu’elle allait se faire tuer par un ours parasité par un alien nocif, deux lumières lui sauvent la vie. Ces deux lumières étaient des aliens qui vont prendre l’apparence de ses deux « coup de cœurs » et faire prendre un virage à 180° à sa vie.

Deimos et Blazar sont deux aliens dont la réelle forme est de la lumière pure. Les humains ne peuvent supporter leur véritable apparence, ni leur langage. C’est alors qu’ils ont prit l’apparence de deux hommes humains et c’est là qu’on rigole. Ces deux-là ne font pas de différence dans les genres et ne savent pas ce qu’est un pénis ou des seins. On découvre des scènes cocasses à mourir de rire et des quiproquos à la chaîne grâce à ces deux-là. Leurs personnalités sont vraiment différente l’une de l’autre, l’un est un penseur réfléchit qui capte rapidement  les us humains, pendant que l’autre est plus physique et sauvage, plus sentimental aussi. Ils sont tout aussi attachant l’un que l’autre.

Une fois encore, C.L. Scholey se fait plaisir avec ses aliens et ses scènes érotiques totalement débridées. Elle laisse vraiment libre court à ses fantasmes, certains nous faisant sourire parfois. Il y a de l’action, des découvertes et des révélations qu’on n’attendait pas toujours. Une lecture purement ludique qui fait passer une bonne heure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s