Meg Corbyn

megcorbynTitre : Meg Corbyn (VF) / The Others (VO)
Auteur(e) : Anne Bishop
Maison d’édition : Bragelonne, collection Fantasy / Milady, collection BIT-LIT
Genre : Urban Fantasy
Parution : 2014-en cours (France) / 2013-en cours (USA)
Nombre de volumes : 4 (en cours)

Résumé de la série :
Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens…

Avis d’Ash :
Meg Corbyn est probablement la plus belle découverte que j’ai fait cette année. Cette série d’urban fantasy (et je mets l’accent sur le genre car certains disent que c’est de la BIT-LIT) est à couper le souffle de part son univers complexe et recherché, mais aussi grâce à ses personnages qui sont tous plus attachants les uns que les autres. Il y a du rythme, des mystères, des rebondissements, de l’action et des sentiments. De plus le choix de la personnalité de Meg est vraiment intéressante. Son innocence et ignorance du monde qui l’entoure nous permet de découvrir les choses en même temps qu’elle, d’un point de vue frais et ouvert.

Le gros point fort de la saga réside avant tout dans l’univers mis en place par l’auteure. Le monde des Autres est sauvage, violent et secret. Les humains savent peu de choses et les cassandra sangue, les prophétesse de sang comme Meg, encore moins. J’ai énormément apprécié la diversité des races que ce soit les humains, les prophétesses, les vampires, les métamorphes ou autres créatures encore inconnues. Anne Bishop a fait fort en se servant de notre monde comme base, puis l’a modelé à sa façon avec une mythologie et diverses cartes à l’appui. Elle a poussé les choses jusqu’à modifier les noms des jours.

Le tout est écrit de main de maître avec une facilité et fluidité aberrante. Anne Bishop n’a plus à faire ses preuves dans la fantasy et on comprend rapidement pourquoi. Elle arrive à jongler entre plusieurs personnages, plusieurs langages, plusieurs modes de vies. Elle nous étonne, souvent de façon vicieuse dans la façon de faire évoluer ses personnages et ses intrigues. Meg Corbyn est une saga à lire  à tout prix et j’avoue que je ne sais pas si je vais pouvoir attendre Avril avant de lire la suite.

Liens Chroniques :
Meg Corbyn (t1) : Lettres écarlates
Meg Corbyn (t2) : Murder of Crows
Meg Corbyn (t3) : Vision in Silver
-Meg Corbyn (t4) : Marked in Flesh (Lecture en cours)
-Meg Corbyn (t5) : Etched in Bones (Mars 2017)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s