The Jorda Trilogy (t1) : Loving the Prince

jorda 1Titre : Loving the Prince (VO)
Auteur(e) : Nicole Murphy
Maison d’édition : Escape Publishing (Inédit en France)
Genre : Romance / Science-Fiction
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 15/20

Résumé :
Cassandra Wiltmore est la dauphine du trône de Rica, mais il semblerait qu’elle soit bien loin encore de monter sur le trône. Alors elle passe ses jours à gérer et construire la réputation de la Rican Balcite Mining Company. Cette société est à l’origine des richesses de sa famille, mais c’est le genre de pouvoir qui nécessite un contrôle prudent et Cassandre est justement la Wiltmore qu’il faut pour cela.
Lorsqu’une nouvelle demande de licence pour le balcite est annoncée, Cassandra est déterminée à détruire leurs chances. C’est alors que les vols et les menaces commencent, chacun de ses choix semblent être les mauvais. Embauchant un nouveau protecteur semble être une faiblesse qu’elle ne peut se permettre, mais elle ne peut pas non plus être prise sans garde. Si seulement le meilleur homme pour ce poste n’était pas le plus bel homme qu’elle n’ait jamais vu.
Kernan Radaton a de l’ambition et en tant que protecteur de Cassandra Wiltmore, il est bien placé pour obtenir tout ce qu’il souhaite. Si seulement sa nouvelle patronne ne le faisait pas fantasmer. Avec la société, son statut de Princesse et sa famille qui est menacée, la dernière dont il a besoin, c’est une distraction. Mais une fois que tout le monde sera à l’abri, Kernan compte développer une nouvelle ambition, celle qui consiste à passer du temps, plus qu’intimement, avec sa patronne.

Avis d’Ash :
Un univers atypique qui nous rappelle Star Wars, des personnages haut en couleur, une histoire d’amour interdite et une intrigue bien ficelée, il y a tout ce qu’il faut pour faire de Loving the Prince un bon livre. J’ai beaucoup apprécié de découvrir Jorda, cette planète si étrange avec ses différents pays et peuples. L’auteure a su bien utilisé la plupart des codes de la SF, bien que je suis frustrée que par instant on puisse oublier trop facilement ce genre au bénéfice de la romance.

Cassandra est une jeune femme forte, qui a dû se construire un bouclier afin de survivre de un univers très compétitif. Aussi bien elle semble très bien s’entendre avec son père, elle a du mal avec sa sœur et sa cousine qui sont des femmes vaines et superficielles (bien qu’elles peuvent étonner pour différentes raisons). Sous toute cette apparence nette, on découvre une femme douce, intelligente, loyale et courageuse. Elle n’aime pas son statut mais adore son job. Elle a un point de vue bien arrêté sur les choses et on apprend beaucoup de choses grâce à elle.

Kernan est le type d’homme « parfait » des romances. Il est viril, sûr de lui, le meilleur dans ce qu’il fait, il a même une réputation parfaite, celle d’un héros. Pourtant là où il étonne, c’est avec son envie de fonder une famille, d’avoir une vie au calme. Son attirance immédiate pour Cassandra est puissante. Leur couple est d’ailleurs une évidence, leurs joutes verbales sympathiques et le peu de temps qu’ils ont à se tourner autour n’est pas trop gnangnan. On ne peut qu’apprécier Kernan, bien qu’il semble lui manquer un peu de profondeur.

Les personnages secondaires sont vraiment nombreux et on se doute rapidement qu’on reverra certains d’entre eux dans la suite de la série. C’est le cas de Diana, la sœur jumelle de Cassandra qui ne lui ressemble pas du tout. Derrière son allure de garce au cœur de glace se cache une femme maligne et loyale. Hera, la cousine langue de vipère, est une véritable saleté qui va faire bien des coups bas aux protagonistes. Garreth, le roi d’un royaume voisin, est vraiment intrigant à sa façon. Quand à Grendon, je n’ai pas pu le voir en peinture du début à la fin, on se pose immédiatement tout un tas de questions sur lui.

Le tout est bien écrit, avec une enquête pleines de rebondissements inattendus. Quand on ne s’y attend pas, l’auteur à su faire apparaitre des évènements chaotique ou des twists machiavéliques. Ce fût une lecture vraiment agréable que je ne peux que recommander malgré quelques défauts. J’espère bien lire la suite, surtout si le coule suivant est bien qui je pense que ce sera…

Merci à Escape Publishing pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s