Damsel Distressed

damseldistressedTitre : Damsel Distressed (VO)
Auteur(e) : Kelsey Macke
Maison d’édition : Spencer Hill, collection Contemporary (Inédit en France)
Genre : Young Adult / Contemporain
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20 ❤

Résumé :
Les belles filles vivent des contes de fées. Personne ne s’intéresse à l’histoire de la demi-sœur. Ces filles n’ont pas de douce et belle fin : elles ont une vie pleine d’envies.
Imogen Keegen n’a jamais eu un « et ils vécurent heureux », elle ne pense pas que cela soit possible. Depuis la mort de sa mère 7 ans plus tôt, Imogen se raccroche à une thérapie, étiquetée avec le label « d’émotionnellement perturbée » et complexe avec son physique en XXL.
Lorsque la magnifique demi-sœur d’Imogen, Ella Cinder, emménage chez elle, Imogen commence à perdre le contrôle sur la vie qu’elle semblait enfin réussir à recoller. La seul chose qui illumine ses journées est sa passion pour le théâtre, les comédies musicales et son meilleur ami : Grant.
Alors que sa vie tombe en ruine petit à petit, elle doit se décider à enfin prendre les choses en main, devenir l’actrice principale de sa destinée et peut-être trouvera-t-elle enfin sa fin heureuse.

Avis d’Ash :
Il faut croire que je suis dans ma période contes de fées mais totalement revisités, et celui qui revient assez souvent est celui de Cendrillon. Il faut dire qu’il y a vraiment de quoi faire avec ce conte, surtout si on décide de le revoir au goût du jour, sous un nouvel angle. Et si la fille bien été la demi-sœur et non pas Cendrillon ? Et si Cendrillon n’était en réalité qu’une garce égoïste et cruelle ? Il y a bien des possibilités et celle mise en avant par Kelsey Macke m’a totalement amballée !

Imogen Keegan est une adolescente en dernière année de lycée, mal dans sa peau, dépressive et suicidaire. La mort de sa mère quelques années plus tôt, puis le remariage de son père ont fragilisés sa confiance en elle et basculer du mauvais côté. Alors qu’elle semble enfin aller bien, se prendre en mains, se faire des amis, aller de l’avant, sa demi-sœur débarque et détruit tout sur son passage. J’ai énormément apprécié ce personnage fragile, qui ignore qu’elle est forte jusqu’au jour où elle décide de tenter sa chance. Son physique n’est pas celui des héroïnes habituelles, elle fait un bon 46 pour 1m60 et se console dans la nourriture, mais n’en est que plus attachante.

Les personnages secondaires ont une place cruciale dans l’histoire. Il y a un groupe de personne sur qui elle peut toujours se reposer. Grant est le meilleur ami de Gen depuis toujours, elle semble être amoureuse de lui mais pense qu’il ne veut pas d’elle. C’est un véritable geek, mignon, sympa, adorable. On comprend très vite qu’il est dingue d’elle sauf qu’elle ne s’en rend pas compte. Brice et Jonathan sont les seuls autres amis de Gen au début du livre. Ce couple gay est vraiment génial, on voudrait tous avoir des amis comme eux. Attention, bien que Brice est le stéréotype même du Gay, ce n’est pas du tout le cas de Jonathan. Son thérapeute, George est très important aussi, il est celui qui lui permet de mettre les choses à plat.

Puis au fil des semaines, Imogen va se faire de nouveaux amis. Antonique est la nouvelle amie que se fait Gen grâce à sa passion pour les comédies musicales. Elle est tout le contraire du personnage principale, mais se complètent parfaitement. Andrew est le beau gosse par excellence, joeur de football, sûr de son physique et pourtant il étonne par ses choix. Clôturons par le personne totalement insupportable de ce livre, je pése mes mots en disant que c’est une véritable ******, la demi-sœur d’Imogen, Carm »Ella ». Dès l’instant où on la voit pour la première fois, on a envie de la cogner (et je n’ai jamais connu ça jusqu’à maintenant).

Enfin bref, l’auteure m’a totalement scotché avec la façon dont elle a de jongler avec tout ces personnages, sans nous embrouiller, tout en restant intéressant. La passion d’Imogen pour les comédies musicales est parfaitement développée, donnant du rythme à l’histoire en suivant la mise en scène d’une pièce. Tout comme le fait qu’elle fase des rechute avant de tenter de surmonter les obstacles. Les difficultés familiales, émotionnelles, relationnelles et aussi vis-à-vis de son physique sont vraiment très bien exploité. Plus d’une fois on a la larme à l’œil devant les difficultés qu’elle vie. Les moments où elle écrit ses pensées, parfois cruelles, sont bien mises en valeur par une typo manuscrite. On a aussi droit à certaines illustrations au fil des chapitres. Un coup de cœur pour moi que je vous recommande. Ce livre vaut vraiment le coup d’être lu.

Merci à Spencer Hill pour ce service presse !

challengejeunesseYA410/50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s