Dragonfury (t1) : Furie de flamme

dragonfury1Titre : Furie de flamme (VF) / Fury of Fire (VO)
Auteur(e) : Coreene Callahan
Maison d’édition : Milady, collection BIT-LIT
Genre : Romance paranormale
Parution : 2014 (France) / 2012 (USA)
Note : 15/20

Résumé :
Les dragons vivent cachés parmi les hommes depuis toujours.
Mais la guerre opposant les Nightfury aux Razorback va mettre un terme à des siècles de clandestinité et pousser Bastian, leader de son clan, dans ses derniers retranchements.
Entièrement dévoué aux siens, ce dernier est confronté à un terrible dilemme : prendre pour compagne l’envoûtante Myst au risque de voir leur nuit de passion coûter la vie à la jeune femme, ou signer l’arrêt de mort définitif de toute son espèce…

Avis d’Ash :
Une série qui parle de dragons, cela semble être la dernière mode (tout du moins en France) pour ce qui est du paranormal. Avec une aussi belle couverture, on ne pouvait que tomber dans le piège et acheter le premier livre de la saga Dragonfury. Pour tout dire, je l’avais déjà repéré il y a plusieurs moins, pensant le lire en VO pour au final patienter jusqu’à sa sortir française. Résultat : je suis assez mitigée… A la fois déçue dans mes attentes et ayant hâte de lire la suite…

Bastian est un des protagonistes centraux de ce tome. A la tête des Nightfury (les gentils dragons), il est prêt à se sacrifier pour les siens, mais ses responsabilités lui pèsent de plus en plus dessus. Il est à la fois protecteur, possessif, dur, prompt à la violence, son côté animal très présent. Toutefois, il étonne avec ses côtés tendres, doux et « soumis » envers sa « femelle » à qui il appartient corps et âme. Et justement il s’agit de Myst, une infirmière de terrain qui n’a pas froid aux yeux. Cette femme a vécu tellement de choses compliquées dans sa vie, parfois traumatisantes, qu’elle est à même à tenir tête aux dragons. Il n’en reste pas moins qu’elle est parfois fragile, au point de totalement craquer.

Malgré le fait qu’on suive essentiellement l’histoire du point de vue du couple principal, ils ne sont pas les seuls à dévoiler leur version de l’histoire. C’est à la fois un plus du livre et une faiblesse, nous faisant perdre la tête avec une ambiance fouillis. Rikar est le bras droit de Bastian qui semble bien insouciant et montre la vie plus légère des dragons. Ivar est l’ennemi de l’histoire, celui a abattre et présente les choses d’un point de vue acéré, brutal mais néanmoins intéressant. Angela et Mac sont deux inspecteurs de police qui vont se retrouver bloquer dans la guerre qui existe dans l’ombre. On comprend rapidement qu’ils auront une place essentielle dans la suite et on s’attache vie à eux. Je terminerai par celui qui m’intrigue le plus et pas des moindre : Forge, un dragon étrange plein de secrets dont on connait pas le camps pour le moment.

Mais parlons du plus important ici : l’univers de Dragonfury. Les dragons sont en fait une sorte de race de métamorphes, des hommes se transformant en dragons. C’est une race exclusivement masculine et ils ont besoin des femmes humaines à la fois pour avoir des fils, mais aussi pour se nourrir. Les femmes sont plus ou moins puissante, tout dépendant de leur alignement avec le Méridien, la source de pouvoir. Jusque là tout va bien, puis on tombe dans la guerre basique entre deux factions d’une même race qui est un déjà vu classique. De plus, les dragons sont sensible au soleil (vampires ?!) et ne peuvent que se déplacer la nuit. Il y a autant de bon que de mauvais dans ce monde qui est pourtant intéressant.

La romance a énormément d’importance, elle est au centre même de l’histoire : Bastian va-t-il réussir à faire fondre Myst ? Lui dira-t-il toute la vérité ? Comment Myst prendra la choses ? Certains événements sont vraiment prévisible ce qui est fort dommage. J’ajouterai que j’ai parfois eu du mal avec le style d’écriture de l’auteure qui est à la fois simple, peu un peu trop notamment dans les termes familiers récurrents qui peuvent donner envie de rire tellement c’est cliché ou ringard. Enfin bref, dans l’ensemble il y a pas mal d’action, de ce côté on ne s’ennuie pas, mais je m’attendais à plus que cela. Une lecture agréable mais qui aurait pu être plus explosive, surtout que la fin coupe l’action en plein vol et donne une impression de bâclé. Je lirai tout de même la suite car il y a certains personnages dont j’aimerais en apprendre plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s