Contes des Royaumes (t2) : Charme

contesroyaume2Titre : Charme (VF) / Charm (VO)
Auteur(e) : Sarah Pinborough
Maison d’édition : Editions Milady, collection Fantasy
Genre : Fantasy
Parution : 2014 (France) / 2013 (USA)
Note : 15/20

Résumé :
Rappelez-vous les horribles belles-sœurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Avis d’Ash :
Précédemment dans Contes des Royaumes : Blanche Neige, une naïve et stupide jeune femme se retrouve prise dans un sort de sommeil éternel lancé par… son mari le Prince charmant. Pendant ce temps la Reine maudit le Chasseur et le transforme en rat, alors que les Nains se soulent dans une taverne. Vous ne reconnaissez pas le conte de votre enfance ? C’est normal et ce n’est pas fini !

Après Blanche-Neige et Aladdin, c’est au tour de Cendrillon, Hansel et Gretel et avec Robin des Bois en guest star de passer à la casserole. Je vous vois venir : qu’est-ce que fout Robin des Bois ici ?! Bah… euh… la réponse dans le livre ! En tout cas on ne perd pas nos repères, ce livre est la suite directe du précédent avec le Prince qui rentre chez lui et se préparer à faire une nouvelle victime : un nouveau mariage en perspective.

Cendrillon est une jeune femme vaine, superficielle, stupide et égoïste (non, je ne confond pas avec sa belle-sœur Rose). Elle ne pense qu’à une seule chose : se marier avec le Prince et pour cela elle est prête à tout. Sa sœur Rose est aussi totalement différente de ce que Disney nous a raconté : elle est douce, gentille, maligne et adore Cendrillon. La belle-mère et le père de la souillon s’aiment et les choses sont bien plus compliquées et réalistes que dans l’histoire de notre enfance. N’oublions pas le petit Rat qui fait son retour et qu’on apprécie énormément (bonne dose d’humour de sa part). La marraine détonne, mais ce n’est pas étonnant de sa part. Quand à Bouton… on devine rapidement sa véritable identité.

Sexe, rêve, trahison, quiproquos, on retrouve tout ce que Sarah Pinborough avait déjà mis en place dans Poison. L’humour et la dérision sont poussés à leur maximum. Malgré quelques scènes vraiment stéréotypées qui nous font lever les yeux au ciel et les caractères exécrables de plusieurs personnages, j’ai apprécié cette lecture. Nos contes préférés sont déformés, tordus, plus sensuels et sombres, plus pour les adultes quoi. Dans son ensemble, j’ai préféré ce tome, plus aboutit, intéressant avec une évolution plus notable des personnages. On apprécie toujours autant les illustrations et la couverture de la version française, c’est un gros plus. Il ne reste plus qu’un seul tome pour conclure cette trilogie et je suis du coup bien plus motivée pour le lire. Si vous voulez ouvrir les yeux sur la réalité des princesses et princes charmants, il faut lire ce livre !

Publicités

Une réponse à “Contes des Royaumes (t2) : Charme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.