Les brumes d’Avallach (t1) : Les brumes d’Avallach

avallach1Titre : Les brumes d’Avallach (VF) / MondSilberLicht (VO)
Auteur(e) : Marah Woolf
Maison d’édition : Michel Lafon, collection Jeunesse
Genre : Young Adult / Fantastique
Parution : 2014 (France) / 2011 (USA)
Note : 14/20

Résumé :
Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

Avis d’Ash :
Bien que tiré au hasard en tant que challenge du mois, j’avais déjà envie de lire cette saga qui faisait tant parler d’elle. Au final j’ai été assez déçue dans l’ensemble. Mitigée quand au personnage, j’ai été fascinée par l’univers mis en place. Malheureusement cela n’a pas été suffisant pour passer outre ma déception dû à l’histoire, certains des personnages et l’écriture.

Emma est une adolescente de 17 ans qui du jour au lendemain perd tout ce qu’elle avait, se sent perdue et doit se refaire une vie en Écosse, sa terre natale. C’est assez touchant de voir sa rencontre avec sa famille, la façon dont elle va gérer tout cela. Pourtant cela ne m’a pas empêché de vouloir secouer sérieusement Emma à plusieurs reprises. Elle a du mal à s’ouvrir, elle garde les choses pour elle ce qui entraîne de l’incompréhension et ne parlons pas cette façon niaise qu’elle a de courir derrière Calum.

D’ailleurs parlons-en de Calum, le beau brun mystérieux qui fait tourner la tête à notre héroine. Il a pas mal de potentiel avec sa personnalité complexe et ses secrets, pourtant il est sous-utilisé et certains de ses choix laissent clairement à désirer. Les autres personnages secondaires ne sont pas réellement marquant en dehors de la famille d’Emma et les parents « adoptifs » de Calum. On s’attache à Peter et Amélie qui rajoute une touche de fraicheur et mériteraient d’être plus présent.

Le gros point fort de ce livre est avant tout son univers original qui se base sur des légendes écossaises. C’est une légende assez méconnue chez nous mais je n’en dirais pas plus pour que vous ayez la surprise. La touche fantasy met un bon moment à apparaitre dans le récit, rendant les choses lentes, prévisibles, pour ne pas dire ennuyantes sur le premier tiers. J’irais même plus loin que plusieurs fois j’ai eu l’impression de relire Twilight.

Malgré un potentiel net, une fin plutôt intéressante qui laisse entrevoir des rebondissements par la suite, une évolution dans les choses, je n’ai pas accroché au style d’écriture de l’auteure. En plus d’impression de déjà vu, il y a certains problèmes de chronologie. On a parfois du mal à savoir combien de temps passe, l’action étant hachée, pas très bien définie. Je lirais probablement la suite mais il me faudra une bonne dose de motivation quand ça sera le cas. Ce livre ravira les fans de Twilight, pour les autres passez le chemin.

challengejeunesseYA409/50

Image
Challenge réussi :
Ash
Challenge échoué : Jinxx, Tora

Publicités

Une réponse à “Les brumes d’Avallach (t1) : Les brumes d’Avallach

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s