Bewitched in Oz

bewitchedinozTitre : Bewitched in Oz (VO)
Auteur(e) : Laura J. Burns
Maison d’édition : Capstone, collection Young Readers (Inédit en France)
Genre : Jeunesse / Fantasy
Parution : 2014 (USA)
Sequel : Magic Below
Lu en anglais
Note : 18/20 ❤

Résumé :
Bien que la magie soit interdite à Oz, Zerie Greenapple est déterminée à utiliser sa magie. Lorsque les singes volants trouvent Zerie et ses amis faisant de la magie, l’un d’entre eux est capturé. Trois amis partent sur les routes à travers les paysages sauvages d’Oz à la recherche de Glinda la Bonne, dont ils espèrent pourra les aider à les sauver de la démoniaque Princesse Ozma. Mais la magie suffira-t-elle à les mener en sureté ?

Avis d’Ash :
Il est bon de temps à autre de retomber en enfance et quoi de mieux que de le faire avec un conte ou une histoire culte de votre enfance revisité ? Pour moi, Le Magicien d’Oz c’est plein de bons souvenirs, c’est joyeux, coloré, amusant, merveilleux !! Avec ce roman jeunesse, Laura J. Burns s’attaque à un mastodonte. On connait les personnages, on sait comment les choses en sont arrivés là, mais elle arrive à nous étonner avec une suite qui se passent des années plus tard, avec de nouvelles règles et surtout de nouveaux personnages !

L’histoire commence avec la découverte des pouvoirs par une Zerie jeune, innocente et surtout qui n’écoute pas aux ordres. Bien qu’il soit interdit de faire de la magie, elle va en faire qu’à sa tête et s’entraîner. Elle va au fil du temps se faire des amis comme elle : Vashti, Tabitha et Brink. Puis un soir tout va changer, les singes volants les prennent sur le fait et capture la belle Tabitha. C’est alors que commence leur incroyable voyage pour la sauver.

Chaque personnage est différent, avec sa propre personnalité, défauts, pouvoir et ambition. On suit avant tout l’histoire du point de vue de Zerie. De son coeur brisé par Ned, sa jalousie, ses difficultés avec Vash puis ses sentiments pour Brink. C’est la pierre centrale de tout. Une tête brûlée qui sait prendre des décisions et surtout qui arrive à se remettre en question quand c’est nécessaire. Vashti apparait comme une fille plus fragile et vaniteuse. Tabitha que l’on voit peu, est le ciment de ce groupe d’amies. Brink, le seul garçon aux pouvoirs magiques, est un bout-en-train, qui aime se chamailler avec Zerie, mais ses sentiments pour elle crèvent les yeux.

J’ai vraiment adoré tout ce qui touche à la magie, de voir comment il s’entraîne, comme leurs pouvoirs évoluent. Puis il y a le voyage en soit, avec les descriptions qui font rêver et les rebondissements à foison. On ne s’ennuie pas à un seul instant, plus d’une fois on se souvient de Dorothy et de ses aventures. Tout est bien maitrisé de A à Z, même si la fin me laisse sur ma faim et me laisse espérer à une suite, que j’attendrais avec impatience. Une lecture plus qu’agréable, un coup de cœur.

Merci à Capstone pour ce service presse !

chall3579/65

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s