La Passe-miroir (t1) : Les fiancés de l’hiver

passe-miroir 1Titre : Les fiancés de l’hiver (VF)
Auteur(e) : Christelle Dabos
Maison d’édition : Gallimard, collection Jeunesse
Genre : Young-Adult / Fantasy
Parution : 2013 (France)
Note : 15/20

Résumé :
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Avis d’Ash :
Lorsque Harry Potter rencontre Game of Thrones, cela fait des étincelles !! Cela résumerait assez bien Les fiancés de l’hiver, une épopée qui nous entraîne dans un monde magique inconnu, où tout ou presque est possible, réalisable. Dans ce monde les villes sont des arches volantes, les objets sont vivants et des âmes familiales semblables à des fantômes règnent sans partage sur leur territoire et famille. Ce monde n’est pas aussi civilisé qu’il parait et on ne peut même pas se fier à sa famille, à ses proches, à ses amis… seul le statut et le pouvoir importe, et Ophélie va l’apprendre des plus cruelles et difficiles façons.

Ophélie est une femme qui aurait déjà dû être mariée à son âge, mais elle ne cesse de refuser les demandes en mariage. Rien ne l’intéresse plus que son métier de bibliothécaire, gardienne de l’histoire et son don de psychométrie l’y aide énormément. C’est à cause de ce caractère bien trempé, du fait qu’elle n’en qu’à sa tête qu’elle se retrouve fiancé à Thorn. Elle va devoir apprendre à vivre à Citacielle, s’intégrer dans sa belle-famille, surmonter les complots et apprendre à faire confiance.

Thorn apparait comme un homme sûr de lui, puissant et important, ce qui ne l’empêche pas de passer pour un sauvage sur Anima lorsqu’il vient chercher Ophélie. On apprend certaines choses sur lui, sa vie, sa famille au fil de l’histoire, mais on ne sait pas réellement à quoi il pense, ce qu’il ressent pour Ophélie bien qu’on ait certains indices. Lui et sa famille sont le seul repère d’Ophélie mais ils ne sont pas bien vu, même à Citacielle.

L’histoire se centre sur le début de la vie commune des fiancés, les tentatives de se rapprocher l’un de l’autre et de se comprendre. Mais la vie cruelle, vicieuse et mondaine de Citacielle n’est pas au goût d’Ophélie, ni le mieux pour elle. Elle va devoir faire face à bien des obstacles et des difficultés afin de survivre dans ce monde de complots, d’apparences et de mensonges. Elle ne peut se fier à personne, doit mentir sur son identité et apprendre les ficelles depuis l’ombre.

Bien que le style de l’auteure soit agréable à lire, je me suis un peu ennuyé par moment, certaines scènes étant trop lentes et trop longues, bien trop de descriptions et pas assez d’avancée. C’est assez dommage surtout que la complexité de l’univers est vraiment un plus, qui nous tient en haleine avec la multitude de découvertes et révélations qu’on fait au cours de l’histoire. Je recommande ce livre si vous recherchez de la magie et une histoire complexe, mais pour cela il faudra être persévérant !

chall35-/65

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s