Siren’s Song

sirenssongTitre : Siren’s Song (VO)
Auteur(e) : Heather McCollum
Maison d’édition : Spencer Hill, collection Young Adult (Inédit en France)
Genre : Young Adult / Fantastique
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 16/20

Résumé :
Jule Welsh peut chanter. Elle enchante les gens avec le son de sa voix. Mais cela demande plus que de l’entraînement pour atteindre le niveau de qualité de son chant, il faut du sang de sirène dans les veines. Jule commence sa dernière année à Cougar Creek High, lorsque sa vie relativement normale va commencer à ressembler un mélange de grand huit et de maison des horreurs de fête foraine. Sa mère est diagnostiquée comme folle et internée, un psycho-stalker prend des photos d’elle pour les mettre sur un autel spécial Jule, sa voix entraîne des gens dans des transes comateuses, et oh… le nouveau beau gosse de la ville, Luke Whitmore, est intéressé par elle… mais il veut aussi la tuer. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Avis Jinxx :
Ceci est une magnifique conte de fée des temps modernes. C’est l’histoire de Jule, alias Julietta pour les étrangers et ses parents, qui a un don extraordinaire : sa voix est l’équivalent d’une chanteuse d’opéra voir mieux, elle conquit le cœur de tous, mais voila, cette voix a sa malédiction. Et c’est ce qu’on découvre dans le livre.

Jule est une fille comme les autres ou pas vraiment, non pas à cause de sa voix mais plus à cause de sa famille. On apprend au fil de l’histoire certains détails sur le cas de sa mère, qui possède aussi le même don, et surtout sur son existence. Pour vous donner un indice, il suffit de lire l’Odyssée de Homère. Rien que ça, ça peut vous donnez une brève idée de ce qu’elle est. De plus, sa rencontre avec le beau Luke chamboulera pleinement son train-train quotidien qui jusque là n’était qu’un calme plat.

Parlons-en de Luke, eh bien, il a aussi son taux de douleur. Il n’est pas niais, sait ce qu’il fait et surtout a du mal à rester lui-même en présence de Jule. Au début leur relation était bizarre, mais par la suite on y prend goût et on fini par aimer, car on cherche à l’aider dans sa souffrance. Les personnages secondaires comme Matt, Carly, Taylin ne sont pas en reste, ils ont leur rôle et leur place est bien déterminée.

L’écriture de Heather McCollum est fluide et nous laisse en suspend à chaque fin de chapitre, on a hâte de savoir comment va se terminer le livre. Bonne ou mauvaise fin ? On se met à la place de Jule dans certain cas mais on sait toutes quelle décision prendre au final. Elle a su nous emporter dans une histoire romantique des plus merveilleuses. J’ai été ravie de l’avoir lu et vous aussi vous pourrez le lire si l’anglais vous dit.

Merci à Spencer Hill Press pour ce service presse.

chall3513/20

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.