Le Protectorat de l’Ombrelle, le manga (t1) : Sans âme

protectoratmanga 1
Titre : Sans âme (VF) / Soulless (VO)
Auteur(e) : Gail Carrigher et REM
Maison d’édition : Pika édition, collection Black Moon Graphics
Genre : Roman graphique
Parution : 2014 (France) / 2012 (USA)
Note : 20/20 ❤

Résumé :
Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

Avis de Jinxx :
Oh shit !!! C’est la première fois que je lis l’inverse d’une situation, c’est à dire lire le manga avant d’avoir lu le bouquin. Et c’était que du bonheur !!! Bien entendu, un manga avec moi c’est toujours que du bonheur mais là, je ne connaissais pas du tout le roman auquel il était tiré. Non non, une amie m’en avait vaguement parlé parce que j’avais fait un commentaire sur ma page perso concernant le livre Emergency et c’est là qu’elle me parle du Protectorat de l’Ombrelle (qui est d’ailleurs dans ma PAL).

Mais commençons par le début : Sans âme raconte l’histoire d’une femme qui est une paranaturelle, c’est à dire une personne qui est capable de contrer la nature des êtres surnaturelles. Oh déjà là, ça commence à me plaire. Alexia est une femme qui a du caractère mais elle est nulle en relation humaine sauf avec son tendre Lord Maccon qui n’est autre qu’un loup garou (tiens… ça sent le vécu là). Oh lalala, vous vous dites que c’est une histoire à l’eau de rose, ben non pas du tout !

Bon, j’ai pas encore tester le roman de l’auteur eà l’origine de ce manga, mais l’histoire m’a emportée, envoutée, j’ai rigolé du début à la fin (pourtant je ne pense pas que ça soit amusant). L’héroïne à tout pour plaire : sacré caractère, amusante, combative. Elle n’a peur de rien et ça, on adore ! Le monde dans lequel est un mélange de surnaturel et d’humanisme. Les êtres surnaturelles ont leur propre bureau d’investigation et ne sont pas cachés ! Oh magnifique !!! Bref ici c’est un manga, donc quand je lirais le roman, j’aurais déjà une image en tête. En tout cas, pour ceux qui ont lu le roman de Gail Carriger, je ne peux qu vous le recommandez. Après, je donnerais mon avis sur la version roman pour voir ce qu’il y a en plus :3

Oh my god j’adore le couple Alexia/Maccon, ils sont trop chou et le vampire Lord Akeldama est trop excentrique, d’ailleurs je me demande s’il n’est pas gay…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.