Multiversum (t1) : Multiversum

Coup de coeur d'Ash et de Lee Tora

Titre : Multiversum (VF) / Multiversum (VO)
Auteur(e) : Leonardo Patrignani
Maison d’édition : Gallimard Jeunesse, collection Grand format littérature / Gallimard Jeunesse, collection Pôle Fiction
Genre : Young-Adult / Fantastique
Parution : 2013 (France : grand format) / 2014 (France : format de poche) / 2012 (Italie)
Note : 18/20 ❤ [Ash : 18/20 ❤ ; Tora : 18/20 ❤ ]

Résumé :
Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ont seize ans. Un lien subtil les unit depuis toujours : un dialogue télépathique qui surgit sans prévenir, dans un état d’inconscience. Jusqu’au moment où les adolescents décident de se rencontrer pour la première fois. Mais le jour de leur rendez-vous, ils sont là tous les deux au même endroit, cependant ils ne peuvent se voir… Ils découvrent qu’il existe une infinité d’univers parallèles et que la réalité qui les entoure n’est qu’une de ses multiples dimensions. Une vérité qui bouscule totalement leur existence, détruisant toute certitude sur leur monde. Comment Alex et Jenny pourront-ils se retrouver pour vivre leur amour ? Alors même que leur destin semble lié à celui, inéluctable, de la Terre…

Avis d’Ash :
Multiversum était une LC proposé sur Livraddict et je me suis sentie motivée à la fois par le résumé attayant, en plus d’une couverture magnifique qui ne peut qu’attirer le regard. On se retrouve aspiré dans un univers fantastique où les mondes parallèles sont en jeu et seul un petit groupe de personnes peut sauver tout le monde. Tout cela me rappelle la saga Bobby Pendragon et la série télé Sliders que j’adorais regarder quand j’étais enfant. Avec tous ces mondes parallèles, on entrevoit une fin imminante et horrible totalement instoppable et avec une grande dose de rebondissements. On est prit au dépourvu plus d’une fois avec des actions de certains personnages et des révélations totalement inattendues.
Les personnages sont attachants, aussi bien le couple principal que forment Alex et Jenny, que Marco le meilleur ami handicapé et génie de l’informatique. On a l’histoire du point de leur point de vue (en plus des parents d’Alex à un certain moment) et ça nous permet de bien tout intégrer. Alex et Jenny sont lié l’un à l’autre c’est une évidence en dehors du fait qu’ils sont « en contact » depuis 4 ans en se parlant par la pensée. Ils se ressemblent énormément tous les deux, surtout dans leurs caractères et leur façon de faire face aux événements chaotiques qui leur tombent dessus. Malgrè la différence de leurs passés respectifs, ils n’en restent pas moins qu’ils ont les mêmes difficultés avec les relations sentimentales.
L’amour, l’amitié et la famille ont une très grande importance, tout repose sur les sentiments d’Alex et Jenny. Leur romance semble être une évidence, ils sont prêts à tout pour être ensemble, même se battre contre le destin. Leur histoire d’amour est bien mise en scène, douce, pure, elle évolue naturellement et sans trop prendre de place.
Au final, la seule chose que je pourrais reprocher à ce livre, c’est que malgré un style d’écriture agréable de l’auteur, il y a des moments et des scènes où l’on comprend pas très bien la chronologie et comment certaines choses se sont produites. Le rythme reste soutenu avec de l’action alterné à des moments plus doux et amusants, ou bien des découvertes effrayantes. Dans l’ensemble, j’ai été conquise et je recommande vivement Multiversum ❤

Avis de Lee Tora :
Au départ, c’est un livre qui nous attire grâce à sa magnifique couverture, mais l’intérêt est encore plus fort lorsqu’on lit le résumé du livre qui nous intrigue. Et on regrette aucunement de l’avoir lu. Au contraire, notre faim n’est pas comblé et on en redemande.
L’auteur nous entraine, avec délice, dans un cercle presque vicieux car à aucun moment on ne peut prévoir les événements qui se déroulent. Chaque chapitre nous plonge un peu plus dans la surprise. Une surprise qui nourrit toujours plus notre curiosité, et qui procure un intérêt inassouvi. Un livre rempli de rebondissements. Dans un univers fantastique teinté de science-fiction, la romance y trouve une place moins importante qu’on pense. En effet, on y explore un monde sombre représenter par des milliers de vie parallèles dans lequel deux personnages jouent un rôle majeur car eux seuls sont les moteurs.  On découvre Alex et Jenny, ils se connaissent depuis des années et ceux-ci communiquent par télépathie. Cependant, d’où vient ce don ? Pourquoi eux seuls peuvent communiquer ? Que cache ce don ?
L’imagination de l’auteur est un régale car se plonge toujours un peu plus dans l’histoire au fur et à mesure. Or, cette imagination est parfois trop précipité. Les événement s’enchaînent parfois trop vite. On regrette qu’il n’est pas accordé plus d’explication. Mais cette précipitation donne un rythme à la lecture dont chaque ligne nous entraine dans l’action. Rien n’est laissé au hasard, l’auteur nous tient en haleine du début à la fin. Et on ne demande qu’à lire la suite.
Au final, un livre coup de cœur qui m’a fait découvrir un auteur mais aussi un genre d’écriture, un nouveau genre de fantastique. Pour les amoureux de nouveautés en matière de fantastique, une chose à faire, le lire !!

chall35
23/35 et 03/20

Publicités

Une réponse à “Multiversum (t1) : Multiversum

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.