Les Vampires de Manhattan (t5.5) : Bloody Valentine

ImageTitre : Bloody Valentine (VF) / Bloody Valentine (VO)
Auteur(e) : Melisa de la Cruz
Maison d’édition : Albin Michel, collection Wiz / Livre de Poche, collection Jeunesse
Genre : Young-Adult / Fantastique
Parution : 2011 (France) / 2011 (France : réédition) / 2013 (France : Livre de Poche) / 2011 (USA)
Note : 15/20

Résumé :
Vous pensiez tout savoir sur les Vampires de Manhattan ? Découvrez les amours maudites des héros dans ce volume inédit de la saga, avant la révélation finale du tome 6 (à paraître en 2011). Allegra a osé aimer un humain. Oliver a subi les affres de sa passion pour Theodora. Et surtout, Theodora et Jack ont défié les lois implacables des Sang-Bleu, une certaine nuit à Florence. Passions inavouables et ténèbres romantiques, liens cruels et pactes nocturnes, toutes les affres amoureuses de nos vampires préférés. Bloody Valentine ou la vie privée des Vampires de Manhattan !

Avis d’Ash :
Voici un recueil vraiment intéressant qui vaut le détour, au vu des informations fournies et les crossovers avec une autre série de l’auteure qui est un clin d’œil sympathique. On a droit à 3 nouvelles totalement différentes mais qui ont toutes leur importance quand à la suite de l’histoire. Il faut savoir quelque chose d’important, c’est qu’il faut le lire absolument après le tome 5 ! Ces histoires se situe soit pendant Le Secret de l’Ange, soit ceux sont des explorations plus poussées sur certaines choses qui sont essentielles pour une meilleur compréhension de l’intrigue générale de la série.

-Nuit d’ivresse à Manhattan : Cette histoire est du point de vue d’Oliver, pendant l’affaire de l’enlèvement des vampires et après avoir été dans la maison de sang. Oliver commence à perdre la tête, à être déprimé comme jamais et tente de rejoindre la maison de sang afin d’oublier Théodora. Une fois sur place, malgré des hésitations, il se fait lavé le cerveau puis presque mordre par une Sang-Bleu européenne, avant de reprendre les choses en mains. C’est surtout le souvenir de Freyja qui le sauve, une sorcière qu’il a rencontré dans un bar et deviendra très vite proche de lui. Freyja est une des héroïnes des Sorcières de North Hampton et grâce à ses pouvoirs elle viendra en aide à l’humain, concernant ses problèmes émotionnels. Une petite nouvelle douce-amère qui se lit avec grand plaisir.

-Tout ce que je vois me fait penser à toi : On se retrouve 20 ans dans le passé, en plein années 80 avec Allegra qui nous apparait sous un nouveau jour. On découvre une jeune fille joyeuse, sûre d’elle et qui aimerait être normale, oublier qu’elle est Gabrielle et être heureuse avec son petit-ami. Elle est au lycée Endicot après avoir souhaité s’éloigner de sa mère et y rencontre Bendix, le père de Théo. Charles est décrit comme un adolescent mal dan sa peau, arrogant et solitaire, Allegra a de plus en plus de mal à le supporter. Le point de vue d’Allegra est plutôt mature pour une adolescente et grâce à ses souvenirs on comprend que ce qu’il s’est passé pendant la réincarnation de Florence est bel et bien à l’origine de tous les problèmes actuels. La fin de cette nouvelle est plutôt triste et étonnante, pas du tout à ce qu’on s’attendait en connaissant l’avenir.

-L’anneau de feu : Essentiellement du point de vue de Théo, on a quand même certains chapitres vu par Jack et nous renseigne sur la puissance de leurs sentiments. Encore une fois, tout cela à un lien direct avec Le Secret de l’Ange et on suit la préparation quelque peu houleuse, de la cérémonie d’union de Jack et Théo. Ils vont devoir faire face à des trahisons et manipulations multiples et au final se reposer sur la force de leur amour et de l’amitié qui les lie à Oliver et Bliss. Jack apparait sous un jour plus passionné et sombre, prêt à tout perdre pour être avec celle qu’il aime. Théo est toujours égale à elle-même, toujours aussi amoureuse et à la découverte de ses dons. C’est la seule des trois nouvelles dans laquelle il y a de l’action et c’est pas plus mal, une finit sur une belle touche qui mélange amour et guerre.

Bloody Valentine a eu droit à plusieurs éditions, chose dont je n’ai pas comprit l’intérêt mais au moins chacun peu choisir la couverture qui lui plait le plus lol En tout cas, selon mon avis, il faut vraiment le lire afin de mieux rentrer dans l’univers des Vampires de Manhattan et surtout ne rien louper. A lire à tout prix pour les fans de la série, d’autant plus que la plus de l’auteure s’améliore et devient de plus en plus agréable à lire !

chall35
16/35

Publicités

Une réponse à “Les Vampires de Manhattan (t5.5) : Bloody Valentine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.