Les Vampires de Manhattan (t3) : Les Sang-d’Argent

ImageTitre : Les Sang-d’Argent (VF) / Revelations (VO)
Auteur(e) : Melissa de la Crue
Maison d’édition : Albin Michel, collection Wiz
Genre : Young-Adult / Fantastique
Parution : 2009 (France) / 2008 (USA)
Note : 14/20 [Ash : 15/20 ; Yuki : 12/20]

Résumé :
A Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada. Theodora Van Alen défile maintenant pour les couturiers les plus hype et fréquente en secret Jack Force. Hélas, la suspicion enfle dans le petit monde des vampires. Qui sait réellement d’où vient la jeune fille ? Tous les regards se tournent vers elle, et pas seulement ceux des photographes. Lorsque les sang-bleu sont invités à un dîner de gala au Brésil, Theodora croit échapper aux rumeurs. Mais quelqu’un l’attend à Rio et le danger est plus grand qu’une chute en Stiletto.

Avis d’Ash :
Ce troisième opus des aventures de ces vampires si étranges est étonnant, la pièce tournante de la saga jusqu’à maintenant. Les jeunes Sang-Bleu ont décidés de prendre les choses en main et étonnement les adultes leur font confiance, leur confie des missions peu à peu plus importantes. Trahisons, mensonges, manipulations, mystères révélés, Melissa de la Cruz se fait plaisir avec ce volume et nous fait toujours autant plaisir !! La plume toujours aussi légère et agréable nous permet de dévorer le livre sans nous en rendre compte…

Les personnages sont de plus en plus fouillés, de plus en plus intéressants et même les petits nouveaux ont droit à des recherches plus poussés ! C’est là qu’on se rend compte que l’auteure évolue avec son histoire. Théodora gagne en maturité peu à peu, disons qu’elle n’a pas réellement le choix au vue de ce qui lui tombe dessus. Oliver prend aussi plus de profondeur de son côté, se rendant plus attachant pour le lecteur. Mimi est toujours aussi imbuvable mais en même temps on ne peut pas s’empêcher de « l’apprécier », sa complexité la rendant fascinante. J’ai toujours des doutes sur Jack qui est une véritable girouette qui abandonne trop facilement. Blyss est de loin mon personnage préférée et ce volume renforce ce sentiment.

On a la fois des rapprochements entre certains personnages comme Théo et sa famille ou bien surtout entre Théo et Blyss. En parallèle, l’amertume et le jalousie que ressentent Jack, Mimi et Oliver sont exacerbés. Je commence à me rendre compte que les personnages féminins de la série sont bien plus mis en avant (même ceux qui sont « maléfique »). Les sentiments ont place primordiale ici, car c’est à cause d’eux que certains personnages feront des actes étonnants, interdits qui seront remis en question. Et les émotions serviront aussi de fil conducteur au Sang-d’Argent et à Lucifer…

Avec ce tome, on visite énormément de lieux, ce qui est un gros point fort de la série depuis le début. Les codes types du YA (personnages adolescents, remises en question, relation compliquée avec les amis, famille et amants) sont toujours présents bien que la romance soit mise en pause au bénéfice du côté ésotérique, mais on évolue de plus en plus sur une intrigue de fantastique pure et ce n’est pas pour me déplaire. La fin est totalement inattendue, on est totalement happé par les aventures de Théo et ses amis, et bien évidemment, on en redemande encore !

chall35
12/20

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.