L’étrange vie de Nobody Owen

1465323_568229773250668_459046199_nTitre : L’étrange vie de Nobody Owen (VF)/ The Graveyard book (VO)
Auteur(e) : Neil Gaiman
Maison d’édition : Albin Michel, collection Wiz / France Loisirs / J’ai Lu, collection SF poche
Genre : Young Adult / Science-fiction
Parution : 2009 (France : Albin Michel) / 2010 (France Loisirs) / 2012 (Jai Lu) /  2008 (USA)
Note : 12/20

Résumé :
Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s’il n’avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protéger par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d’un sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu’un va attirer Nobody au-delà de l’enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l’éliminer depuis qu’il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux…

Avis Jinxx :
A la base, ce livre ne m’a pas vraiment fait de l’œil. Le seul truc qui m’a fait tilté, c’est le petit message subliminal qui est « Par l’auteur de Coraline« , et comme moi j’ai aimé le film d’animation, je me suis dis « pourquoi pas ! », et je ne suis pas déçue !

Nobody Owens, drôle de nom pour un garçon… Et pourtant ce nom lui a été donné à défaut de savoir son vrai prénom… Le début de l’histoire commence par un meurtre (géniale le livre pour enfant !!). On ne connait pas le mobile, ni qui est le tueur, on sait juste qu’il y a un survivant à ce massacre et ce n’est d’autre… qu’un bébé (?!) et ce même bébé réussit à s’échapper pour se réfugier dans un cimetière. Là, je me suis dis « HEIIIIINNNNN ????!!!! », mais soit, restons dans l’imaginaire de l’auteur. 

C’est ainsi que commence l’existence du petit garçon. On le découvre quelques années plus tard, aussi frêle qu’au premier jour dans une famille hors du commun essayant de vivre comme… eux. Nobody n’est pas pour autant un enfant illettré ou sauvage, non au contraire, il est plus ou moins vif, voire effacé pour la majeur partie du temps où il erre dans le monde des « humains », mais il est très curieux et intelligent. Il va vivre dans les deux mondes : celui des vivants et celui des morts. Il va faire des rencontres positives comme négatives. Il rencontrera l’amour aussi et comme on le dit assez souvent, la boucle sera bouclée par la rencontre avec le tueur du début.

En gros, L’étrange vie de Nobody Owens pourrait nous donner une certaine leçon de vie. En même temps, vivre avec des fantômes n’est pas un luxe donné à tout le monde (encore heureux !). C’est une très belle histoire qui est merveilleusement bien écrite. On vit bien avec l’entourage de Bod (pseudo/nom pour vivre parmi les vivants) et il est adorable. Ce qui est bien avec ce livre, c’est qu’on a droit à des illustrations. J’avouerais que je n’aime pas trop ce style de dessin, mais il rentre bien dans le cadre de l’histoire : sombre et triste. Ce livre est à mettre entre toutes les mains. Facile à lire, à suivre, à comprendre et à aimer.

chall3502/10

Publicités

Une réponse à “L’étrange vie de Nobody Owen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.