L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

ImageTitre : L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea (VF)
Auteur(e) : Romain Puértolas
Maison d’édition : Le Dilletante, collection Premier roman
Genre : Littérature française
Parution : 2013 (France)
Note : 13/20

Résumé :
Un voyage low-cost … dans une armoire Ikea ! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d’une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

Avis d’Ash :
Ajatashatru Lavash Patel est un fakir du Rajasthan qui vient à Paris afin d’acheter un lit à clous chez Ikea. Rien que ça !! Déjà avec ce que je viens d’écrire ça vous donne un indice sur l’idée générale du livre : on ne se prend pas au sérieux du début à la fin. Et pourtant les thèmes abordés sont sérieux et graves comme la trahison, le vol, le viol, le racisme, l’immigration illégal et bien d’autres choses. Ce roman nous pousse avant tout à voir ces choses-là d’une autre façon et les prendre avec humour, mais est-ce une bonne idée ?

Les divers personnages sont haut en couleurs mais peut-être trop stéréotypés pour qu’on puisse les prendre au sérieux. Le fait que tout soit poussé au maximum du burlesque, ça ennui le lecteur au bout d’un moment. Le fakir indien se retrouve avec un nom imprononçable : « Attache la charrue la vache » et sa famille on des noms cultes eux aussi. Les gitans sont vraiment poussé au maximum avec l’amour pour les Gipsy Kings, le clan et le sang passe avant tout et les noms mi-anglais, mi-espagnol à dormir dehors. Le dernier fou rire du livre est avec la parodie de la star du cinéma français par excellence, Sophie Marceau qui devient Sophie Morceaux, crédule comme pas possible.

Idée de l’intrigue en soit est totalement invraisemblable depuis le début-même : un fakir qui vient jusqu’à Paris pour acheter un lit à clous dans un Ikea !! Et comme si ce n’était pas suffisant, il se retrouve bloquer dans une armoire Ikea en partance pour Londres, tout ça parce qu’il a voulu se cacher des vigiles ! Faut le faire quand même… Il arrivera même à mettre les pieds en Angleterre, en Espagne, en Italie et en Libye avant de revenir à Paris, et tout sans avoir l’opportunité de visiter une seule fois ! Cette aventure est en quelque sorte un parallèle entre le voyage « initiatique » du fakir qui va le changer du voleur et arnaqueur en romancier à succès, et l’immigration illégal des soudanais qui sont prêt à tout pour avoir une meilleure vie.

Ce roman simplifie la vision du monde triste de ces personnages, en la rendant amusant pour les lecteurs. Mais le style d’écriture et la mise en page choisit par Le Dilletante laissent sérieusement à désirer. La lecture est par moment laborieuse, on a du mal à suivre le fil des actions. Alors que d’autre fois c’est trop simplifié, cousu de fil blanc, on se demande presque si l’auteur n’était plus à court d’idées. Sa forme de nouvelle est mal exploité et découpé ce qui est dommage. L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea est une histoire à prendre au 20ème degré, mais ce n’est pas un livre à lire à tout prix. Pour ma part je ne comprend pas trop l’engouement qu’il y a autour…

Advertisements

Une réponse à “L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

  1. Bonjour,

    J’ai beaucoup apprécié lire votre critique de ce roman puisque je travaille dans un CDI et qu’il concoure au prix méditerranée des lycéens. Par contre comme il est sans arrêt en prêt je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire. Justement, j’ai l’occasion d’amener les élèves à la rencontre de R. Pertuolas à la fin du mois. Vous avez peut-être une question sur cette oeuvre ou son auteur ? N’hésitez pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s