Anita Blake (t2) : Le cadavre rieur

ImageTitre : Le cadavre rieur (VF) / The Laughing Corpse (VO)
Auteur(e) : Laurell K. Hamilton
Maison d’édition : Pocket, collection Fantasy / Fleuve noir, collection Thriller fantastique / Milady, collection BIT-LIT
Genre : BIT-LIT
Parution : 2002 (France : Pocket) / 2004 (France : Fleuve noir) / 2009 (France : Milady) / 1994 (USA)
Note : 16/20

Résumé :
Savez-vous ce que c’est qu’une « chèvre blanche »? Eh bien, en jargon vaudou, c’est un doux euphémisme pour désigner la victime d’un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j’ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés… mais ça, non! Pas question… Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d’un million de dollars. L’ennui, c’est que tout le monde n’a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu’un pour faire le boulot. Qu’on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c’est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n’avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires…

Avis d’Ash :
Après un début assez prometteur, maintenant que tout est mis en place, on est au taquet pour découvrir le quotidien d’une réanimatrice. Même s’il faut dire, que le quotidien d’Anita est tout sauf normal… Quand on mélange mort-vivant, vaudou, massacre, vampire et sacrifice humain, il y a vraiment de quoi faire des cauchemars… mais rien ne fait douter notre petite réanimatrice !

Bien qu’elle doute de plus en plus sur les sentiments qu’elle ressent vis à vis de Jean-Claude, Anita est toujours égale à elle-même. On en apprend plus sur son métier, comment elle gère ses capacités et leur évolution. Elle a vraiment un mental d’acier, elle arrive à garder son calme même dans les pires moments. En parallèle, on se rend bien compte de son côté puritain, dû en grande partie à son éducation. Mais mélangé à ça, son caractère bouillonnant lui offre un nouvel ennemi à tous les coins de rues. Elle se retrouve avec plus de personnes souhaitant sa mort que d’alliés au fil des pages.

L’enquête autour des massacres des morts-vivants nous offre une meilleur vision du métier de réanimatrice et de l’instinct d’Anita. Elle arrive à se mettre à la place des autres, à deviner des choses grâce à peu d’indices. Son lien avec la police est réellement un plus pour elle et même si elle le nie, elle en a apprit énormément à leur contact. Ce petit côté Sherlock Holmes est bien mis en avant et on recherche en même temps qu’Anita le véritable responsable de tout ces meurtres.

Ce second opus reste dans la ligné du premier, il reprend ce qui fonctionnait déjà et y ajoute une touche de polar intéressante. Pour le moment on a pas beaucoup de romance, à cause d’Anita la puritaine, mais on est en plein dans du BIT-LIT pur et dur, ce qui fait du bien ! Mais bon, Anita pourra-t-elle résister à Jean-Claude encore longtemps ? Est-elle réellement qu’une simple réanimatrice ? Hait-elle tout ces monstres comme elle ne cesse de le répéter ? Pleins de questions dont nous n’avons pas encore les réponses… donc sus le prochain volume !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s