La Meute du Phénix

ImageTitre : La Meute du Phénix (VF) / The Phoenix Pack (VO)
Auteur(e) : Suzanne Wright
Maison d’édition : Milady, collection BIT-LIT (VF) / Montlake (VO)
Genre : Romance paranormale
Parution : 2013-en cours (France) / 2012-en cours (UK)
Nombre de volumes : 5 (en cours)
Spin-off : The Mercury Pack

Résumé de la série :
Les loups, ou plutôt métamorphes loups, existent parmi les humains, ils sont intégrés dans la société humaine. Mais ça ne les empêchent pas de vivre en meute, coupé du monde par moment et ayant des comportements bestiaux… Âmes sœurs, marquages, transformations, guérissons spectaculaires, la magie se font parfaitement au monde moderne !

Avis d’Ash :
La série la plus attendue de l’année et qui au final ne déçoit pas un seul instant. Il n’empêche que ce n’est pas à mettre en les mains de tout le monde, avec son langage crû et ses nombreuses scènes de sexe. Les fans de Psi-Changeling et de Mercy Thompson y trouveront leur compte sans aucun doute possible, c’est que j’ai dit après la sortie du premier tome et je le maintiens. Il y a vraiment tout ce qu’il faut pour plaire aux fans du genre :
-des personnages complexes, bien mis en avant et surtout des femmes qui ne laissent pas marcher sur les pieds. Essentiellement centré autour de la meute du Phénix, l’auteure met tout de même en avant des alliés et des connaissances qui ne font pas partis du cercle des loups. Chaque personnage à sa propre personnalité poussée au maximum mais gardant sa part de mystère afin d’être suffisamment inconnu pour un volume potentiel.
-des intrigues bien développées qui ne se règlent pas en 10 pages et qui se compliquent au fil des pages. Certaines intrigues peuvent se suivre entre les volumes ce qui est une excellente chose, donnant plus de profondeur et d’intérêt à l’histoire. On a des retour dans le passé, pas uniquement afin de mieux appréhender un personnage mais pour appuyer les faits actuels, il y a un double usage de la plupart des choix de l’auteure.
-un univers intéressant comprenant une diversité de sous-race et d’autres créatures que des métamorphes, donnant du coup une multitude de possibilités pour la suite. Du fait de rencontrer d’autres créatures surnaturelles nous laisse une marge d’imagination quand aux possibilités d’autres créatures et de leurs interactions avec les protagonistes.
-des scènes érotiques à la pelle bien décrites et variées, représentant parfaitement l’état d’esprit de chaque couple qui est différent et attaquant les relations de points de vue différents. L’auteure met en scène des pratiques sexuelles débridées et différentes pour chaque couple, en plus de laisser sous-entendre des affinités pour le voyeurisme ou des relations multiples.
-une continuité entre les volumes permettant de suivre l’évolution des protagonistes précédent et l’arrivée de nouveaux personnages prometteurs. En dehors du premier volume qui sert de mise en place, toutes les intrigues commencent à se développer dans le passé et se continuent au fil des volumes. En lisant bien entre les lignes on peut deviner certaines actions futures et les réactions de certains personnages.
-des petites nouvelles bonus de la part de l’auteure qui font toujours plaisir aux lecteurs et qui apporte un petit plus à l’histoire. Suzanne Wright fait partie du genre d’auteure qui adore interagir avec ses fans et leur fait des surprises avec des scènes supplémentaires inédites.
-un humour ultra-présent avec des réparties cultes et des maîtres à penser qui méritent à être connu lol
-un style d’écriture agréable malgré l’utilisation de termes vulgaires qui peuvent choquer ou déboussoler par moments.
Je pense avoir fait le tour des points positifs de la série en quelques points. Les négatifs étant essentiellement le choix du langage et la présence peut-être un peu trop présente des ressemblances avec la série de Nalini Singh, qui l’on sait a énormément inspirée Suzanne Wright. La meute du Phénix est une excellente série que je conseille à ceux qui adorent la romance paranormale et surtout les métamorphes, car en ne le lisant pas, n’ayons pas peur des mots, vous passez sans aucun doute à côté d’une des nouvelles grandes références du genre.

Liens Chroniques :
La Meute du Phénix (t1) : Trey Coleman
La Meute du Phénix (t2) : Dante Garcea
La Meute du Phénix (t2.1) : Halloween Fun
La Meute du Phénix (t2.2) : Short Christmas Story
La Meute du Phénix (t3) : Nick Axton
La Meute du Phénix (t4) : Marcus Fuller
La Meute du Phénix (t5) : Savage Urges
-La Meute du Phénix (t6) : Fierce Obsession

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s