La Confrérie de la Dague Noire (t7) – L’amant vengeur

Lover Avenged A.indd

Titre :  L’amant vengeur (VF) / Lover Avenged  (VO)
Auteure : J.R WARD
Maison d’édition : Bragelonne, collection L’Ombre de Bragelonne / Milady, collection BIT-LIT
Genre : Romance paranormale
Parution : 2012 (France) /  2009 (USA)
Note : 18/20 ❤ [Ash : 18/20 ❤ ; Yupi : 18/20 ❤ ; Yuki : 16/20]

Résumé :
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.
Vhengeance vit dans l’ombre depuis toujours. Mais lorsque le vent de la rébellion se met à souffler sur la société des vampires, son intrépidité fait de lui l’homme de la situation pour assassiner Kolher, le roi. Son côté sombre meurt d’envie de profiter de l’occasion, cependant Vhengeance a d’autres problèmes, car son identité de symphathe est sur le point d’être dévoilée. C’est alors qu’il se tournera vers l’unique lumière de son univers inquiétant : une femelle vampire ignorant tout de la corruption. Ehlena. Le seul être qui pourrait le sauver de la damnation éternelle…

Avis Jinxx :
On quitte les guerriers (ben oui il y en a plus pour le moment) pour des civils et pas n’importe quel civil…
Revhenge (nom en anglais) est un civil connu de la confrérie. Pour cause, il est / était le patron d’une boite de nuit et dealer de Phury. Revh pour les intimes, est un personnage charismatique, parfait leader et frère tendre aimant protecteur (eh oui, c’est le grand frère de Bella!).

On se demande pourquoi le choix de Revh? eh bien la réponse est simple : Revh est différent de tout les autres vampires. Il a un passé lourd et une histoire des plus intriguante. C’est un grand malade et on se demande si à tout moment il ne va pas clamsé dans l’histoire.

Ehlena, la douce et belle infirmière relèvera la donne. Elle seule comprend les sentiments de Revh, elle seule peut apaiser sa douleur. Il n’y a pas grand chose à dire sur elle à vrai dire. Elle est tout ce qui est de plus banale, normale.

Mais ce qui est important dans ce tome, c’est qu’on ne parle pas de lesser mais des symphathes. Qui sont-ils? Seul le bouquin peut vous le dire (ben oui faut pas tout dire). Il faut retenir que ce sont des gens pas du tout fréquentable et ce sont des marginaux. Quant on voit ce que fait un de ces symphathes agir et surtout leur physique, on comprends pourquoi ils sont exclu de la société de vampire. Comparé aux lessers, je les trouve intéressant à suivre.

En résumé, ce tome nous fait revivre de nouveau. C’est comme une saison 2 dans une série. On découvre pas un nouveau monde mais une nouvelle façon de voir le monde autre que par la confrérie et moi j’ai apprécié cette idée et espére continuer à le voir ainsi. S’il pouvait y avoir de nouveau que des lessers qui sont d’un ennui mortel ça serait bien car là Ward ne dynamise pas assez les combats.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.